La fabuleuse histoire de la Méditerranée.

cervP1030370
 
Samedi 6 octobre, à 16h dans la salle Tarbouriech du théâtre de la mer, M. Gourdelier a conté à un public conquis l'histoire millionnaire de la Méditerranée". Scientifique de haut niveau, celui-ci porte de l'intérêt aux origines, aux commencements. Et l'origine de "Mare nostrum" est bien lointaine. Son histoire est liée à celle des grands bouleversements planétaires.
 
cervP1030362

 A l'échelle du temps géologique, la croûte terrestre est en perpétuelle révolution. Les plaques qui la composent se rassemblent et se divisent à un rythme qui défie l'imagination. Selon un très grand cycle de 500 millions d'années, elles s'assemblent en une seule masse continentale qui éclate, se disperse pour se ressouder à nouveau. Ainsi, il y a 300 M d'années, un seul continent, la Pangée, était entouré d'un seul océan, la Panthalassa.

Sous l'effet de la chaleur dégagée par les réactions radioactives des roches plus profondes de la planète, le couvercle de la Pangée craque. De profondes déchirures morcellent la masse continentale, recouverte parfois par les eaux de Téthys. Il y a 50 M d'années, celle-ci s'étend de l'Asie du sud-est aux Amériques.

Puis, s'individualisent des plaques continentales plus petites qui contribueront au modelage de l'Eurasie. La plaque ibérique commence à dériver en sens inverse des aiguilles d'une montre. L'Apulie se détache de l'Afrique, constituant les prémisses de la botte italienne. La péninsule arabique se détache elle aussi de l'Afrique et commence à migrer vers le nord-est.

 Les circonstances vont changer après la grande catastrophe, il y a 65 M d'années, qui vit disparaître 50% des espèces terrestres. Aux reptiles (dinosaures), succèdent les mammifères et les oiseaux. Détachée de l'est du continent africain, à -35 M d'années, la plaque arabique compresse les bordures de l'Iran actuel.

Téthys était barrée à l'est. A l'ouest, tandis que s'ouvrait le golfe de Gascogne, il y a 100 M d'années, la plaque ibérique heurtait l'Eurasie. Et surgit la chaîne pyrénéo-provençale. Et quand Corse et Sardaigne glissèrent au sud, quittant la région des Maures et de l'Estérel, le plancher du golfe du Lion s'effondra.

Ne reste que la planasse à 15 km des côtes. "Notre" Méditerranée prenait forme quand, de 5,9 à 5,3 M d'années, survint un épisode dramatique pour le reste de Téthys. Le mouvement de la plaque africaine ferma le détroit de Gibraltar. Le déficit hydrique a failli assécher la Méditerranée, à nouveau remplie en 2 ans quand le barrage du détroit fut submergé.

cervP1030386

Il y eut un scénario analogue à l'est ou, il y a 20 000 ans, la mer Noire était un lac. Vers -7 500(BP), la Méditerranée franchit le Bosphore et remplit (en 30 ans !) la mer Noire. Cet épisode brutal explique sans doute la croyance au Déluge et peut-être l'exode des populations le long du Danube où fut créée une culture originale.

 Aujourd'hui, les changements (dus à l'homme) sont accélérés dans le temps. On s'inquiète pour le siècle à venir. C'est ce qu'expliqua M. Gourdelier avec clarté et rigueur. Sommes-nous à un tournant de notre longue histoire ?

Hervé Le Blanche