Conférences

Le mythique galion de Manille et son épopée à travers les mers du globe

galCaptureConférence/débat organisée par l'Université du Temps Libre 34 au Palace à 18 h, en résonance avec Escale à Sète.

 "En effet, l'un des fleurons de cette manifestation sera l'arrivée d'El Galeon Andalucia, galion espagnol reproduit à l'identique dans les chantiers navals de Cadix."

La conférence portera sur le mythique galion de Manille et son épopée à travers les mers du globe, à l'époque de l'apogée de l'empire espagnol.

Cette conférence sera suivie d'un débat, et d'une signature du roman historique d'Yves Rouvière: L'Espagnol de Malte dont le tome 2 s'intitule justement Le galion de Manille et raconte de façon palpitante cette épopée maritimes :

"aléas de la navigation, tonnes d'argent pur extraites de la mine  de Potosi et convoyées à dos de lamas, puis de mules à travers la cordillère des Andes jusqu'aux rivages du Pérou, coups de mains des corsaires et pirates, commerce fabuleux avec l'Asie, terribles conditions de la traversée etc...De nombreux documents d'époque seront projetés et commentés."

Embarquez-vous pour cette traversée de la mémoire, complément instructif et agréable à la visite du galion!

Entrée libre

Affluence à Samedi d'Histoire

L'après-midi de Samedi a été une réussite, les deux salles du Palace remplies avec 300 participants.

La découverte de notre nouveau bulletin, sorti en avant-première à cette occasion a été bien accueilli par les participants.

Pour ceux qui n'ont pu assister, Bernard Malaterre a été très heureux et ému de pouvoir présenter son film « Des mouettes dans la tête » au public sétois.

Karim Ghiyati a su captiver les spectateurs avec les extraits de films qu'il a montré et surtout avec toutes les explications et précisions fournies.

Le nouveau bulletin sera à partir de ce jeudi 15 mars disponible au local de l'association au 2 bis rue Alsace-Lorraine au premier étage.

Conférence nécessaire

Conférence à ne pas louper à Pézenas, jeudi 15 mars à 18h30 au théâtre de Pézenas.

De l'arbre à l'instrument de musique

DE L'ARBRE A L'INSTRUMENT DE MUSIQUE, un exposé qui s'annonce passionnant pour les adultes, mais aussi les collégiens et lycéens :
Joël LAPLANE propose, au Théâtre de Pézenas, 

le mercredi 14 mars à 16 H. :
une conférence sur la vie de l'arbre :
- l'influence de l'ensoleillement, du vent, de la pluie et du relief sur les propriétés mécaniques et musicales du bois, 
- la sonorité des différentes familles d’instruments en bois,
avec des petites vidéos surprenantes d’instruments à travers le monde,
accompagnée d'une exposition de lutherie et d'une exposition de 25 peintures et dessins de Joël sur le thème de l'arbre. visibles du 14 au 18 mars au Théâtre (heures d'ouverture).
ENTRÉE LIBRE
( Joël LAPLANE, luthier et Maître d'art, demeurant à Nizas, assure le réglage, la réparation et la vente des instruments des familles du violon et de la guitare, de l’étude au concert , à son atelier : 15 rue Four de la Ville 34120 Pézenas )
www.joel-laplane-lutherie.com / 06 62 26 12 29
 

Cercle napoléonien de Montpellier

Le Souvenir napoléonien Languedoc-Cévennes organise ce premier semestre 2018 trois conférences à Montpellier.

La première, ce jeudi 15 mars, sur la Première Campagne d’Italie de Bonaparte, dans laquelle il révèle son génie militaire.

La seconde, le 24 avril, sur l’exhumation et le Retour des Cendres de Napoléon. Il y sera révélé des informations encore confidentielles.

Mercredi 30 mai, la troisième rencontre en guise de point d’orgue avec la venue à Montpellier du Professeur Jean Tulard, certainement le plus éminent historien de Napoléon, qui abordera : “Faut-il réhabiliter Talleyrand ?”.

Entrée libre et gratuite

Où se garer ?

• Conférence seulement : parking Préfecture

• Conférence et dîner : parking Corum

Pour s'inscrire au repas sur réservation : Bertrand Leenhardt 06 68 48 37 73

Souvenir napoléonien - Programme 2018 de la Délégation Languedoc-Cévennes

Les découvertes archéologiques des habitats de la fin de l’âge du Bronze dans l’étang de Thau.

L’image contient peut-être : plein air et eauConférence Patrimoine et Archéologie

jeudi 15 mars 18 h30 · Musée de site Villa-Loupian Par Frédéric Leroy, Conservateur du patrimoine, directeur adjoint du DRASSM.

La position du rivage et l’évolution du trait de côte sont des données essentielles dans une approche spatiale de l’occupation humaine, sur la frange maritime.

Les populations de la préhistoire récente se sont trouvées contraintes d’adapter à cette évolution leurs établissements côtiers.

Au fur et à mesure de la modification du rivage, les communautés villageoises se déplaçaient.

En Méditerranée, parmi les étangs et lagunes du Sud de la France, des conditions naturelles favorables, renforcées par l’action humaine ont ralenti l’évolution de l’étang de Thau, dans l’Hérault.

Ces gisements sont principalement d'anciens habitats aujourd'hui immergés qui ont livré des vestiges de la fin de l'âge du Bronze (1400 - 820 av. J.-C.).

La particularité de sites exceptionnels comme ceux-ci, est notamment la conservation de vestiges organiques, en particulier les pieux de bois des structures de l'habitat de petites communautés agro-pastorales qui vivaient sur le littoral. Mais se trouve également conservés, les vestiges fragmentés de céramiques, d'ossements, de pierres et roches polies ou aménagées...

 Il devient primordial d'identifier, d'enregistrer, d'évaluer, de topographier et d'échantillonner, des témoignages en péril de ces villages de plus de 3000 ans qui disparaissent peu à peu et qui ne sont pas renouvelables.

Différents sites archéologiques ennoyés sont ainsi maintenus, entre érosion et conservation.

Organisé par le service patrimoine de Sète agglopole Méditerranée

Entrée libre (dans la limite des places disponibles).

Conférence : Israël-Palestine, la défaite du vainqueur ?

 

On entend souvent dire que le conflit israélo-palestinien a perdu de son acuité et de sa centralité au Proche-Orient en raison du caractère tragique des bouleversements dus à l’invasion américaine de l’Irak, à l’interminable guerre en Syrie et à l’irruption de Daech.
Jean-Paul Chagnollaud montre que la violence est toujours là, partout et à chaque instant, mais elle est silencieuse, insidieuse, fragmentée, et donc moins visible qu’auparavant. En poursuivant la colonisation de la Cisjordanie, malgré les injonctions de la communauté internationale, les gouvernements israéliens successifs n’ont cessé de mettre en cause la solution dite des deux États, la seule possible et raisonnable pour l’établissement d’une paix juste. Celle-ci passe forcément, en dernière instance, par un accord entre les parties, fondé sur le droit international. Sans cette nécessaire recherche de légitimité par le droit, les victoires remportées sur le terrain demeurent précaires et préfigurent sur le long terme la défaite du vainqueur.

Israël/Palestine : la défaite du vainqueur 

   

L'association Méditerranée Vivante fondée par Edmond Charlot a le plaisir de vous convier le vendredi 23 mars 2018, à 20h30, Théâtre de Pézenas, rue Henri Reboul pour une Conférence de Jean-Paul Chagnollaud sur le thème :  Israël-Palestine, la défaite du vainqueur ?

J.-P. Chagnollaud a été Professeur de Droit international et de science politique. Il est directeur de la revue Confluences Méditerranée et Président de l’Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée Moyen-Orient.


Avec le soutien de la ville de Pézenas, en partenariat avec Coup de Soleil Languedoc-Roussillon et Les Amis de Pézenas
(également conférence à Montpellier le jeudi 22 mars à 18h30, à l’initiative de Coup de Soleil Espace Martin Luther King, 27 Bd Louis Blanc )

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06.85.40.93.16

 source : France-Culture

Conférence : Gigean cœur de pierre

Le lundi 19 mars à partir de 18 h 30 à la Salle des Seniors Gigeannais

Intervention de Jean-Claude Bousquet, géologue, auteur du livre "Terroirs viticoles et géologie du Languedoc" :

L'emplacement d'une ville ou d'un village n'est pas le fruit du hasard. Certains sites ont été choisis pour leurs possibilités défensives, pour des raisons économiques ou pour des possibilités de transport fluvial ou d'abri portuaires. Qu'en est-il de Gigean ? Le passé historique de la région est riche des arrivées successives des grecs, des étrusques puis des romains. Proche du tracé de la Voie Domitia dans le couloir entre les garrigues et le massif de la Gardiole, Gigean s'est développé en fonction de la nature et de la disposition des roches, héritage d'un des derniers épisodes de la formation de la Méditerranée occidentale.

Les conférences suivantes :

Lundi 9 avril à 18h30 : Philippe Martin interviendra sur le thème de la biodiversité locale.
Lundi 14 mai à 18h30 : Philippe Martin interviendra sur le thème de la biodiversité du monde en relief.
Lunidi 28 mai à 18h30 : Jean-Claude Bousquet interviendra sur le thème des terroirs viticoles autour de Gigean.

21e édition de la Journée Nationale de l’Audition au Ruban d'Azur

Jeudi 8 mars 2018  à la Résidence Domitys Le ruban d’Azur : 21e édition de la Journée Nationale de l’Audition sur le thème « Acouphènes et hyperacousie : fléaux du 21e siècle ? »

L’association JNA, organisatrice de cet événement, a choisi cette année de s’intéresser de près à cette pathologie qui gâche la vie de millions de français.

domiCapture

En 2014, une première évaluation des acouphènes a été réalisée par l’association JNA grâce à une enquête réalisée avec l’institut Ifop. Cette enquête montrait que 25% des individus interrogés souffraient d’acouphènes de manière permanente ou passagère. En extrapolant à la population générale, cela représente 16 millions de Français qui ressentent des acouphènes de temps à autresdont 12 millions en permanence. Toutes les tranches d’âges étaient concernées.

L’Organisation mondiale de la Santé estime que 20% de la population mondiale est affectée par les acouphènes et/ou l’hyperacousie.

Selon l’association France Acouphènes, ces sifflements ou bourdonnements d’oreille altéreraient l’état de santé de 15% de Français.

Alors que médecins ORL, médecins généralistes et médecins du travail font état de leurs inquiétudes, qu’en est-il en 2018 ?

L’enquête IFOP/JNA qui sera réalisée par l’association JNA en février 2018 permettra d’évaluer la prévalence de ces symptômes au sein de la population française. D’ores et déjà et pendant toute cette campagne nationale, le collectif JNA mobilisera les associations de patients et les professionnels de santé pour alerter les pouvoirs publics des effets délétères de l’absence de reconnaissance de ces symptômes parmi les handicaps invalidants.

 Acouphènes et hyperacousie : des symptômes ORL absents de la loi de santé

Depuis 2002, les acouphènes sont considérés par la réglementation au travail comme symptômes aggravants en cas de surdités professionnelles. En dehors de ce cadre, les acouphènes ne sont pas reconnus parmi les handicaps invisibles invalidants. L’hyperacousie, symptôme encore plus invalidant, n’est pas reconnue. Pourtant, l’hyperacousie, comme les acouphènes, déséquilibre l’état de santé et l’équilibre de vie des individus qui en souffrent. Face au nombre croissant des personnes, jeunes et adultes, qui lèvent le silence sur leur souffrance, des réponses médicales s’organisent sans cadre dédié de prise en charge défini dans la loi de santé.

Lors de cette 21e édition de la Journée Nationale de l’Audition qui se tiendra le jeudi 8 mars, l’association JNA en partenariat avec l’association France Acouphènes et d’autres partenaires, mèneront une réflexion sur la reconnaissance des acouphènes et de l’hyperacousie comme handicaps invalidants.

 Acouphènes et hyperacousie : stopper l’errance médicale

Depuis plus de 10 ans, l’accompagnement des patients atteints d’acouphènes et/ou d’hyperacousie est réalisé par les équipes pluridisciplinaires et des réseaux de professionnels de santé de plus en plus nombreux. Cependant, l’absence de reconnaissance de ces symptômes par le Ministère de la santé freine le cadre de mise en place d’un parcours de santé renforcé. Des centres de compétences seraient très utiles pour les cas les plus difficiles, ils réuniraient les professionnels de santé, spécialisés dans ces pathologies, la recherche, la formation des professionnels de santé…pour une bonne prise en charge de ces patients.

L’association France Acouphènes, association de patients, reçoit chaque jour l’appel de patients en grande détresse psychologique car ils sont désorientés de ne trouver aucune prise en charge médicale adaptée. Médecins généralistes, médecins du travail, chargés de mission handicap, infirmières scolaires sont souvent démunis pour accompagner, orienter.

domi2Capture

En l’absence de parcours de santé clairement identifié, les personnes souffrant d’acouphènes ou/et d’hyperacousie ont tendance à multiplier les consultations médicales et paramédicales.  Ce « nomadisme médical » est source de risques santé :

  • dégradation de l’état de santé du patient,

  • non détection de maladies sévères signalées par la présence d’acouphènes (neurinome de l’acoustique, maladie de Menière, etc...),

  • amplification de la détresse psychologique,

  • surconsommation de médicaments de type anxiolytiques aux prescriptions non coordonnées,

  • intolérances médicamenteuses en raison d’absorption de molécules contradictoires.

 A l’occasion de cette 21e édition de la Journée Nationale de l’Audition du jeudi 8 mars prochain, le collectif JNA en partenariat avec l’Association France Acouphènes et les autres organismes concernés, les experts de l’association JNA, invitent les pouvoirs publics à s’emparer de la question des impacts sanitaires de ces pathologies.

 Acouphènes et hyperacousie : bien orienter

 Qu’il s’agisse de déficiences auditives ou de symptômes ORL tels que les acouphènes, l’hyperacousie, il est important de repérer pour bien orienter à tous les âges de la vie.

Chaque année, plus de 200 000 dépistages sont réalisés pendant la Journée Nationale de l’Audition sur l’ensemble du territoire.

En 2018, un repérage gratuit sera organisé par l’association JNA qui fédère l’ensemble des acteurs de l’écosystème de prévention et de santé sur le territoire. Le recueil de l’ensemble des informations permettra à l’association JNA de communiquer un état des lieux de l’audition des Français. 

 Ce jeudi 8 mars à 14H30 une conférence sur l’audition par le Docteur Philippe Bonnet ORL aura lieu à la résidence Domitys, 395 chemin de la croix de marcenac à Sète. Cette présentation sera suivie par un dépistage gratuit par un audioprothésiste.

 Renseignements :

Domitys

395 Chemin de la croix de Marcenac

34200 SETE

Tel : 04 99 02 13 00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

"Cinéma et utopie au fond des mers" au Musée de l'Etang de Thau à Bouzigues

Ce vendredi 2 mars 2018 à 18h30 au Musée de l'Etang de Thau à Bouzigues avait lieu "Cinéma et utopie au fond des mers" une conférence animée par Marc Sauer - adjoint au directeur des musées d'Agde et responsable du service des publics.

cineeeP1010862

Une conférence qui en principe est la 1ère d'une série en relation avec le monde marin pour le bonheur des passionnés et des amateurs.

Une vingtaine de personnes pour découvrir les caractéristiques de ce monde marin  à la fois source de vie foisonnante et monde mystérieux peuplé de créatures inconnues ou mortelles, un monde qui a très tôt intéressé producteurs et scénaristes.

"Comment depuis 100 ans, le cinéma a-t-il exploité l'imaginaire sans limites que suscitent les fonds inexploités des océans ? De Jules Verne à James Cameron, en passant par le "Grand Bleu" et les sirènes, Marc Sauer est revenu sur 100 ans de films aquatiques qui explorent rêve, quête initiatique, mystère ou terreur."

Car beaucoup plus d'humains sont partis dans l'espace que ceux qui ont pris la direction des abysses, ils sont 3 à avoir approché les grands fonds.

Après avoir découvert la vie qui caractérise les différentes profondeurs dans les océans, place au cinéma avec ceux qui sont des références dans ce domaine, Jules Verne, Jacques-Yves Cousteau et James Cameron.

cineeeeeeP1010856Retour sur chacun d'eux :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Jules_Verne

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques-Yves_Cousteau

https://fr.wikipedia.org/wiki/James_Cameron

Trois spécialistes pour illustrer trois approches des fonds marins pour le cinéma avec un voyage en immersion, un autre avec une version onirique avec les cités et les royaumes des océans, et enfin une approche plus réaliste et scientifique. Une très belle soirée dans les profondeurs des océans et d'un univers qui captive toujours les scientifiques mais aussi tous  les humains car difficilement accessible. Musée de l'étang de Thau, Quai du port de pêche- 34 140 BOUZIGUES - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations