Littérature - Poésie

Bulletin de la SHS

"Le crime de CASERIO l'anarchiste et ses conséquences à Cette" A découvrir dans le nouveau bulletin de la Société d'Etudes Historiques et Scientifiques de Sète et sa Région. Cette magnifique revue sera disponible durant toute la durée de la manifestation "Escale à Sète" - du 27 mars au 2 avril - au stand de la SEHSSR (à deux pas de l'Hermione) où je serai, d'ailleurs, présent le samedi 31 mars de 14 h à 18 h. On peut également se la procurer à l'Office du Tourisme, dans les librairies, à la presse Saint-Clair, à la presse Delta .... La vente par correspondance est possible en passant par le site internet de l'association (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Poésie à Bouzigues

 Du 10 au 18 mars 2018, les passeurs de poèmes, Annie Caporiccio, Chantal Bayer, Corinne Hardouin, Monique Cazes, Roselyne Camélio et à la guitare Alain Benet ont célébré avec bonheur, pour la troisième année, le printemps des poètes.

cafeDSC00093-2

Après une incursion à la MJC de Poussan, c'est à la Bibliothèque et au Bar du Globe, à Bouzigues, que se sont déroulées les rencontres.

cafe20180317_190007-2

La bienveillance et le professionnalisme des responsables de ces établissements et la disponibilité du président du Foyer rural, ont permis la réussite de cet événement.

Dans le village, plus de soixante dix personnes ont répondu favorablement à l'invitation.

Les poèmes occitan/français de Jean Marie Petit, tirés de son recueil Bestiari, aubres, vinhas / Bestiaire, arbres, vignes (Albi - Vent Terral 1979 et 1981) et de sa dernière publication, l'Ofertòri de l'espilhaire / l'Offertoire de l'élagueur (l'Arrière Pays 2016) ont été mis en honneur.

Puis ceux de  Jean-Luc Pouliquen, Claire Musiol, Rupi Kaur à cinq voix et Joan Salvat, ont constitué la séquence « coups de cœur ». Le voyage poétique s'est terminé à la satisfaction générale, au Bar du Globe, dans une ambiance festive, grâce à la Casa d'Espagne de Sète.

La poésie à l’honneur à l’Espace Brassens

Dans le cadre du 20e Printemps des Poètes, dont le thème cette année était l’ardeur, l’espace Georges Brassens proposait, samedi 17 mars, un rendez-vous poétique autour de lectures mettant à l’honneur l’inspiration poétique sous ses formes les plus diverses.

Cet après-midi sous le signe de la poésie était proposé avec la participation du club Poésie et Chant Georges Brassens dont une vingtaine d’adhérents ont lu à tour de rôle des poèmes de leur composition.

Des textes nourris d’inspirations diverses dévoilant l’âme poétique de chacun. Des lectures auxquelles étaient également conviés trois slameurs de l’atelier slam de La Passerelle qui, en plus de textes originaux, ont également scandé des textes de Georges Brassens, qui n’aurait pas renié ce partage poétique intergénérationnel.

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée maintenu en 2018

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée aura bien lieu en 2018 malgré une aide municipale de la ville de Sète réduite : Maïthé Vallès-Bled a recherché l'aide de mécènes pour cette année sachant qu'en 2019 elle devrait récupérer la subvention municipale.

Voix Vives 2018 du 20 au 28 juillet 2018

Grande fête de la poésie méditerranéenne contemporaine, le festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée propose en juillet plus de 650 manifestations en différents lieux de la ville de Sète.

Pendant une dizaine de jours, poètes et musiciens, comédiens et conteurs font vivre au public des moments inattendus et privilégiés : lectures en bateau, spectacles poétiques et musicaux dans des jardins, improvisations, animations de rue...

Au cœur de la vieille ville, le "Village du Festival" offre avec ses points de rencontre, ses aires de repos et ses guinguettes une ambiance sereine et décontractée.

Chaque année au mois de juillet, le Festival de poésie VOIX VIVES, de Méditerranée en Méditerranée accueille à Sète plus de cent poètes venus de toutes les Méditerranée. Ils sont entourés d’artistes, conteurs, musiciens, chanteurs, comédiens qui offrent avec eux une approche plurielle de la parole poétique.

De nombreuses rencontres sont proposées chaque jour dans des lieux accessibles à tous : places, jardins publics ou privés, rues, lieux du Patrimoine situés dans une partie historique de la ville retenue pour être Le Village du Festival.

"De la voix des poètes issus d’une Méditerranée à la fois une et multiple, retentit une parole de paix, de regards sur le monde, de questionnements, de rencontres entre les cultures, de bonheur du partage."

"Directe, synthétique, ronde ou crue, murmurante ou hurlante, la parole des poètes révèle d’emblée les évidences que parfois on ne sait ou n’ose formuler. Evidences enfouies dans le quotidien qui aveugle, sous la crainte qui jugule le dire.

 

"

"Parce que la parole des poètes crie toutes les vérités, tous les drames, tous les bonheurs, les nôtres, ceux des autres, ceux de l’autre, elle est nécessaire. Comme peut l’être l’eau à une terre desséchée, à un corps meurtri, à une bouche assoiffée."

Plus d'information :
www.voixvivesmediterranee.com
Tel : 33 (0)4 99 04 72 51 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
Voix Vives sur Facebook

Yves Gourmelon personnalité invitée à l'Ivraie

Rencontre littéraire le mercredi 4 avril 2018 avec Yves Gourmelon

Il se passe toujours quelque chose à la librairie indépendante L'Ivraie de Montpellier, une lecture et dans son prolongement une rencontre littéraire, une exposition de peinture - le Montpelliérain Bocaj - de sculptures - Laetitia Gavini de Castelnau-le-Lez -  des invitations qui animent les murs périodiquement dans le quartier des Beaux-Arts depuis 2010.

Ce mois-ci, la librairie de Daniel Le Moigne, invitée à La Comédie du Livre 2017 pour présenter des auteurs attachants, vous propose une rencontre avec Yves Gourmelon à l'occasion de la parution de son livre Lettres de l'ami allemand aux éditions Domens créées à Pézénas.

Metteur en scène, auteur et comédien bien connu à Montpellier, Yves Gourmelon fut le sémillant directeur artistique du Chai du Terral – scène conventionnée arts mêlés - à Saint Jean de Védas où il mit en scène de nombreux spectacles de 1994 à 2005.

Ce 4 avril, il livrera des extraits de son 1er ouvrage et échangera avec le pubilc quelques aspects du livre survolant un portrait émouvant de sa mère, un destin improbable qu'il découvrit récemment et qui révèle sa propre histoire de fils aimant.

Dans son récit autobiographique Lettres de l'ami allemand, mêlant réflexions philosophiques, témoignages historiques et souvenirs familiaux, le narrateur revient à Camaret, en Bretagne, pour y enterrer sa mère, Antoinette, morte à 98 ans ; en mettant de l’ordre dans la maison familiale après les obsèques, il découvre les nombreuses lettres que recevait Antoinette d’un soldat allemand rencontré alors que les troupes du Reich occupaient la presqu’île de Crozon. Ce ne fut pas une banale aventure mais une véritable histoire d’amour, pendant presque 60 ans, entre Antoinette et Josef. Cette découverte bouleversante incite l’auteur à remonter le passé, à faire revivre l’histoire de ces années noires dans la région où il est né et ces années de silence.

Librairie l'Ivraie
21 rue de la Cavalerie
34000  Montpellier 

Rencontre littéraire dès 19h

04 67 40 80 26 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

MJC : La poésie, un plaisir partagé

Vous aimiez les beaux textes et la poésie ? Vous aimiez jouer avec les mots et les notes ? Vous aimiez la musique et les chansons ? Vous aimiez le tout ? poesP1020368

     La MJC de POUSSAN organisait une soirée « Poésie en musique »  ce vendredi 16 mars à partir de 20 h 30 au foyer de la MJC de POUSSAN.

Cette rencontre se voulait d’abord communautaire car chacun des participants pouvait rester spectateur ou lire des textes, jouer de la musique ou encore faire les 2 à la fois, avec ses créations ou avec celles d’auteurs ou de compositeurs plus ou moins connus.
La soirée était animée par Marina et par Josette.

Marina Dumonceaud remerciait tout d’abord les participants car courageux, la poésie n’ayant pas beaucoup de succès en ce moment, des volontaires qui allaient tantôt déclamer ou jouer, tantôt écouter et entre temps  se désaltérer tout en dégustant des encas.

Les textes allaient prendre de la hauteur d’autant que des spécialistes de  la poésie ou du chant s’étaient joints au public : Annie, Malik et ses amis, Jeannot et ses camarades, Alain, Jeff, Josette et d’autres venus de Poussan ou Bouzigues…

En solo, en duo, et même à quatre, des texte ou des compositions étaient présentés pour les partager avec le public. De temps en temps, une pause écriture devait permettre aux volontaires de jouer avec les mots, avec les expressions en suivant quelques consignes données par Marina. Et cette année, cette composition se faisait par exemple, à partir de lettres à multiplier, de suites de mots, des exercices ludiques qui engageaient à la création.

poesP1020327

Muni d’un crayon et d’un carnet chacun pouvait alors jouer avec les mots, les syllabes, le verbe, la pensée, la sensation, l’imaginaire et tout ce qui compose la poésie. Certains pouvaient même choisir des textes parmi une sélection de Delphine pour les présenter.

Le ton était donné, Malik et ses amis  ouvraient le bal avec du Jazz Manouche qui permettait une certaine improvisation. Josette poursuivait avec un beau texte éveillant l’imaginaire du dimanche soir, avant de partir dans l’imaginaire. L’équipe d’Alain restait dans le thème en lisant un magnifique texte entre lait et miel, avant qu’un petit lapin poétique apparaisse. L’esprit des participants s’était déjà envolé dans le rêve, dans une certaine concentration propice à une écoute intérieure.  Et Jeannot  en rajoutait pour le plaisir avec une belle chanson d’Henri Salvador. « Jardin d’Hiver » L’auditoire se concentrait et analysait chacune des phrases en se délectant des mots et des phrases, des rythmes et des rimes. Mais déjà le premier jeu d’écriture projetait l’auditoire dans l’action. Dans ce bain de langage allait-on trouver les bons mots ? les bonnes expressions ? L’on ne se posait pas trop de question, l’esprit collectif poussait les participants à se laisser aller…poesP1020355

Après quelques lectures qui montraient que la poésie était à la portée de tous, L’on reprenait de beaux enchaînements en chanson avec Alain et Annie toujours aussi motivés, puis en écoutant Jeannot, Aurélie et d’autres lecteurs volontaires qui avaient l’occasion de transmettre au public l’émotion que certains textes leur avaient procurée.

Et si les genres et les styles se mélangeaient c’était pour que cette soirée culturelle mais aussi bien ludique montre que la Langue française a des ressources et qu’elle permet, avec sa richesse, de créer sans limites.

Les textes et les musiques comme celles de Clair de Swing ou d’Alain s’enchaînaient pour que chacun des mots et chacune des notes trouve sa place dans la phrase et dans la partition, pour éveiller l’oreille du spectateur.

Que du bonheur pour les adeptes de ces jeux de parole.

L’objectif était atteint. l’auditoire oubliait l’environnement pour profiter des belles joies que nous offre la langue française au travers de la poésie et de la chanson.

Une soirée bien conviviale  qui ne demandait qu’à être partagée par beaucoup plus de monde.

Une œuvre de Michel Ange en Occitanie

Un nouveau pas en avant pour le Saint-Christ d’Agde & Michel Ange


Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la sortie, (photo ci-contre) du livret N°3 « Une œuvre de Michel Ange en Occitanie » imprimé par le Journal l’Agathois. Vous pouvez vous le procurer en écrivant aux AMIS D’AGDE 53 bis rue Sadi Carnot 34300 Agde. 

Confortés dans nos convictions nous projetons d’organiser une grande conférence débat où nous donnerons la parole à tous ceux qui  se posent des questions. C’est un Face à Face profond sincère, équitable et instructif auquel nous avons le plaisir d’inviter ceux qui nous soutiennent et ceux qui doutent.

C’est un enjeu de première importance pour notre patrimoine, celui que nous avons le devoir de transmettre aux générations futures, celui que nous ont laissé nos anciens depuis plus de 500 ans. Dans les prochaines semaines nous vous communiquerons plus de détails sur  cette rencontre à ne pas manquer, sur cette richesse que nous n’avons pas le droit de gaspiller.

A Bientôt

Le président des AMIS D’AGDE
Jules Cruells Capèce Minutolo

LES AMIS D’AGDE,
C/C Jules Cruells Capèce  53 bis rue Sadi Carnot - AGDE
04.67.94.00.10. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le mythique galion de Manille et son épopée à travers les mers du globe

galCaptureConférence/débat organisée par l'Université du Temps Libre 34 au Palace à 18 h, en résonance avec Escale à Sète.

 "En effet, l'un des fleurons de cette manifestation sera l'arrivée d'El Galeon Andalucia, galion espagnol reproduit à l'identique dans les chantiers navals de Cadix."

La conférence portera sur le mythique galion de Manille et son épopée à travers les mers du globe, à l'époque de l'apogée de l'empire espagnol.

Cette conférence sera suivie d'un débat, et d'une signature du roman historique d'Yves Rouvière: L'Espagnol de Malte dont le tome 2 s'intitule justement Le galion de Manille et raconte de façon palpitante cette épopée maritimes :

"aléas de la navigation, tonnes d'argent pur extraites de la mine  de Potosi et convoyées à dos de lamas, puis de mules à travers la cordillère des Andes jusqu'aux rivages du Pérou, coups de mains des corsaires et pirates, commerce fabuleux avec l'Asie, terribles conditions de la traversée etc...De nombreux documents d'époque seront projetés et commentés."

Embarquez-vous pour cette traversée de la mémoire, complément instructif et agréable à la visite du galion!

Entrée libre

En mars, le 20e Printemps des Poètes

Du 3 au  22 mars 2018, la 20e édition du Printemps des Poètes se décline cette année sur le thème de l'Ardeur.

A Montpellier, sous l'impulsion de la Maison de la Poésie Jean Joubert, les poètes Frédéric Jacques Temple (photo), Laurent Grison, James Sacré, Janine Gdalia, Jean-Gabriel Cosculluela, Estelle Fenzy, Felip Costaglioli ont lancé le Printemps des Poètes lors de la soirée inaugurale du 3 mars autour de l’exposition du plasticien et éditeur Robert Lobet. Les auteurs ont lu des extraits de leur contribution à la revue d'artistes "Connivences" aux éditions de la Margeride.

Cette manifestation d'ampleur nationale, initiée par le Ministère de la Culture et Jack Lang depuis 1999 célèbre la poésie et a pour vocation de sensibiliser le public à la langue des poètes sous toutes ses formes.

Tout le programme du Printemps des Poètes à Montpellier et dans ses environs

Maison de la Poésie - Moulin de l'Evêque - 78 avenue du Pirée - quartier Antigone de Montpellier

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, a sorti un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.

L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.
L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.

Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promets étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon