La Trilogie de Ralph Gibson

Du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018
Pavillon Populaire de Montpellier
Esplanade Charles de Gaulle
Entrée libre

Pour clore sa programmation 2017 consacrée à la photographie américaine, la ville de Montpellier dévoile en près de 130 tirages, l'ensemble de l'oeuvre de La Trilogie - 1970-1974 : des photographies minimalistes à fort contraste noir et blanc ainsi que les maquettes et documents divers accompagnant la genèse de cette œuvre majeure.

Après avoir embarqué les visiteurs dans un road trip à travers les Etats-Unis lors de l'exposition "Notes sur l'asphalte. Une Amérique mobile et précaire, 1950-1990", le public a découvert le travail sensible et créatif de William Gedney, un artiste discret, mais l'un des photographes les plus doués de sa génération. Pour cette troisième et dernière exposition place au maître de l'effet dramatique surréaliste et de l'abstraction, Ralph Gibson. 

Avec sa propre structure Lustrum Press fondée en 1970 à New York, Ralph Gibson né en 1939 est une des figures marquantes de la photographie moderne, à la croisée des champs de la littérature, du cinéma de la Nouvelle Vague et de la musique. Il publiera trois volumes qu'il présente au Pavillon populaire, des ouvrages majeurs dans l'histoire de la photographie américaine et de l'édition.

Entrée du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Visites guidées hebdomadaires
Le vendredi 16h
Le samedi 14h30 et 16h
Le dimanche 11h

Visites guidées ou libres en groupe
Réservations obligatoires par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Entrée libre et gratuite pour tous les publics / Accessibilité aux personnes handicapées

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon