Conférences

Inegalites raciales

Grandes questions petite conférence...

Ne manquez pas vendredi 9 février à 19 h

A la nouvelle librairie Sétoise 7, rue Alsace Lorraine à Sète

INEGALITES RACIALES ET SYSTEME CARCERAL

AUX ETATS UNIS

 

Par Claude Guillaumaud-Pujol maître de conférences en civilisation Américaine, et représentante du Collectif national "Libérons Mumia" qui dédicacera son dernier ouvrage

 

« Mumia Abu Jamal Combattant de la Liberté »

Depuis plus de deux décennies, l'auteure, Claude Guillaumaud-Pujol, mène un combat sans relâche aux côtés de Mumia, de sa famille et de ses soutiens américains à qui elle rend régulièrement visite, tout en participant très activement au combat pour l'abolition universelle de la peine de mort. Maître de conférence en civilisation américaine, Claude Guillaumaud-Pujol est une des chevilles ouvrières du Collectif français « LIBÉRONS MUMIA ».

Merci à notre amie Claude d'avoir fait don de ses droits d'auteure au profit de la défense de Mumia.

Entrée libre, pensez à réserver au 04 67 74 43 21

Adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Loupian : soirée Art performance le 3 mars

A 19h30 à l'Espace o25rjj à Loupian, Soirée Art Performance #3 Espace o25rjj chez l’Habitant

  Chez Pascale Ciapp & Thomas Andro 25 rue Jean Jaurès - Loupian (34) 06.10.02.97.23

Programme de la soirée

 Performances d’art action avec Julien Bouissou, Manon Di Chiappari et Martine Viale

# Pause autour d’un buffet participatif

# Conférence/débat l’auteur-philosophe Jean-Luc Lupieri animera un échange qui portera sur les enjeux de la performance à propos de la publication de son essai "L'art d'action à l'ombre de Diogène"

Entrée et Participation libre au chapeau Boisson offerte / Buffet à garnir par vos soins pour une soirée plus conviviale...

Une soirée à l’initiative de Pascale Ciapp, Artiste d’Art Action, Directrice Artistique de l’Espace o25rjj

Pour plus d’informations : 06.10.02.97.23 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. artCapture

Julien Bouissou  : "né en 1975 à Paris, Julien Bouissou fait ses études aux Beaux Arts de Nantes dont il sort diplômé d'un master en 2003. Sa démarche plastique liée au geste et au mouvement l'a naturellement porté à la performance. A partir de 2010 se suivent une quinzaine de productions, dont "Neige artificielle" avec la galerie My Art Goes Boum, "Estasi dell'oro" à L'espace O25rjj de Loupian en 2016 et dernièrement "Combinaison 2" au château d'Aubais en juin 2017."

 Martine Viale
 
Né à Montréal, Canada, Martine Viale vit et travaille à Perpignan, France.  Ancré dans une pratique de la présence, son travail vise à créer des installations en employant les processus de la performance. Plus récemment elle se manifeste également dans l’espace public ou dans des lieux inhabituels pouvant faciliter des rencontres imprévisibles avec le public/passant. À travers cette démarche, elle valorise la perte momentanée de repères et utilise le performatif comme outils de recherche et d’observation de différents conditionnements personnel et social.  Manon Di Chiappari
 
Manon Di Chiappari est une jeune artiste née en 1996 à Sète. Étudiante en 3ème année aux Beaux-Arts de Grenoble, c'est par le biais d'une pratique pluridisciplinaire qu'elle explore les différentes facettes de l'existence, questionnant l'intérieur et l'extérieur de l'être humain. Les créatures que nous sommes sont pour elle une source de création sans limite, elle est en perpétuelle exploration de son propre mécanisme et de celui des autres. La psychologie et la neurologie sont notamment des terrains de recherche récurrents dans son travail.

Plus d’infos sur http://www.o25rjj.fr/ Page Facebook espace o25rjj,Loupian

Conférence sur Ferdinand Buisson à Villeveyrac

L’association « Le Mastroquet » tient à offrir à ses membres des conférences très diverses. Le Jeudi 1er février, les adhérents ont été invités à la présentation du personnage qui a donné son nom à l’Ecole de Villeveyrac : Ferdinand Buisson.

Le conférencier, Jean-Louis BONNET, s’est fondé essentiellement sur les travaux d’un universitaire, Patrick Cabanel, Professeur Agrégé d’Histoire à l’Université de Toulouse. Ce spécialiste du protestantisme a écrit un ouvrage de référence : « Ferdinand Buisson : Le Père de l’école Laïque ». Certes, c’est Jules Ferry qui a été à l’origine de l’enseignement primaire obligatoire et laïque, mais le responsable de l’enseignement primaire, démarrant avec Jules Ferry et en poste pendant 18 ans dans ces fonctions, c’est bien Ferdinand Buisson.

Ferdinand Buisson est originaire de Picardie par sa maman et de Normandie par son papa. Elevé dans la foi protestante il eut la douleur de perdre son père très jeune à 16 ans. Sa maman n’ayant pas d’activité professionnelle, il eut alors à assurer seul la subsistance de sa mère et de son jeune frère. Travailleur acharné, il arriva à mener de front des études universitaires d’histoire, la préparation du concours de Normale Supérieure de philosophie et des cours particuliers qui finançaient la vie du foyer. Malgré sa réussite au concours, il ne put intégrer Normale Sup pour des raisons médicales et se lança à corps perdu dans une thèse sur un  théologien protestant du XVIème siècle : Sébastien Castellion, figure essentielle  du protestantisme libéral. Il eut l’opportunité, du fait de ses voyages en Suisse, d’être nommé Professeur de littérature comparée au sein de l’Université de Neuchâtel. Durant les cinq années passées en Suisse, il acquiert une assez grande notoriété notamment en raison de conférences très originales sur l’Histoire Sainte ou d’interventions au Congrès pour la Paix et la Liberté.

Proche des républicains exilés - notamment Edgar Quinet et Jules Ferry-  il va, après la guerre de 1870, être nommé Inspecteur de l’Education Nationale tout spécialement chargé d’étudier les pratiques pédagogiques en Europe et en Amérique du Nord. Cette expérience lui permettra de lancer une œuvre colossale : Le Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction primaire qui regroupera 359 collaborateurs et constituera selon Pierre Nora « Une cathédrale de l’Instruction primaire ».

Nommé par Jules Ferry directeur de l’enseignement primaire en France en 1879, il restera en poste jusqu’en 1896 puis occupera la Chaire de Pédagogie à la Sorbonne. Ferdinand Buisson, chantre de la Liberté,  a effectué un travail considérable conduisant à la concrétisation de la morale laïque En 1902 élu député dans le Cartel des Gauches, il sera la cheville ouvrière de la Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat. Après la guerre il travaillera (en vain)  à l’obtention du vote des femmes et à la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Cette dernière action lui vaudra en 1927 l’obtention du prix Nobel de la Paix qu’il dédiera à tous les Instituteurs et institutrices de France. Il se retire alors en Picardie, dans une demeure très modeste, où il mourra à 91 ans ce que ne laissait pas présager le jugement médical qui lui interdit d’entrer à Normale Sup !

La prochaine conférence proposée par Jean-Louis Bonnet sera l'histoire de Montpellier. 

Congrès des guides d'art et d'histoire

Congrès Ancovart 2018 à Montpellier

"Montpellier métropole, mille ans d’urbanisme".

Du 30 janvier au 3 février 2018, l’Association nationale des guides-conférenciers des Villes et Pays d’art et d’histoire, ANCOVART, créée en 1985, organise son assemblée annuelle à Montpellier sous la thématique "Montpellier métropole, mille ans d’urbanisme". Elle regroupe des guides-conférenciers qualifiés de toute la France, exerçant principalement dans les Villes et Pays d’art et d’histoire : le réseau VPah.

Conférences et visites du patrimoine

Une centaine de congressistes visiteront les Ecoquartiers avec la participation du CAUE, le Jardin des Plantes médicinal et royal, fondé en 1593 par Henri IV, et la Faculté de Médecine avec M. Lavabre Bertrand.
Ils découvriront l'urbanisme contemporain avec Antigone, les rives du Lez, Port Marianne, la nouvelle mairie, la Cathédrale de Maguelone des XIIe, XIIIe siècles, située entre mer et étangs,  la Grande Motte qui a obtenu le label Patrimoine du XXe siècle et le bâtiment Pierresvives de Zaha Hadid emblème de l’architecture du XXIe siècle.

En conclusion du Congrès, les participants partiront en excursion à Sète, port sur la Méditerranée, construit par Louis XIV, au débouché du Canal du Midi, une ferme de conchyliculture à Marseillan avec tour en bateau et exposé sur l’élevage des huîtres sur l’étang de Thau, le Madlab, laboratoire art et déchets, lieu de réflexion sur la valorisation du patrimoine du bassin de Thau.

Pour une mise en valeur du territoire montpelliérain

A cette occasion, Philippe Saurel fera le point sur la candidature de la ville de Montpellier qui espère décrocher le label « Ville d'Art et d'Histoire » auprès du Ministère de la Culture, un label qui valide non seulement le champ de la culture et des arts plastiques, les sites patrimoniaux publics dans les 31 communes de la métropole mais aussi l'ensemble de la politique de la ville : zones vertes, la restauration des bâtiments, le PLU...

Un gros dossier piloté par l'architecte du patrimoine Isabelle Hirschy lancé en 2017 pendant les journées européennes du Patrimoine, un tremplin pour une Métropole d'Art et d'Histoire qui pourrait être validé par la commission d'attribution du Ministère de la Culture en 2019.

La LPO à Montpellier : conférence

Conférence-débat à Montpellier le 9 février 2018 

La LPO de l'Hérault présente son actualité, le bilan de l’année 2017 ainsi qu’un focus sur les actions réalisées en faveur des hérissons. Le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de la LPO Hérault à Villeveyrac accueille plus de 2000 animaux en détresse chaque année.

Programme de la soirée :

9h30-20h : échange entre adhérents

20h-21h30 : Conférence

21h30-22h : Repas partagé pour ceux qui le souhaitent

Plus d'infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Maison Pour Tous Frédéric Chopin, 1 rue Marché aux Bestiaux à Montpellier

Tramway n°1 : station Corum. Tramway n°2 : station Beaux-Arts. 

sport et alimentation, les clefs d’un vieillissement réussi

Conférence

 A travers les différents médias, nous sommes souvent assaillis de messages de santé qui concernent notre alimentation, notre pratique en activité physique ou encore notre hygiène de vie. Toutefois, il n’est pas toujours facile de mettre en œuvre ces bons comportements : manque de motivation, méconnaissances, solitude, pratique inadaptée, douleurs...
A l’heure où la prescription de l’activité physique par le corps médical est en première ligne, les études scientifiques, les médias ou les professionnels de santé n’ont jamais été autant convaincus par ses bienfaits. Une pratique régulière est bonne pour la santé, quel que soit son âge, son état de santé et/ou son niveau d’autonomie.
En partenariat avec les caisses de retraite de l’inter-régime, le Clic du Fanal et la mairie de Bessan, le programme « Santé-vous bien » est développé par l’association « Ma Vie » à destination des personnes retraitées. Dans ce cadre, il est proposé de participer à une conférence traitant de la thématique « Activité physique adaptée et alimentation, les clefs d’un vieillissement réussi ». Elle aura lieu le mardi 6 février 2018, à 14h30, salle des fêtes Aimé Péret.
A l’issue de la conférence, toute personne retraitée, si elle le souhaite, pourra participer à une session d’évaluations de ses capacités physiques et/ou à des ateliers d’activité physique adaptée et/ou des ateliers autour de l’alimentation assurés par un diététicien. Si vous ne pouvez pas vous déplacer le jour de la conférence (ou encore pour obtenir des renseignements), n’hésitez pas à contacter Céline Royes au 06 08 42 19 77 afin de bénéficier de cette action de prévention santé. Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour y penser.

 
 La prescription de l’activité physique par le corps médical est en première ligne, associée à une bonne hygiène alimentaire.

Programme des conférences 2018 archéologie et patrimoine

Le programme de conférences du service patrimoine et archéologie de Sète agglopôle Méditerranée.confCapture

 

Cycle Archéologie

Jeudi 08 février -18h30 - Musée Villa-Loupian De la Préhistoire à l’Histoire : civilisations méconnues du Néolithique par Olivier Lemercier - Professeur de Préhistoire - Université Paul Valéry  Montpellier 3 - UMR 5140


Jeudi 15 mars -18h30 - Musée Villa-Loupian Les découvertes archéologiques des habitats de la fin de l’âge du Bronze dans l’étang de Thau par Frédéric Leroy - Conservateur du patrimoine - DRASSM
 
Jeudi 12 avril -18h30 - Musée Villa-Loupian Habiter en Languedoc à la fin du Néolithique : la mer ou la montagne... par Philippe Galant - Archéologue - DRAC Occitanie


Jeudi 07 juin -18h30 - Musée Villa-Loupian De la Métallurgie à la fin du Néolithique en Languedoc ! par Marie Laroche - Responsable d’opération - Paléotime Sarl


Jeudi 27 septembre -18h30 - Musée Villa-Loupian Les dolmens et le Néolithique en Languedoc et en Roussillon par Noisette Bec-Drelon- Docteure en Préhistoire - Chercheur associé UMR 7269  LAMPEA (Aix-Marseille Université) UMR 7044 - Archimède (Université de Strasbourg)


Jeudi 04 octobre - 18h30 - Jardin antique méditerranéen Le Néolithique moyen méridional (4600-3600) : la culture chasséenne par Muriel Gandelin- Responsable d’opérations  périodes néolithiques - INRAP 

 
Jeudi 15 novembre -18h30 - Musée Villa-Loupian Le Néolithique final en Bassin de Thau par Annie Montécinos - Archéologue - Sète agglopôle Méditerranée

                                                                                     _________________

Cycle Patrimoine


Vendredi 02 mars - 18h30 - Musée de l’étang de Thau Cinéma et utopie au fond des mers par Marc Sauer - Adjoint au directeur des musées d’Agde et responsable du service des publics


Vendredi 23 mars - 18h30 - Jardin antique méditerranéen Césarion : mouvements et reproduction d’une œuvre par Marc Sauer - Adjoint au directeur des musées d’Agde et responsable du service des publics


Jeudi 05 avril -18h30 - Musée de l’étang de Thau L’économie circulaire (dans le cadre de l’exposition MADLAB) par Laurent Fabre - Directeur du service Patrimoine et Archéologie Sète agglopôle Méditerranée

Vendredi 15 juin - 18h30 - Jardin antique méditerranéen Histoire de la création du Jardin antique méditerranéen (dans le cadre des Journées Nationales de l’Archéologie) par Laurent Fabre - Directeur du service Patrimoine et Archéologie Sète agglopôle Méditerranée

Samedi 23 juin - 17 h - Jardin antique méditerranéen L’apiculture chez les romains (dans le cadre de Bee Api les 23 et 24/06) par Hélène et Christophe Bénard - Association Memini


Dimanche 05 août -18h30 - Jardin antique méditerranéen Quand les dieux parlaient aux étoiles : le ciel d’été  (dans le cadre de la nuit des étoiles) par Gabriel Blasco - Association sétoise d’astronomie

Jardin antique méditerranéen
Rue des Pioch - 34540 BALARUC-LES-BAINS Tél : 04.67.46.47.92 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Musée de l’étang de Thau
Quai du port de pêche - 34140 BOUZIGUES Tél : 04.67.78.33.57 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Musée de site gallo-romain Villa-Loupian
Route départementale 158 E4 - 34140 LOUPIAN Tél : 04.67.18.68.18 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Santé-vous bien à Sète

 Santé-vous bien !
Le mardi 30 janvier à 14h30 - CCAS

Les clefs d'un vieillissement réussi.


Informations : 06 26 04 41 12L’image contient peut-être : 1 personne

De la Préhistoire à l’Histoire : civilisations méconnues du Néolithique

Jeudi 08 février 2018 à 18h30

au Musée Villa-Loupian

"De la Préhistoire à l’Histoire : civilisations méconnues du Néolithique"

 Conférence animée par par Olivier Lemercier - Professeur de Préhistoire - Université Paul Valéry  Montpellier 3 - UMR 5140

 

 loupCapture

 Les premières civilisations agro-pastorales se développent au Proche Orient dès le Xe millénaire avant notre ère avant d'investir l'Europe et la Méditerranée dès le VIIe millénaire et d’atteindre le Midi français dès le début du Vie millénaire.

 Cette fin de la Préhistoire, bien moins connue des non-initiés que celle de l'homme de Neandertal ou des grottes Chauvet, Cosquer et Lascaux, constitue cependant le fondement des sociétés historiques.

 Outre l'agriculture, l'élevage et les premiers villages, on y découvre la première monumentalité avec les mégalithes, les hypogées et les tertres géants mais aussi des temples, des échanges à longue et très longue distance avec le silex, l’obsidienne, le jade, l’ivoire etc., des évidences de conflits avec des fortifications et des charniers et des systèmes sociaux et symboliques complexes où l’image de la femme « déesse-mère » est bientôt complétée de celle de l’homme « guerrier ».

 L'archéologie du Néolithique, carrefour de nombreuses sciences, fait aujourd'hui reculer les débuts de l'Histoire.

 Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Musée Villa-Loupian, RD 158 E4 - 34 140 LOUPIAN

Conférence par Maïthé Vallès-Bled

Vendredi 19 Janvier à 19 h à Sète à l'Espace Palace conférence par Madame Maïthé Vallès-Bled, relative à l'édition des Voix Vives qu'elle a organisée en novembre dernier à Ramallah.

"D'une Méditerranée à l'autre, d'un pays à l'autre, d'une langue à l'autre, d'un alphabet à l'autre, les voix des poètes nous disent avant tout que la poésie est inhérente à la vie dans son immédiateté et son universalité. Ce regard sur leurs questionnements, leurs luttes, leurs épreuves, mais aussi leurs joies, leurs espoirs, c'est ce qui ouvre la voie à l'échange et à la rencontre entre les êtres."INVIT

L'Orient de Flaubert

L'association Méditerranée Vivante propose "L'Orient de Flaubert", une conférence de Françoise Brun, agrégée de Lettres modernes. Professeur, Françoise Brun a enseigné dans le secondaire, les classes post-bac et à l’Université de Kobé au Japon.

vendredi 26 janvier 2018, 20h30,
salle Vayrac, Hôpital de Pézenas, rue Henri Reboul.

Le thème de l'Orient obsède Flaubert depuis sa jeunesse. On le trouve dès ses premières œuvres. C'est grâce à son ami Maxime Du Camp qu'il fait le grand voyage de sa vie entre 1849 et1851.


Rien de commun avec les voyages d'aujourd'hui: la croisière sur le Nil dure quatre mois et demi. Après six mois de préparatifs, les deux amis se rendent en Égypte, en Syrie-Palestine, et reviennent par la Grèce et l'Italie.

Flaubert affirme " regarder sans songer à aucun livre ", parce que, " quand on voit les choses dans un but, on ne voit qu'un côté des choses ".

Et pourtant, ce texte est un bel exemple de l'art de voir et de l'art d'écrire de Flaubert. Il ne cesse de penser à la peinture, à la couleur, au rendu de l'impression. Et il est lui-même un des éléments pittoresques de ses tableaux, bon vivant, jouisseur, ne se prenant pas au sérieux, mélancolique aussi, amer Flaubert effectuera également un voyage au Maghreb en 1858, c’est-à-dire à une époque où se renforce l’expansion européenne outre-mer.
L'orientalisme flaubertien est en rupture avec son temps. Il s’interdit de défendre une nation, une culture ou une religion. Ce qu’il préconise, c’est une ouverture à l’autre, à toute l’humanité : "Je ne suis pas plus moderne qu’ancien, pas plus Français que Chinois, et l’idée de la patrie c’est-à-dire l’obligation où l’on est de vivre sur un coin de terre marqué en rouge ou en bleu sur la carte et de détester les autres coins en vert ou en noir m’a paru toujours étroite, bornée et d’une stupidité féroce. Je suis le frère en Dieu de tout ce qui vit, de la girafe et du crocodile comme de l’homme, et le concitoyen de tout ce qui habite le grand hôtel garni de l’univers".

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations