Littérature - Poésie

Danielle Gressard, une femme engagée dans la littérature

 

Danielle Gressard en séance de lecture à la Médiathèque

Danielle Gressard est une romancière qui est installée à Montagnac depuis une dizaine d’années. Elle est née dans la capitale des Gaules où elle a passé trente ans de sa vie… Elle est très impliquée dans le milieu associatif de sa ville d’accueil et plus particulièrement dans l’association Kaf’kali qu’elle a créé en 2012 et qui propose des rencontres littéraires. Elle a organisé en 2014 le premier salon du livre avec comme invitée d’honneur Marie Rouanet. Durant cette période de confinement, elle a pris l’initiative comme d’échanger sur les livres en cours de lecture à partir des réseaux sociaux. Les commentaires de chacun sont publiés dans un journal créé pour la circonstance, le « Coronalire », ensuite ils sont acheminés vers tous les participants. Une initiative intéressante qui a permis durant la période de confinement, d’échanger et de faire un choix sur les lectures à venir.

Depuis 2018 elle s’adonne à l’écriture, son premier roman fut « La robe d’amertume », puis « L’écrivain empêché » et « Les chaussettes de chasse ». Ce dernier malgré son titre est une histoire vraie qui débute au Maroc et qui relate des faits toujours actuels, la maltraitance. Son dernier roman vient d’être édité, « La chapelière et la fille de joie ». L’action se passe dans sa ville natale de Lyon, Marthe Perrin exerce avec bonheur son métier de chapelière-plumassière dans le deuxième arrondissement de la ville qui a vu naître Guignol au début du XIXème. Elle mène une existence paisible et sans histoire. Ses talents d’artiste ont rapidement su séduire les riches élégantes, mais aussi les comédiennes du célèbre théâtre voisin, voire les dames de petite vertu, et lui assurer la fidélité d’une clientèle conquise. Jusqu’au jour où elle découvre derrière la porte cochère de son immeuble, une jeune femme en larmes qui semble terrifiée. Cette rencontre impromptue va l’entraîner malgré elle dans un tourbillon d’événements aussi inattendus que funestes et bouleverser sa vie de manière inexorable…Ce roman de 158 pages est publié par les éditions Chapitre.Com. On le trouve dans toutes les bonnes librairies, ainsi que sur internet. Selon la loi, le prix est identique où que vous souhaitiez vous le procurer.

 

Bernard Bals

Coup de cœur BD de Nicolas de l'Echappée Belle

Coup de cœur BD de Nicolas de l'Echappée Belle : "Peau d'homme" de Hubert et Zanzim chez les Éditions Glénat BD .
Une BD géniale qui nous tient en haleine tout du long et qui nous offre une réflexion profonde sur l'amour et le mariage.

Cette histoire nous plonge dans une Otalie de la renaissance où une jeune fille n'accepte pas d'être mariée à un inconnu. Elle a pourtant la chance qu'il soit bien élevé et qu'il ait son âge mais elle aimerait le connaître mieux. Heureusement que les femmes de sa famille se transmettent de génération en génération une peau d'homme permettant à celle qui l'enfile de prendre tous les attributs masculins. Ainsi changée elle peut apprendre à mieux connaître son mari. Mais il y a une chose à laquelle elle n'avait pas pensé, qu'il préfère son double masculin.

Aucune description de photo disponible.

Un nouveau livre de Jean Jacques Santini à découvrir

Jean Jacques Santini  sort un nouveau livre ; il s’agit cette fois d’un « Policier » dont l’histoire se déroule à Sète – Les Salins Rouges .  

Multi-facettes notre ami Jean Jacques…….
Après un parcours  exceptionnel en neurochirurgie et en professorat d’anatomie ,

après  la sculpture, la peinture, la mosaïque, la photo;

après la rédaction d’ouvrages médicaux et grand public,

après un ouvrage sur l’étude des sexes et genres dans l’humanité,

                 voilà qu’il se lance maintenant dans le roman.

Au delà de l’histoire, c’est une manière de découvrir ou redécouvrir l’histoire de Sète

A lire cet été

 

salinsCapture

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme" interrogeait le poète Lamartine... Qu'en pensez-vous?


"Les progrès en matière d’intelligence artificielle et les avancées dans les neurosciences conduisent peu à peu l’homme à la clairvoyance de sa propre condition. Cogito ergo sum. Je pense donc je suis. La célèbre formule de Descartes exprime la conscience que l’homme a de lui-même. Le chien, la fourmi, le ver de terre ou les animaux en général voire le règne végétal ont-ils cette conscience d’eux-mêmes ? Les objets peuvent-ils être conscients ? Un système fabriqué par les humains peut-il devenir conscient dans certaines conditions ? La question est d’autant plus actuelle que certaines machines sont sur le point d’acquérir une intelligence supérieure à celle de l’homme. "

Un coup de cœur polar de Nicolas de l'Echappée Belle:

La jeune maison d’édition l‘Atelier Akatombo, spécialisée en fictions japonaises, vient de publier “Une grande famille” de Hika Harada.
Cette histoire nous conduit dans le désespoir d’une femme qui voit une porte de sortie à son malheur où personne ne serait allé la chercher. On la suit alors avec fascination jusqu’à la fin de ce roman haletant.

"Ai est une trentenaire qui voit sa vie chamboulée par son divorce. Privée de ses enfants et même de son travail, elle se voit contrainte de retourner vivre chez sa grand mère qui héberge aussi sa mère. Il se trouve d’ailleurs qu’elle vient à peine de renouer avec elles après 10 ans d’absence pour sortir sa mère de prison après qu’elle ait tenté de poignarder sa grand mère.
Dans son malheur elle renoue également avec son amie Miyoko, la voisine de la maison familiale qui voue sa vie à s’occuper de son propre grand père grabataire.
Mais dans cette impasse de la banlieue de Tokyo tout n’est pas comme il semble être du premier abord et Ai va se retrouver joyeusement embarquée dans un cercle d'événements qui la dépassent."

L’image contient peut-être : une personne ou plus

A lire : "Arménie"

» Amazon

L'Arménie, terre sacrée, berceau de la chrétienté, est située aux confins de l'Europe qu'elle rejoindra peut-être un jour ce qui donnerait à l'Union européenne une frontière commune avec l'Iran, la grande puissance perse.
Graziella Vigo nous offre ici un superbe volume photographique consacré à ce pays ancien aux paysages inoubliables. Des hauts plateaux déserts, des vallées pierreuses, des lacs qui reflètent un ciel immense, avec les nuages qui se poursuivent à l'infini. La véritable essence, l'âme de l'Arménie, ce sont les monastères millénaires avec leurs coupoles, les images ingénues des Vierges, les croix de pierre, bosselées, brodées, gravées depuis des millénaires dans la caractéristique pierre rouge et grise du pays. Des monastères isolés au fond des vallées, creusés dans la roche des montagnes, apparemment vides et déserts, mais toujours vivants et ouverts au culte de l'église chrétienne la plus ancienne du monde. Ces photographies contemporaines illustrent les cérémonies les plus sacrées, des moments de la vie quotidienne, des métiers perdus, des personnes aux visages hors du temps. Ce sont des images emplies de pathos, dont ressort la réalité d'un pays qui a conservé au fil des siècles son unicité profonde.
» Amazon

Un jeu de société chez les éditions la ville brûle

Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon et Étienne Lécroart viennent de publier un jeu de société chez les éditions la ville brûle.

Aucune description de photo disponible.
Dans "Kapital : qui gagnera la guerre des classes ?" incarnez un dominant ou un dominé tout au long de sa vie dans le but de cumuler un maximum de capitaux (culturel, financer, social et symbolique).
Monique et Michel Pinçon-Charlot poursuivent avec ce jeu leur vulgarisation des rouages de la domination sociale, abordée notamment dans leur livre "La violence des riches" chez les Editions La Découverte.

( Conseillé par la Librairie l'Echappée Belle)

A lire : "La Mondialisation des Pauvres"


»

La mondialisation ne se résume pas au succès de quelques multinationales et à la richesse d'une minorité de nantis. Les acteurs les plus engagés dans la mondialisation demeurent discrets, souvent invisibles. Depuis une trentaine d'années, les routes de l'échange transnational ont connu de profondes mutations. Elles relient aujourd'hui la Chine, l'atelier du monde, à un " marché des pauvres " fort de quatre milliards de consommateurs, en Algérie, au Nigeria ou en Côte d'Ivoire. Pour apercevoir ces nouvelles " Routes de la Soie ", il faut se détacher d'une vision occidentalo-centrée et déplacer le regard vers des espaces jugés marginaux, où s'inventent des pratiques globales qui bouleversent l'économie du monde. On découvre alors une " autre mondialisation ", vue d'en bas, du point de vue des acteurs qui la font.
» Amazon

A lire : "L'ultime secret de l'Univers"

A lire

l'ultime secret de l'univers

De l'ADN au cosmos, des particules élémentaires à la vie extra-terrestre, du big bang aux expériences de mort imminente... Janik Pilet, professeur d’université, docteur ès sciences, dévoile et relie de manière simple, et non sans humour l'ensemble des connaissances scientifiques actuelles relatives à la vie et au cosmos, pour en arriver à une conclusion, sa conclusion, qui vous fera réfléchir pendant très longtemps! Ce livre est un véritable legs scientifico-philosophique documenté, conté comme un voyage initiatique entre l'infiniment petit et l'infiniment grand. Les extrapolations métaphysiques de l'auteur faites à partir des faits scientifiques solidement établis doivent être prises comme telles, car il est bien permis de rêver d'un avenir et d'une raison d'être pour la vie dans l'univers immense.
» Amazon

L'avenir en Perspective

"Ce livre résume de façon claire les enjeux actuels et les grandes mutations en cours. Les auteurs en déduisent une vision fascinante de l’humanité de demain"
Gaetano Amalfi
(artiste plasticien, Suisse)

"Un essai de prospective écrit par deux franco-canadiens qui se lit comme un roman futuriste. Un livre comme je n'en avais pas lu depuis longtemps : le propos est visionnaire... voire prophétique. Une claque. A lire absolument".
Apolline Gagnon
(éditorialiste, Canada)

"Voici l'œuvre de "Docteurs es Sciences" (des Ph.D comme on dit en Amérique) dont on peut être très fiers : Jacques Carles et Michel Granger méritent pleinement cette appellation de PhD qui signifie "Docteurs en Philosophie". Ils en ont fait leur cheval de bataille pour l'intérêt et le plaisir des lecteurs."
Professeur Sandor Fliszar
(Université de Montréal, Canada)

Au-delà d’une synthèse remarquable sur tous les changements en cours dans notre monde actuel, les auteurs incitent à la réflexion. Quelle société sommes-nous en train de construire ? Quel futur ne voudrait-on pas ? Quel avenir serait souhaitable ?

En ces temps de confinement, L'Apogée peut être commandé en ligne en version papier ou téléchargé au format ebook. Il sera également disponible en librairie après la fin de la crise sanitaire, en Europe comme au Canada.


Version papier:


Version numérique

Les Éditions Gallmeister

Cette semaine la librairie l'Echappée Belle vous propose sur son site une sélection d'ouvrages pour vous présenter les Éditions Gallmeister :

Les éditions Gallmeister ouvrent leurs portes en 2006 afin de faire découvrir au public français la diversité de la littérature américaine.
Leurs auteurs ont une vision personnelle du pays qu'ils habitent. À travers leurs expériences fictionnelles, leurs personnages parcourent et mettent en relief ce territoire immense entre deux océans.
Une Amérique multiple, fascinante, contradictoire et grandiose se dessine sous la plume d'auteurs qui nous offrent toujours de très beaux moments de lecture.

https://www.lechappeebelle.fr/list-59025/gallmeister/