« Archéologie du bâti à Montpellier : dernières découvertes » au Musée Villa-Loupian

C’est à partir de l’an mil, que se constitue ce paysage d’agglomérations et de monuments qui va marquer d’une empreinte forte le Languedoc méditerranéen. Avec l’émergence de l’aristocratie féodale, le regroupement des hommes va donner naissance à un maillage serré de villages qui est encore celui qui nous connaissons. Avec les vicissitudes du temps, marquées par la croisade des Albigeois et la guerre de Cent ans, des remparts, qui sont aussi des manifestations de prestige, vont abriter un tissu de constructions et de rues de plus en plus resserré. Au cours de cette période de renouveau, le vieux réseau des villes hérité de l’Antiquité va être enrichi par des créations de premier plan. Montpellier en est le meilleur exemple. Une architecture civile de très grande qualité va aller de pair avec l’affirmation d’une élite urbaine engagée dans le grand commerce méditerranéen. Les cathédrales, les fondations monastiques et comme les plus modestes prieurés ruraux témoignent si besoin était de l’enracinement de la religion chrétienne. Ce cycle de conférences va permettre d’aborder grâce aux recherches archéologiques les plus récentes de multiples aspects d’une période privilégiée pour l’histoire du Languedoc.galloCapture

Conférences :

12/09/19 : « Archéologie du bâti à Montpellier : dernières découvertes »Jean-Louis Vayssettes - Ingénieur de recherches, service régional de l’Archéologie - DRAC Occitanie18h30 au Musée gallo-romain Villa-Loupian

 

03/10/19 : «L’occupation du plateau du Larzac de l’an mil à la guerre de cent ans, petit bilan des découvertes archéologiques récentes» Agnès Bergeret - Ingénieur de recherches INRAP 18h30 au Musée gallo-romain Villa-Loupian

 

07/11/19 : «Le cloître de l’abbaye de Saint-Gilles : les apports de l’archéologie» Aurélie Masbernat-Buffat- Mosaïques Archéologie18h30 au Musée gallo-romain Villa-Loupian