CULTURE

La Nuit des Musées, c'est le 19 mai

A l'occasion de la 14e édition, de nombreuses manifestations gratuites à Montpellier vous attendent.

Dans le cadre de la Nuit européenne des musées, le musée Fabre ouvrira ses portes gratuitement le samedi 19 mai de 19h à minuit.  A cette occasion, le public pourra participer à cet événement de manière insolite et ludique à travers de nombreuses visites et ateliers sur le thème de l'or.

A quelques mètres de là, l’hôtel de Cabrières Sabatier D’Espeyran sera également investi de façon insolite avec l’ensemble Magdanses (une association invitant à la pratique de danses de bal des siècles passés).  Les Amis du musée Fabre seront également de la fête en proposant  au public des parcours guidés. 

A Pierresvives, on embarque sur le Love boat pour une croisière extraordinaire, et un voyage dans le temps, sans oublier dans sa valise lampe torche ou frontale, et surtout la tenue pour la photo du capitaine. À bord, le bureau des excursions vérifiera vos réservations pour : 

  • Une croisière avec 3 escales amoureuses (45 mn)
  • Une découverte au Casino des Jeux de l’amour et du hasard (20 mn)
  • Un détour à Ganges pour Les amours du garçon tanneur (20 mn) 

La Réception et l’équipage vous guideront vers les Salons, Espace beauté, Bar-lounge, Galerie d’art et Salle de spectacle, pour des animations familiales et conviviales (karaoké, quiz musical, tatouage, ateliers créatifs, d’écriture et de lecture). Et bien sûr, les passagers pourront repartir avec « La photo souvenir » offerte.

Des départs toutes les heures pour chaque proposition, limités à 25 personnes. Animations sur inscriptions.

L'agenda culturel de Sète

Envie de vous plonger dans la ferveur des fêtes traditionnelles, de vous cultiver ou de passer tout simplement des soirées musicales qui resteront longtemps dans vos mémoires…  avec toujours la mer en toile de fond.

Tout savoir sur : https://www.tourisme-sete.com/agenda-culture-exposition-concerts.html

https://www.tourisme-sete.com/agenda-culture-theatre-expositions.html

Tout l'agenda culturel

https://www.tourisme-sete.com/exposition-art-culture-artiste-musee.html

Les expositions

 

https://www.tourisme-sete.com/fete-saint-louis-pierre.html

Les fêtes traditionnelles

https://www.tourisme-sete.com/festivals-culture-musique-poesie.html

Les festivals

Leur performance mêle Poèmes et récits bruts.

Propos de retenus au Centre de rétention administratif de Sète

  L’image contient peut-être : ciel, nuage et plein air

Savez-vous ce qu'est un CRA (Centre de rétention administratif ? ) Savez-vous qu'il en existe un à Sète ?  Les artistes Pierre Mounir et Mathieu Gabard se sont donné pour mission d'exfiltrer la parole des "étrangers sanctionnés d’une mesure d’éloignement" retenus au CRA de Sète et de faire entendre dehors ce qui est contraint à l’intérieur.

Leur performance mêle Poèmes et récits bruts.

 
 
mercredi 9 mai à 19 h00 - 20 h 00

Le pass culture dans l'Hérault dès septembre

Le "pass culture" sera lancé dès la rentrée 2018 dans le département de l'Hérault, c'est ce qu'a confirmé la ministre de la culture, Françoise Nyssen, venu ce jeudi 19 avril à Montpellier pour présenter l'application géolocalisée qui doit permettre aux jeunes d'accéder plus facilement à la culture près de chez eux.
Avec le Bas-Rhin, la Seine-Saint-Denis et la Guyane, l'Hérault est l'un des 4 départements choisi par le gouvernement pour tester ce dispositif qui a vocation à être étendu sur l'ensemble du territoire national.



Cet outil géolocalisé, promis lors de la campagne présidentielle par le candidat Macron, comprend un catalogue, un agenda et un portefeuille associé qui permettra de connaître et d’accéder à toute l’offre culturelle à proximité. Tout le monde pourra la télécharger sur son mobile, mais seuls les jeunes de 18 ans bénéficieront d'un crédit de 500 euros. Le pass culture sera donc pour eux  une appli d'information mais aussi un moyen  de paiement.  Ce passe  précise Françoise Nyssen, doit « combattre les inégalités dans l’accès à la culture en cassant les barrières financières et sociales ».

Le programme "printanier" des médiathèques de l'Agglopôle

 

L’image contient peut-être : chaussures

Découvrir le programme : http://bit.ly/2EXy0d4

"Si notre beau territoire avec son étang, ses plages et son Massif de la Gardiole est une terre d’accueil et de découverte, il n’en demeure pas moins qu’il doit rester ouvert sur le monde. Souvent, aller vers d’autres horizons c’est aussi aller vers l’autre : s’ouvrir, apprendre, écouter, comprendre et s'apercevoir que celui que l'on ne connaît pas est bien souvent un "autre soi-même". Et puis Sète avec son port emblématique est une invitation permanente au voyage, qui prendra les couleurs de la fabuleuse « Escale à Sète » du 27 mars au 2 avril. Un évènement dans lequel les médiathèques sont pleinement investies. Que ce soit en musique, en lecture, en jeux ou encore en rencontres, ce sont aussi à ces voyages que les médiathécaires vous invitent... Alors n’hésitez pas ! Embarquez à bord des médiathèques pour un beau voyage et bon vent !"

Ont déclaré François Commeinhes Président de Sète agglopôle méditerranée et Christophe Durand Vice-Président délégué à la politique culturelle de lecture publique et d’enseignement musical dans les équipements communautaires et de spectacle vivant.

le portail PALANCA et le site de vidéos De l’écrin à l’écran.

Développé par Occitanie Livre & Lecture, le portail Palanca est une passerelle vers les trésors du patrimoine documentaire issus des fonds numérisés des établissements de la région Occitanie (bibliothèques, services d’archives, musées), et rassemblés sur palanca.occitanielivre.fr. Palanca est une invitation à découvrir en accès illimité des collections de photographies, d’estampes, de livres et de presse ancienne, de manuscrits enluminés, des corpus de films et de témoignages sonores…

Voir : Portail Palanca

 

Co-produit par l’Ina et Occitanie Livre & Lecture, le site de vidéos De l’écrin à l’écran, manuscrits, estampes et autres collections en Occitanie, propose au travers d’une sélection de documents audiovisuels issus des archives de la télévision publique, de découvrir les collections remarquables conservées en région, ainsi que les grandes figures littéraires, scientifiques ou politique qui y sont liées, de faire connaître les coulisses de la conservation et de dévoiler l’innovation dans le domaine du numérique et de la médiation auprès du public.

Ce focus sur ce patrimoine remarquable est à découvrir sur palanca.occitanielivre.fr.

 N’attendez plus, partez à la découverte de l’histoire locale d’Occitanie en consultant palanca.occitanielivre.fr.

Un artiste sétois expose à Venise

 

Sa dernière oeuvre "le dé" exposée à l'Arsenale de Venise

Thau-Infos a rencontré l'artiste sétois Jean-marie GITARD qui participe actuellement à une exposition internationale d'Art contemporain en Italie. Encore peu connu dans l'hexagone, il expose actuellement dans l'une des plus belles galeries d'Europe ; l'Arsenale de Venise. Il fait partie des 114 artistes mondiaux sélectionnés pour le 12 ème Arte Laguna Prize.

L'artiste surréaliste ne fait pas dans l’art décoratif. Il ne propose pas de belles surfaces colorées, de jolis pots de fleurs ou de ravissants paysages. Il a progressivement développé un procédé de «photomanipulation», travaillant sur des images collectées sur le net. Son «trip», c’est le mixage de ces images variées qui n’ont apparemment aucun lien entre elles mais qui, une fois associées, créent une nouvelle réalité (surréalité) et ouvrent de nouvelles portes sur des univers oniriques.  Même si il oeuvre sur des images (photographies), il se sent plus proche du peintre que du photographe.

Il prépare actuellement une exposition à la Bastille à Paris et participera fin 2018 à deux exhibitions au Luxembourg et à New York... Vous pouvez le suivre actuellement sur la plateforme  "Art Majeur" qui est une galerie en ligne et une référence sur la place du marché des arts. Vous pourrez voir des travaux représentatifs de sa démarche artistique : laisser le spectateur s'échapper et considérer son image, son oeuvre comme première étape de sa propre divagation. 

Jean-Marie Gitard  : "Je suis attiré par l’insolite, l’étrange, le bizarre et le non-sens. «Mr Strange» est mon pseudonyme artistique. J’espère proposer une vision originale, donner un avis, mais pas un avis tranché… Je suis également très versatile. Je peux être fier d’une oeuvre aujourd’hui et la détruire le lendemain (ce qui n’est pas très difficile quand il s’agit d’un fichier numérique), mais la seule chose dont je sois sûr, c’est que j’ai soif de création".

D’ailleurs, Jean-Marie Gitard a toujours créé ! Beaucoup de dessins dans sa prime jeunesse, des visages émaciés, jamais de corps, de la poésie entre 8 et 12 ans (poésie sans rime), de la BD entre 13 et 16 ans avec la création d’un personnage qu'il a appelé «Goulp» (Ambiance «Shadoks»), de la peinture à l’huile (plutôt surréaliste) et de la sculpture (style Di rosa et Combas) entre 20 et 30 ans. Il a même créé des jeux de société (qui n’ont pas marché). Puis un long moment sans création mis à part dans son travail où il a toujours, pense-t-il, innové.

Il y a environ 5 ans, le volcan créatif s’est réveillé, il a recommencé à "éructer et à bouillonner", il s'est alors lancé dans la «spicture» ; un mot qu'il a inventé et qui décrivait ce qu'il faisait : un mix entre peinture et sculpture (de la peinture en relief à l’aide d’argile et d’acrylique). Depuis 2 ans, il fait du "collage numérique". Il s'éclate car il n'est plus limité par la technique. Il travaille sur des images qu'il collecte sur le net. Son «kif», c’est le mixage de ces images diverses et variées qui n’ont apparemment aucun lien entre elles et qui finalement, une fois associées, créent une nouvelle réalité et ouvrent de nouvelles portes. En fait, ce qui lui plait dans ce procédé, c’est l’inépuisable liberté de création qu’il procure.

Jean-Marie Gitard est passionné de ce qu'il fait : "même si je travaille sur des images (photographies), je me sens plus proche du peintre que du photographe. Subtiliser et immortaliser un instant n’est pas mon propos. Je ne suis pas dans la spontanéité. Je peux passer plusieurs journées à réaliser une oeuvre, j’y reviens sans cesse et quelquefois même pour finalement la détruire.. En 2 ans, j’ai réalisé 300 travaux dont une douzaine (pris un peu aléatoirement) mais le résultat n’est, je crois, pas un fouillis car j’aime le réalisme dans la présentation ou la représentation. Je distords donc la réalité et j’en fais (je le dis modestement) de la surréalité".

Il se réfère souvent au "7ème art", art qu'il apprécie parce qu’il est une "fenêtre" qu'il trouve magique. Modestement, il espère proposer une réflexion ou une interrogation sur le monde qui nous entoure. Jean-Marie Gitard termine son interview par cette phrase "le minimum que l'on demande à une production artistique est de ne pas ressembler à un écran noir ou une page blanche… Tout le reste n'est qu' une question de goût".

Annick Pratlong

Plus de renseignements sur  www.artmajeur.com/jeanmariegitard - courrier de l'artiste : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une soirée contes pour tous avec « Deux mains, des Mots »

Ce vendredi 30 mars, à 19h, sans la salle Raymond Devos du centre social, le bureau de la bibliothèque Renée Petit invite grands et petits à passer une soirée originale autour des contes de l’atelier « Deux mains, des Mots », qui emporteront chaque spectateur en voyage ailleurs, là où tout est possible, où l'on peut rêver... Une manière bien agréable de s'extraire de la télévision et de sortir rencontrer les autres.

Participation au chapeau. Une pause gourmande gratuite est prévue.

***

L’association « Deux Mains, des Mots » est née en 2008, à Pézenas. Son objectif : « Transmettre le conte et la littérature orale », mais aussi participer à garder en vie cette oralité, cette transmission d'une sagesse et d'une connaissance qui ne se fait que de cœur à cœur. Elle propose des ateliers et des stages pour les adultes, des animations scolaires, des spectacles, des cabarets-contes, mais aussi depuis 2014 le festival « La circulade du conte ».

Nuit du slam au JAM de Montpellier

Dimanche 25 mars au Jazz Action de Montpellier se tiendra la Nuit du slam, une aventure née en 2008 qui regroupe cette année plusieurs villes françaises, de Bordeaux à Toulouse, parmi elles,  Montpellier.

Unis dans un élan créatif, les slammeurs de tous bords vous invitent à partager la passion des mots et de la scène. Soutenue par le Minstère de la Culture dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie, l'événement se déclinera en quatre volets de 15h30 à 23h30 :

- atelier d'écriture ouvert à tous,

- à 18h scène ouverte à la poésie slamée,

- à 20h Dis-moi dix mots sur tous les tons.

Cette année, l'édition 2018 invite chacun à s'interroger sur les multiples usages de la parole : celle-ci se libère, à voix basse ou à voix haute, avec ou sans accent. Elle se déclame dans les discours, s’échange au cours de débats, se met en scène au théâtre et laisse toute sa place à l’improvisation avec dix mots imposés par l'Organisation internationale de la Francophonie (qui représente 80 États et gouvernements) :
accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix, volubile.

Enfin à 21h, plusieurs jam sessions poétiques se succèderont avec la participation des musiciens du Jam.

Détails de la programmation 

au JAM, 100 rue Ferdinand de Lesseps à Montpellier

tramway 4 station Saint Martin 

"Entre Terre et Mer" au pavillon Sévigné à Balaruc-les-Bains

"Entre Terre et Mer" - Exposition Sculpture sur Acier par Christophe BRESSAC à la Salle d'Exposition du Pavillon Sévigné - square Bordes, rue Romaine à Balaruc-les-Bains - du jeudi 29 mars au mercredi 04 avril 2018 - Entrée Libre - horaires d'ouverture de 9 h. à 18 h.

           

23e édition de Semaine de la langue française et de la Francophonie du 17 au 25 mars 2018

Près de 300 millions de personnes parlent français dans le monde. Cette année encore, du 17 au 25 mars 2018, la Semaine de la langue française et de la Francophonie offre l'occasion de célébrer la diversité et la vitalité de cette langue et son essor sur tous les continents.

Les usages de la parole en France et dans le monde : thème de l'édition 2018Illustration 1 undefined

Cette année, la Semaine de la langue française et de la Francophonie invite chacun à s'interroger sur les multiples usages de la parole, qui se situe au cœur du débat démocratique, de la transmission et de l'échange des savoirs.

Spectacles, lectures, concours de poésie, dictées, matchs d'improvisation, ateliers d'écriture, conférences... En France, 500 librairies et de nombreuses associations, bibliothèques, établissements scolaires ou universitaires, musées, théâtres, hôpitaux, proposent des animations.

À cette occasion, les libraires de France et de l'étranger sont invités à mettre à l'honneur les ouvrages consacrés aux mots et expressions de notre langue avec la 6e édition de la Semaine en librairies. Pour sa part, le Conseil supérieur de l'audiovisuel invite les chaînes de télévision et les stations de radio francophones à mettre à l'honneur la langue française sur leurs antennes afin de promouvoir l'usage et le respect du français : c'est la 4e Journée de la langue française dans les médias audiovisuels. Vient s'ajouter à cet agenda la Journée internationale de la Francophonie le 20 mars.

À l'étranger, 70 pays participent à cet événement grâce aux centres culturels et instituts français, aux Alliances françaises et aux établissements d'enseignement du français.

  À savoir : parmi les nombreux événements : une nuit du slam à Toulouse, un spectacle poético-musical à Paris, un atelier d'écriture à Mont-de-Marsan... et aussi une foire gastronomique à Montevideo (Uruguay), un concours de langue française à Antananarivo (Madagascar), une grande dictée à Budapest (Hongrie), des courts-métrages et des contes à Oslo (Norvège) ou encore un concours de chanson à Kaohsiung (Taiwan), etc.

  Rappel :

La Semaine de la langue française et de la Francophonie 2018 vous invite à prendre la parole. Inscrivez vos événements

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon