Le pass culture dans l'Hérault dès septembre

Le "pass culture" sera lancé dès la rentrée 2018 dans le département de l'Hérault, c'est ce qu'a confirmé la ministre de la culture, Françoise Nyssen, venu ce jeudi 19 avril à Montpellier pour présenter l'application géolocalisée qui doit permettre aux jeunes d'accéder plus facilement à la culture près de chez eux.
Avec le Bas-Rhin, la Seine-Saint-Denis et la Guyane, l'Hérault est l'un des 4 départements choisi par le gouvernement pour tester ce dispositif qui a vocation à être étendu sur l'ensemble du territoire national.



Cet outil géolocalisé, promis lors de la campagne présidentielle par le candidat Macron, comprend un catalogue, un agenda et un portefeuille associé qui permettra de connaître et d’accéder à toute l’offre culturelle à proximité. Tout le monde pourra la télécharger sur son mobile, mais seuls les jeunes de 18 ans bénéficieront d'un crédit de 500 euros. Le pass culture sera donc pour eux  une appli d'information mais aussi un moyen  de paiement.  Ce passe  précise Françoise Nyssen, doit « combattre les inégalités dans l’accès à la culture en cassant les barrières financières et sociales ».

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations