Conférences

Revivre "La Campana de Magalouna" en conférence

Vendredi 6 avril 2018 à propos du Jornalet Languedocian

Salle de la Vieille Porte du Château à 20h30 

En restituant le temps d'une conférence la génèse de "La Campana de Magalouna", une revue occitane qui s'est imposée jusqu'en 1933 dans le Bas-Languedoc, Dominique Caucat, passionné et attentif au passé et au futur occitans, racontera les moments graves et les forces intellectuelles de l'époque qui ont alimenté le journal languedocien "La Cloche de Maguelone".

Une plongée dans l'Histoire pour accéder à la Modernité

Née en 2014, l'Association « D’AICÍ D’ALAI » qui s'intéresse aux traces de l'occitan dans six communes de l'Hérault est l'héritière d'une histoire qui remonte au temps où les plumes fameuses comme celle de François Dezeuze alias l'Escoutaïre disparu en 1948, s'imposaient. Ce chantre de la culture occitane populaire anima ce journal bimensuel publié à Montpellier dès 1892 et donc participa par l'écriture à la vie montpelliéraine pendant quatre décennies.  Le fait occitan  resté présent au travers du souvenir de François Dezeuze, libraire, papetier imprimeur très connu à Montpellier en son temps, père du peintre Clapiérois Georges Dezeuze, sera évoqué ce soir-là.

 Dominique Caucat ne manquera pas de présenter les contenus de la revue car chaque numéro, entièrement rédigé en occitan, contenait une chronique, des poèmes,  des pièces de théâtre, des textes sur l’histoire littéraire de la région, des chansons, des devinettes, des anecdotes ainsi que des publicités. 

Max Rouquette y publia son premier texte à l’âge de 19 ans, en 1927, Lou paure ome e la Crous sous le pseudonyme de Max Cantagril.

Renseignements : 06 75 97 68 65 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ode à la femme avec ThéâVida

Maison des Relations internationales à Montpellier - Expos, scène ouverte et conférences le 24 mars 2018 avec Théâtre de la Vie

Pour la 8ème édition des VidaFestiv’, l'association montpelliéraine ThéâViDa vous invite à découvrir l'Amérique Latine au féminin. Artistes, chercheuses, militantes, ... seront au rendez-vous pour vous présenter leurs multiples facettes du 24 au 30 mars 2018.

L'expo Ô Latinas, peintures de Rosario Heins et de Corinne Bandeiro de Mello - photographies d' Agathe Catel 

Laissez-vous envoûter par le sourire des modèles colombiennes de Rosario Heins et les couleurs vives des peintures de Corinne Bandeiro de Mello inspirées par le Brésil. Le regard de la photographe Agathe Catel mettra en lumière les conditions de travail de circassiennes latino-américaines lors du festival Circuba.

"Plus généralement, pour comprendre la réalité du quotidien des femmes latino-américaines, nous avons invité les représentantes du mouvement #Niunamenos en France. Elles seront le porte-voix des Latinas lors de la conférence sur le féminicide qui débutera à 14h.

Nous ouvrirons alors la scène à la créativité et aux talents à partir de 15h30 : le théâtre côtoiera la poésie, la musique et autres arts avant de retrouver les artistes exposantes à 16h30 pour un vernissage festif. Les mélodies originales de Marina Soul vous feront vibrer pour une clôture de la journée tout en douceur."

Informations pratiques :

Entrée libre Esplanade Charles de Gaulle – Réservations conseillées par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Journée du samedi 24 mars 2018 :

  • Visites guidées à 11h et 13h
  • Conférence sur le féminicide à 14h
  • Scène ouverte à 15h30 avec pour thème l'Amérique latine au féminin
  • Vernissage et concert à 16h30 : mélodies originales du groupe Marina Soul

Les alternatives aux pesticides pour nourrir l'Avenir

Dans le cadre de la 13ème semaine pour les alternatives aux pesticides, TTNS, Terres de Thau Nourricières et solidaires avait organisé une soirée à la salle Jean-Théron du foyer socio culturel de Poussan avec tout d'abord la projection du film Comment Nourrir l'Avenir, ce lundi 26 mars.

 Réalisé par Jean-James GARREAU, Docteur en Biologie, et Kevin GARREAU, cinéaste, ce documentaire audio-visuel de 75 minutes tente de répondre à la question cruciale sur l’avenir alimentaire : comment nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050.

Pour lui : "Ce documentaire doit faire prendre conscience que manger est un acte essentiel et capital, un véritable POUVOIR individuel, qui lorsqu’il devient pouvoir d’achat, il permet au consommateur d’être le véritable acteur des changements, et non plus seulement le spectateur d’évènements soit disant inéluctables."

Les auteurs plaident en faveur d’un refus du fatalisme suscité par le système industriel actuel. Ils soulignent qu’un système agricole et agro-alimentaire ne peut être durable que s’il est basé sur une réflexion triple: la santé des personnes, des économies et de l’environnement ; une interdépendance, une cohérence et une approche conceptuelle systémique pour nous aider à «nourrir l’avenir».
Lire la suite : http://commentnourrirlavenir.com/

 La projection du film était suivie par un débat animé par Françpois Alvernhe, maraîcher sans pesticide, Antoine Caron, Conseiller scientifique en apiculture, et par Brigitte Cohen, nutritionniste santé publique.

En effet, dans le cadre de la treizième édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides (SPAP), des centaines d'initiatives ont émergé des territoires afin de sensibiliser tous les publics à l'utilisation des pesticides et leurs impacts sur la biodiversité et notre alimentation car cette année, le thème de cette campagne de Générations Futures est l’alimentation : un axe central pour l’association Bioconsom’acteurs.

 Plusieurs axes de travail, pour cette semaine, au niveau national, comme les cosmétiques sans pesticides et des produits ménagers écologiques, les politiques publiques de l'alimentation : "vers un modèle intensif ou une agriculture durable ? " et bien d'autres sujets comme les bienfaits des protéines végétales et la surconsommation de protéines animales...

 

.

Di Martino à Escale

Dans le cadre d'Escale à Sète, Augustin Di Martino animera

 les conférences sous la Géode au quai du Maroc:

-Mardi 27 à 17h, le réseau maritime
et à 18h le réseau maritime en Europe
-Mercredi 28 à 18h, remise des prix du concours vidéo cap maritime spécial pêches
-Jeudi 29 à 17h, le réseau maritime du grand golfe
et à 18h, le voyage de l'Hermione en Méditerranée
-Vendredi 30 à 16h, le réseau maritime du grand golfe
et à 17h, le patrimoine maritime en Côte vermeille
et à 18h, Coup de coeur sur les embarcations Irlandaises
-Samedi 31 à 14h, L'Adriatique à l'honneur
et à 16h, une histoire de bâteau"passara de l'île de Losinj"
et à 17h le réseau maritime du grand golfe
et à 18h, l'Escale fluviale
-1 de 10 à 16h, les prochaine fêtes maritimes, l'escale centenaire, le Dundee Mutin (plus ancien bâteau de la marine Nationale, les peintres officiels de la marine, l'initiative méditérranéenne
-2 de 10h à 12h, la vie des grands voiliers et rencontre avec les commandants
et à 14h, le patrimoine maritime immatériel.

Beau programme et belles conférences en perspective avec le gratin de la marine européenne et mondiale.

 

le congrès scientifique international iCEPS dédié aux interventions non médicamenteuses (INM)

L’iCEPS, LE CONGRES SCIENTIFIQUE DÉDIÉ A L’ÉVALUATION DES INTERVENTIONS NON MEDICAMENTEUSES (INM)

La Plateforme universitaire CEPS organise chaque année le congrès scientifique international iCEPS dédié aux interventions non médicamenteuses (INM). La sixième édition se déroulera le 23 mars 2018 à l’espace Saint-Charles au centre ville de Montpellier. Elle sera entièrement consacrée au thème du cancer.  Par la science et la recherche clinique, les INM sont devenues des solutions indispensables aux traitements des cancers, aux soins de support, aux soins palliatifs et à la prévention des récidives. Le congrès iCEPS permet de faire connaître les bonnes pratiques, les preuves d’efficacité, les méthodes d’évaluation et les mécanismes d’action des INM. Il s’adresse aux chercheurs comme aux professionnels de santé, aux acteurs de la prévention, aux associations de patients, aux étudiants, aux entrepreneurs et aux décideurs.

Exemples d’INM utilisées en oncologie: thérapie nutritionnelle, jeûne, complément alimentaire, programme d’activité physique adaptée, thérapie manuelle, acupuncture, hypnose, psychothérapie, yoga, mindfulness, objet connecté santé, serious game, programme d’éducation thérapeutique.

Le congrès va être l’occasion :

  1. de recenser les Interventions Non Médicamenteuses (INM) utilisées dans le cancer à l’aide d’un système informatique dédié,
  2. de réfléchir à une charte encourageant la recherche interventionnelle sur les INM et la pratique des INM fondées sur la science,
  3. de présenter un moteur de recherche inédit permettant de faciliter la recherche d’études interventionnelles non médicamenteuses, MOTRIAL,
  4. de contribuer au Challenge NIRI sur la cartographie des chercheurs, des unités de recherche et des centres investigateurs,
  5. de proposer des thèmes pour l’iCEPS Conference 2019.
  6. Le programme : https://iceps2018.fr/programme/

JAM : « Césarion : mouvements et reproduction d'une œuvre »

jamiCaptureVendredi 23 mars 2018 à 18h30 au Jardin antique méditerranéen 

   « Césarion : mouvements et reproduction d'une œuvre »

 Conférence animée par Marc Sauer

Adjoint au directeur des musées d'Agde



  Marseille, Tokyo, Osaka : demandée par plusieurs musées ces dernières années, la statue de Césarion a fait l'objet de ce que l'on appelle des « mouvements d'œuvre ». Quelles sont les procédures d'emballage, de transport et de présentation exigées ?  Quels protocoles scientifiques sont mis en place pour assurer sa bonne conservation durant le voyage et l'exposition ?

Dans un premier temps, Marc Sauer évoquera le prêt au Japon en 2015 et chaque étape de ce voyage particulier ; puis il présentera les origines de la création de sa reproduction, suite au prêt de l'original au Musée d'histoire de Marseille en 2016.

 

Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 46 47 92

Jardin antique méditerranéen, Rue des Pioch - 34 540 Balaruc-les-Bains

Conférence Autour de Jean Cannet

Le Pôle Patrimoine de l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée vous propose, le jeudi 5 Avril à 18h, la conférence Autour de Jean Cannet, les sculpteurs en bas-languedoc au VIIe siècle par Denis Nepipvoda, guide conférencier sémillant et extrêmement cultivé.0.

> Mezzanine du Patrimoine / Îlot Molière / Agde
> 18h / jeudi 5 Avril 
> Réservation obligatoire au 06 45 82 46 14
> Nombre de places limité

Kayiti pour la reconstruction d'Haïti

Exposition - conférence -  théâtre du 23 au 25 mars 2018
Inauguration Vendredi 23 mars à 18h

A l'occasion des journées de la francophonie, l'association Kayiti loi 1901, créée au lendemain du terrible séisme qui a frappé Haïti en 2010 faisant 230 000 morts, apporte son  aide à la reconstruction du pays. Chaque année, l'association humanitaire organise des expositions, des lectures de contes de l'océan indien, des projections de film suivi d'un débat à Montpellier, Carnon, Octon...

Cette année, à l’occasion de la semaine de la francophonie et avec le soutien de la municipalité de Saint Clément de Rivière, les associations GAMAH PLUS -  Groupe d’Appui Médical et d’Aide au développement à Haïti - et LEVE pour la défense des droits linguistiques des citoyens, organisent les 23, 24 et 25 Mars 2018 des « Journées Haïti »dont l’objectif est de mieux faire connaître le pays à travers son histoire, sa littérature, sa musique, son artisanat, sa peinture, sa cuisine et, de manière plus générale, sa culture dans ce qu’elle a de plus singulier.

Vendredi 23 mars Entrée libre

18h Ouverture des journées de la francophonie 2018 sur Haïti

Exposition vente permanente de tableaux, de livres et d’artisanat haïtien tout au long du week-end

18h30 Inauguration en présence de Messieurs Rodolphe CAYZAC, Maire de Saint-Clément, Jean Marie BERNARD, Président de GAMAH PLUS, Frantz GOURDET, Président de LEVE

19h-20h Découverte d’Haïti et présentation des associations participantes : GAMAH PLUS • LEVE • KAYITI • HAÏTI FUTUR

Présentation d’Haïti par le Dr Jean Marie BERNARD

20h-21h Dégustation : Apéritif créole et produits haïtiens Participation : 5 € 

Samedi 24 mars

10h-11h Francophonie haïtienne

Littérature et bilinguisme français-créole en Haïti par Frantz GOURDET, traducteur (De Saint-Exupéry, Camus, Laferrière…)

Présentation d’ouvrages littéraires haïtiens : ouvrages disponibles à la vente sur le stand LEVE. Possibilité de les présélectionner dès maintenant à l’adresse : http://leve.ht/francophonie

Entrée libre 

11h-12h Hadriana dans tous mes rêves Roman de René Depestre conté sur scène par Williamson BELFORT, conteur, historien de l’art. Participation au chapeau

- 15h30-16h30 Théâtre pour enfants - « Sine et LINA » et autres contes d’Haïti par Sylvie POURCEL, Théâtre au bout des doigts - Entrée 7 € ; gratuit pour les – de 3 ans. 

- 17h-18h « MORSURES AU TEMPS » Spectacle poético-musical par Emmanuel VILSAINT, poète-comédien. Participation au chapeau

- 20h Soirée Caraïbes , dîner dansant : Tarif hors boissons 15 €/personne - 10 € /enfant de - 12 ans.

Prière de réserver avant le mardi 20 mars à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 06 82 08 32 08

Dimanche 25 mars : Entrée libre

10h-11h Histoire d’HAÏTI La période révolutionnaire à Saint-Domingue par Marcel DORIGNY, maître de conférences à l'université de Paris VIII St-Denis, spécialiste de l’histoire de l’esclavage, de la colonisation et des mouvements indépendantistes et abolitionnistes.

11h30-12h30 Le Vaudou haïtien Panthéon mythologique et syncrétisme religieux par Dr Jean Marie BERNARD

13h Clôture des Journées Haïti 2018.

Venez nombreux profiter d’un week-end de connaissances et de fête à la Salle Frédéric Bazille à Saint-Clément-de-Rivière 

NOUS ET LES AUTRES. DES PRÉJUGÉS AU RACISME

Conférence de Carole Reynaud-Paligot, co-commissaire de l'expo du Musée de l'Homme NOUS ET LES AUTRES. DES PRÉJUGÉS AU RACISME présentée à pierresvives jusqu'au 28 juillet 2018.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et texte

Historienne spécialiste de l'histoire des intellectuels et des processus de racialisation, Carole Reynaud-Paligot est chercheure associée au Centre de recherche en histoire du XIXe siècle de l'université Paris 1. Elle a enseigné au sein de l'université de Franche-Comté et d'universités américaines ainsi qu'à Science-Po Paris.

jeudi 5 avril à 18 h 00
 
pierresvives
907 avenue du professeur Blayac, 34080 Montpellier

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations