« Mon Maco à moi "

Le photographe Fred Trobrillant est installé à Sète depuis 4 ans. Indépendant, il travaille régulièrement avec l'association Cétavoir en proposant des workshops à l'année en plus de ses expositions personnelles et séries sur Madagascar, Cannes, les Roms ou encore le Rio Tagus. Spécialisé dans la photo de rue, il a été sollicité par le K-Live Festival afin de réaliser une série photo sur la vingtaine d'œuvres murales du MaCo (Musée A Ciel Ouvert) et le lien qui s'est créé entre ces « espaces poétiques et colorés » et les Sétois, au cours des 10dernières années. Mercredi 31, son exposition « Mon MaCo à moi » a été inaugurée place Aristide Briand en présence de toute l'équipe du festival et du Sénateur-maire François Commeinhes. « Les visites guidées du MaCo sont plebiscitées par toutes les générations et les promeneurs qui déambulent dans la ville : quel musée peut-il s'enorgueillir d'un public aussi large ? », a-t-il salué. Une trentaine d'images noir et blanc réalisées en argentique et imprimées sur des toiles plastifiées resteront exposées sur les grilles des tilleuls argenté jusqu'au 30 juin. Un hommage tout particulier et un regard singulier sur ce Musée à ciel ouvert inédit en France, fort de ses 32 œuvres murales, qui perdure depuis 10 ans… Bon anniversaire au K-Live !

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon