Oumuamua est maintenant hors de portée des plus grands télescopes.

Oumuamua (à l'origine C/2017 U1 (PANSTARRS) puis A/2017 U1) est un petit corps interstellaire repéré le 19 octobre 2017 par le télescope Pan-STARRS 1 installé sur le Haleakalā, à Hawaï, alors qu'il se trouvait à 0,2 unité astronomique (30 millions de kilomètres) de la Terre.

Il est le premier astéroïde détecté à avoir été identifié comme provenant d'en-dehors du Système solaire. D'abord classé comme comète et désigné en conséquence C/2017 U1 (PANSTARRS), il a été reclassé parmi les planètes mineures une semaine plus tard et désigné en conséquence A/2017 U1. Le 6 novembre 2017, il est formellement rangé dans la classe des objets interstellaires et, conformément à la nouvelle nomenclature établie à cette occasion, il reçoit la désignation permanente 1I et le nom ʻOumuamua.

"Le nom, qui a été choisi par l'équipe du programme Pan-STARRS, est d'origine hawaïenne et signifie « éclaireur », le soldat qu'on envoie au front afin de repérer l'ennemi. Il peut également signifier un « messager ». « Ou » signifie « vouloir tendre la main » et « mua », avec le second « mua » qui met l'accent, signifie d'abord « en avance de ». Ce nom fait écho au fait qu'il s'agit du premier témoin d'un passé ou d'une frontière lointaine jusqu'ici inconnue. À noter que le premier caractère du nom n'est pas une apostrophe, mais un okina, caractère présent dans plusieurs langues notamment polynésiennes."

Ce croiseur interstellaire est rouge foncé, couleur probablement due à des millions d'années de bombardement par les rayons cosmiques alors qu'il traversait l'espace interstellaire. Il est assez semblable aux objets provenant des confins de notre propre système solaire ; très probablement constitué d'une roche riche en métaux et pauvre en eau et en glace.Résultat de recherche d'images pour "IMAGE LIBRE Oumuamua"

La lumière qu'il réfléchit est multipliée par 10 toutes les 7,3 heures, ce qui suggère qu'il a un mouvement tournant et une longueur dix fois supérieure à sa largeur. Sa forme est bien plus allongée que tous les objets stellaires connus autour de nos planètes.

Une première estimation donnait un diamètre probable de 400 m, puis son rayon moyen a été recalculé à environ 100 mètres pour une longueur d'environ 800 mètres.

Lors de sa découverte, il voyageait à 25,5 kilomètres par seconde par rapport au Soleil (9 septembre 2017). Puis, à mesure où il se rapprochait de notre Soleil (dont la gravité a modifié sa trajectoire tout en l'accélérant), il a progressivement accéléré pour atteindre 87,3 kilomètres par seconde au plus près du Soleil (il était alors 60 fois la distance à la Lune de nous). Il a ensuite continué son voyage vers la constellation de Pégase.

Le SETI a étudié l'astéroïde avec deux radiotélescopes, le Green Bank Telescope et l'Allen Telescope Array dans le cadre du projet Breakthrough Listen, pour étudier l'hypothèse d'un vaisseau interstellaire.

Sa trajectoire est franchement hyperbolique, avec une excentricité d'environ 1,20, la plus élevée jamais relevée pour un objet situé dans notre Système solaire. Dans la mesure où les observations semblent indiquer l'absence de passage près des planètes, qui auraient pu augmenter son excentricité, il pourrait s'agir du premier objet interstellaire formellement identifié.

Source WIKIPEDIA

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations