Conférences

la Grande Guerre au travers de la BD

Montpellier : conférence et diffusion de documentaire

Le jeudi 18 octobre 2018, en salle des colloques Kouros sur le site Saint-Charles 2 à Montpellier, Vincent Marie, professeur en cinéma et docteur en histoire, spécialiste de l’histoire culturelle et médiatique de la bande dessinée, tiendra une conférence sur la Grande Guerre au travers de la BD. 

A la suite de son intervention, le documentaire "Là où poussent les coquelicots" dont il est le réalisateur sera diffusé. 

Cette conférence de 9h à 11h30 est réalisée en partenariat avec le laboratoire CRISES. Elle est ouverte à tous.

A propos de l’ONACVG 

Créé en 1916 dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre est un établissement public, sous tutelle du ministère des Armées, chargé de préserver les intérêts matériels et moraux de ses ressortissants : anciens combattants, invalides et blessés de guerre, veuves de guerre, pupilles de la Nation, victimes de guerre et plus récemment, d’actes terroristes.

Pour s’adapter au contexte économique et social du pays, l’ONACVG a vu ses missions évoluer au fil du temps. A la reconnaissance et la réparation est venu s’ajouter, depuis les années 80, un travail de mémoire effectué en liaison étroite avec les enseignants et le monde associatif avec comme point d’appui les neuf hauts lieux de mémoire gérés par l’ONACVG depuis 2011.

En 2016, l’ONACVG qui a également en charge l’Œuvre Nationale du Bleuet de France - ONBF - a célébré le centenaire de sa création.

A Valmagne : l'alimentation et les plantes des moines comme bases

Ce samedi 22, en soirée à L'Abbaye de Valmagne, dans le cadre somptueux du réfectoire des moines, le Docteur Laurent Chevallier, nutritionniste au CHU de Montpellier, proposait des conseils sur l'alimentation, à partir de celle des chrétiens et des moines avec ensuite la présentation des  plantes médicinales des  jardins des moines.

Des conseils et plantes médicinales mais également des recommandations pour éviter de s'intoxiquer au quotidien avec les pièges d’une alimentation industrielle, avec trop de médicaments. Auteur de plusieurs livres dont : Maigrir sans lutter, Fayard, 2014., de Alors on mange quoi ?, moins de médicaments plus de plantes, il dirige le pôle Nutrition de plusieurs cliniques. Il est également le responsable pédagogique du diplôme universitaire de phytothérapie de la faculté de médecine de Montpellier. Il intervient régulièrement sur l’antenne de France Bleu et à la télévision et dans la presse écrite.

Et comme c'était la Fête de la Gastronomie à l'Abbaye de Valmagne, après que Laurent CHEVALLIER ne soit revenu pour nous donner des  voies qui nous permettront de rester en bonne santé, le personnel du restaurant auberge avait concocté un dîner gourmand inspiré des traditions des moines.
 
 
 
livaCapture Il était inspiré des recettes d’autrefois.

Le Docteur Chevallier présentait l'alimentation des chrétiens puis des moines qui dans ce sens étaient des modèles religieux en expliquant qu'il n'avait pas eu d'interdits mais des évolutions. En résumé "Les humains étant passés du régime végétarien au carnivore pour devenir  des omnivores."

Dans la religion chrétienne l'attitude et la façon de manger et de boire sont les plus importantes, mais tout de même peu de viandes synonymes de luxure. On la laissera alors pour les malades, les soldats, ceux qui ont besoin d'énergie.

Par contre 3 aspects sont importants : le pain, le vin, l'huile, fabriqués par l'homme à partir de son travail. 

Avec de préférence comme viande celle du cochon qui ne peut avoir d'utilité à la ferme si ce n'est d'être mangé. Et de préférence il faut manger cuit car pour la culture chrétienne c'est ainsi que l'homme se différenciait des animaux, et des sauvages. Poissons, animaux volants étaient mis en avant chez moines mais au XVIIème siècle les choses se durciront avec les jours maigres et les jours gras, 1 repas par jour le soir pour conserver la lucidité intellectuelle. Une culture alimentaire chrétienne avec des rites, mais surtout et à la base pour le partage,  (même chez les moines) et pour la fraternité.vgcP1140366

"Une alimentation de la sagesse". dont on peut retenir quelques axes : pas trop de viande, des plantes en accompagnement, un peu de vin ou de bière, le vin étant un symbole mais surtout un désinfectant (à la base pour l'eau), et une alimentation équilibrée conçue avec des produits sains. Il faut donc éviter les excès.

 Et il en est de même pour de nombreux médicaments. Dans la mesure où l'on peut s'en passer il faut opter, selon le Docteur Chevallier pour des produits à base de plantes qui elles-mêmes, savent se défendre. Stress, maladies du foie, douleurs articulaires... Bon nombre de maux que les plantes ou les huiles essentielles pourront soigner et quelquefois guérir. Et les moines depuis des siècles, l'avaient bien compris puisqu'ils en utilisaient soit en cuisine soit pour se soigner.

En voilà quelques-unes qui peuvent être très utiles tout en restant dans un cadre médical :

La mélisse pour les problèmes digestifs et le stress, l'aubépine pour mieux s'endormir, la feuille d'artichaut pour le foie (régulateur), la passiflore, l'aigremoine pour les inflammations, la soupe d'ortie, le fumeterre pour être centenaire et ensuite, la bardane, le romarin, le pavot californien et la cystite... Une médecine préventive mais aussi curative sous forme de tisanes ou présentée en gélules, de nos jours.

Pour en savoir plus sur les plantes médicinales et les rechercher : https://www.medisite.fr/dictionnaire-des-plantes-medicinales/8

 Après un débat fort intéressant avec de nombreuses questions des 60 personnes qui composaient l'auditoire, à partir de 19h un repas repas des Moines Gourmets  était proposé à l’Auberge inspiré des recettes d’autrefois riches en « couleurs, senteurs saveurs » avec des viandes et fromages fermiers mais aussi avec des plantes régionales riches de parfums et de bienfaits.
Les vins blanc, rosé et rouge des 5 nouvelles cuvées de l’Abbaye étaient aussi proposés pour découvrir leurs palettes d'arômes.

vghP1140361

D'ailleurs, Laurence d'Allaines précisait à ce sujet : " Cuisiner des produits frais aux nombreuses vertus tout en restant gourmands, c’est notre règle d’or ici à l’auberge de Valmagne. C’est l’amour de la tradition inspirée par la cuisine des moines d’antan qui a fait de l’Auberge de Valmagne ce qu’elle est aujourd’hui., dans la Ferme-Auberge du domaine était proposé. Ce repas élaboré par Laurence d'Allaines avec l’aide du Docteur. Laurent Chevallier avec certains produits de saison des potagers et vergers bio de Valmagne avaient tout pour éveiller les papilles.

Une bonne soirée à l'Abbaye de Valmagne pour essayer de vivre en faisant la part des choses en ne se rendant pas malade par l'alimentation mais au contraire en soignant quelques maux grâce à elle...

 

Dimanche 23 Midi , un menu Gourmet sera aussi proposé pour vous surprendre et régaler vos papilles .

Voir menu ci-joint


 
RESERVATION AU 04 67 78 13 64 OU Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

"Les dolmens et le Néolithique en Languedoc et en Roussillon"

Prochaine conférence du service patrimoine de Sète Agglopôle Méditerranée.

Jeudi 27 septembre à 18h30

au Musée gallo-romain Villa-Loupian

 

"Les dolmens et le Néolithique en Languedoc et en Roussillon"

 Conférence animée par Noisette Bec-Drelon,

                                                                                                      Docteure en Préhistoire
                                                             Chercheur associé à l'UMR 7269 - LAMPEA (Aix-Marseille Université)                                                                                                                              

                                                            Chercheur associé à l'UMR 7044 - Archimède (Université de Strasbourg)

                                                                     

"Nous croyons tout savoir sur ces tombeaux mégalithiques qui jalonnent les paysages. Nous sommes en réalité bien loin d'en avoir percé tous les mystères ! Nos recherches de thèse se sont orientées vers l'étude des tumulus, ces architectures de pierre et de terre, qui enserrent les chambres mégalithiques. Ces nouvelles informations permettent de s'interroger sur les fonctions multiples qu’ont pu avoir ces monuments pour les sociétés agropastorales de la fin du Néolithique et du début de l’âge du Bronze, en Languedoc et en Roussillon. "
 
galloCapture

 Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18

Musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN, Route départementale 158 E4- 34 140 LOUPIAN

 

Conférence et atelier pour l’autonomie des seniors

 

L’Etape, lieu ressources mis en place par la ville de Lattes avec le soutien des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées dans le département de l’Hérault, a décidé d’élargir son champ d’action sur les communes d’Agde, Vias, Pinet, Pomérols, Bessan, Florensac et Castelnau de Guers.

A Bessan, deux rendez-vous sont proposés aux seniors :

- Le premier ce jeudi 13 septembre, à 10h, dans la salle du conseil municipal au rez-de-chaussée de la mairie. Il s’agira d’une conférence grand public de l’unité mobile d’animation de l’Etape sur le thème « Pour une meilleure autonomie chez soi ». Les plus de 60 ans et leurs aidants sont cordialement invités à y participer.

- Le second se tiendra quelques jours plus tard, le lundi 17 septembre, sur inscriptions, mais toujours à 10h et dans la salle du conseil de la mairie de Bessan. Et ce sera là un atelier interactif sur le même thème.

Pour tous renseignements et inscriptions, contacter le CCAS de Bessan, au 04 67 00 81 81, ou l’Etape, au 04 67 22 47 40.

Lolo de la cabane

 

 Un beau café littéraire qui aura lieu à la Médiathèque François Mitterrand à Sète, le 6 septembre à 18h avec l'écrivain Jean-Pierre SANDOZ qui a écrit un joli recueil sur "LOLO DE LA CABANE" Laurent SPINOSI publié aux éditions "Un été, un jour". Témoignages de sa fille LILIANE qui sera présente et de Angel GIRONES qui interviendra musicalement Deux expositions de peintures sont également prévues de Lolo SPINOSI et de Angel GIRONES.

 

Lolo dans sa cabane 1994

Conférence archéologie sous-marine

L’image contient peut-être : intérieurOrganisée par Musée de site Villa-Loupian

 samedi 15 septembre 16 h

Musée de site Villa-Loupian D158 E4, 34140 Loupian

Eclats de verre ! Du rififi sur l’étang de Thau…
Par Laurence Serra (docteur en archéologie/membre associée La3m-UMR 7298/Srassmf) et Patricia Naegele (agrégée de lettres classiques/enseignante/Srassmf)

Les fouilles récentes d’épaves et de dépotoirs portuaires en Provence et en Languedoc ont mis au jour plusieurs milliers de bouteilles en verre, objets phares du XVIIIe et du XIXe siècles. L’étude de ces corpus permet depuis une dizaine d’années de définir les flux commerciaux du verre par voies d’eau encore peu considérés jusqu’à présent pour ces périodes. Notamment un circuit fluvio-côtier où la bouteille, vendue comme vase-marchandise, circule de la fabrique vers les entrepôts de vente ou de redistribution. C’est au cours d’un dragage réalisé par le SRA, qu’a été découvert un gisement de verres, sur les rives de Loupian. Cette découverte retrace le naufrage en 1839 de trois sapines dont la cargaison est uniquement composée de produits verriers : bouteilles et vitres.

Organisée par le réseau des musées de Sète agglopôle méditerranée dans le cadre des Journées du Patrimoine

Conférence sur Cambacérès, le père du code civil

 

Soirée Cambacérès le 21 septembre à Saint-Drézéry

Né à Montpellier en 1753, Jean-Jacques Régis de Cambacérès est le véritable codificateur du Code Napoléon, promulgué en 1804.

La commune de Saint-Drézéry lui réserve une soirée vendredi 21 septembre 2018 et célèbre cet avocat, conseiller à la cour des comptes du Languedoc, président du tribunal criminel de l’Hérault, ministre de la Justice puis archichancelier de l’Empire, membre de l’Académie française, duc de Parme et prince élu des gastronomes.

Il fut aussi le propriétaire d’un vaste domaine situé à Saint-Drézéry, dans l’Hérault.

Philippe Mercier, adjoint aux finances du village, l'historien Jean Hilaire, Michèle Déplanques ancien maire de Saint-Drézéry et Thierry Tellier, conseiller municipal, animeront la soirée autour de Cambacérès.

Le programme :

à la bibliothèque à partir de 19h30

• Présentation de sa vie par Philippe MERCIER

CONFÉRENCES 
• Le code civil, Intervenant Jean Hilaire

• Le domaine de Saint-Drézéry et le Château
  Intervenante Michèle Déplanques

• Évocation de la gastronomie selon Jean-Jacques-Régis de Cambacérès, Intervenant Thierry Tellier

Échanges autour du Verre de l’amitié. 

Entrée libre

Conférence-visite : Picasso-Donner à Voir

Visites proposées par A portée d'Arts en septembre 2018

Au musée Fabre de Montpellier, pour la première fois à Montpellier et jusqu'au 23 septembre 2018, un panorama de l’œuvre de Pablo Picasso, s’articulant autour des années charnières au cours desquelles il remet en jeu son vocabulaire, invente de nouveaux procédés, codifie un style nouveau. L'exposition Donner à voir rassemble des tableaux originaux prêtés par les musées Picasso de Paris, de Barcelone, et en provenance du Metropolitan Museum of Art de New York.

La scénographie autour d'une centaine de tableaux du maître

De 1895 à 1972, ce sont 14 dates-clés qui sont retenues, des moments d’intense créativité que l’exposition livre comme une photographie de la métamorphose à l’œuvre. De sa formation à Barcelone à sa découverte de la modernité parisienne qui prélude à la naissance de la période bleue. Des expérimentations radicales nourries par la découverte de l’art primitif à la révolution cubiste.

L’exposition propose des confrontations surprenantes entre des œuvres exécutées sur un même laps de temps mais radicalement différentes par leur style, montrant la capacité de l’artiste à explorer plusieurs hypothèses formelles à la fois. Dans ces arrêts sur une période donnée, des archives, carnets de dessins et dessins préparatoires, ainsi que plusieurs dispositifs multimédia permettent d’éclairer ces moments de recherche intense et d’approcher au plus près le processus créatif. Le parti pris radical de la muséographie ouverte est favorable au rapprochement entre les différentes périodes. Les jeux de perspectives inédits souligneront les résurgences de certains thèmes ou de certains procédés tout au long de la carrière de l’artiste. Picasso – Donner à voir montre comment Picasso se nourrit en permanence de son propre travail.

Guide-conférencière : Isabelle Bellet dimanche 02 septembre à 11h30 - samedi 15 septembre à 10h30 - vendredi 21 septembre à 17h00

Tarif : 10 € (visite seule) + (droit d’entrée au musée 8 €). Rendez-vous 10 mn avant le début de la visite à l’accueil des groupes situé en entrant à gauche dans le musée Fabre au fond du couloir.

Sur inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06.15.31.21.09

Musée Fabre, du 15 juin au 23 septembre 2018, du mardi au dimanche, de 10h à 19h.

Exposition et conférence à la Chapelle des Pénitents de Sète

Exposition sur les Chrétiens d'Orient :

 

Conférence de Luc Balbont « Chrétiens d’Orient, défense ou présence? » le 17 août

 

Luc Balbont, journaliste, spécialiste du Moyen-Orient, donnera une conférence à la chapelle des Pénitents à Sète « Chrétiens d'Orient, défense ou présence ? » le vendredi 17 août à 18h.

 

Né le 23 avril 1949, journaliste. Arabisant, Luc Balbont vit depuis 1989 entre la France et le Liban, pays où réside sa famille. En 40 ans de journalisme il a couvert une grande partie des évènements et des bouleversements du monde arabe, de la guerre du Liban (1975-1990) aux révolutions arabes de 2011. Il a reçu en 2006 le prix «Reporter d’espoir» pour des reportages effectués en Egypte et en Palestine, et le prix littéraire de l’Œuvre d’Orient en 2012, pour le livre « Jusqu’au bout » (Nouvelle Cité), entretiens avec Mgr Casmoussa, archevêque syriaque catholique de Mossoul. Il est actuellement correspondant à Beyrouth pour le quotidien francophone algérien «Liberté».

Cette conférence a lieu dans le cadre de l’exposition « La Grande aventure des chrétiens d’Orient » qui a lieu du 10 août au 22 septembre à la chapelle des Pénitents de Sète.

ORIE

conférence Frédéric LINEE comment écrire un livre à 50 ans

conférence le mardi 17 juillet 2018 14h 30 à la résidence Domitys à Sète

A tous ceux qui gribouillent quelques textes de temps à autres ou ceux qui songent à un roman, Frédéric Linée répond aux questions qui sont sur toutes les lèvres : comment devenir un auteur ?

Écrire un livre, oui mais pourquoi ?

- Pour le plaisir personnel et passer un agréable moment devant votre feuille.

- Pour le plaisir d’un proche ou de proches : Une biographie de famille, l’histoire du village, Vous trouvez votre plaisir dans le partage et c'est très bien !

- Pour gagner votre vie : sans vouloir vous décevoir, rares sont ceux qui en dégagent un revenu décent.

- Pour être reconnu : une envie de signer des autographes ? d'épater votre entourage ? Ce ne peut être le moteur, car le talent ne s’invente pas.

Écrire un livre est souvent une nécessité vitale d’expression. Il n’est pas nécessairement destiné à la publication.
Ecrire un livre, c’est une question importante qu’il faut se poser préalablement avant d’entreprendre ce lourd chantier, car bien évidemment le degré d’exigence ne sera pas le même selon que vous écrivez pour vous, pour vos proches ou pour le grand public.

D'abord il faudra commencer par écrire, sans chercher à dépasser ses limites ou s'imposer des textes gargantuesques et démotivants ; puis faire un plan, se fixer un agenda, faire de la documentation, des trames, des fiches de personnages, des notes sur l'intrigue.

Tout ce travail nécessite des pauses, des prises de recul, du calme, de l'isolement.

Persévérez : il faut travailler chaque jour. Mais, encore faut-il être capable de le faire à long terme, c’est un rituel incontournable. Ne vous découragez pas au premier blocage, à la première difficulté rencontrée.

Une petite confidence entre nous Monsieur LINEE B. avant d'être le correcteur de son fils Frédéric, a été le "nègre" de sa chienne FIOKLA
(les scribouilles cabotines) eh bien oui un cabot ça s'exprime mais ça ne tape pas à la machine.
Valérie Campion

ci-dessous : VIDEOS de Michel et Valérie Campion