collaboration en faveur du développement économique

Ce vendredi 9 février, au matin, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, et Christian Jacques Berret, Directeur Départemental de la Banque de France ont signé une convention de partenariat pour renforcer leur collaboration en faveur du développement économique.

ccicciCapture

Cette convention s’inscrit dans le cadre de la convention régionale conclue à Toulouse entre la Banque de France et la CCI Occitanie, concernant :  - L’appui technique aux financements des TPE-PME et accompagnement de création-reprise d’entreprise ; - La prévention et accompagnement des entreprises en difficulté ; - La consolidation des chiffres et données économiques des entreprises du Département et la mutualisation des outils d’analyse et de connaissance du territoire.
 
La signature de cette convention vise donc à permettre de mieux connaitre l’environnement économique du territoire. La Banque de France est un interlocuteur proche des entreprises, comme l’est la CCI. Et dans un contexte de forte concurrence et de mondialisation, la maîtrise de l’information constitue un enjeu majeur.   Les CCI sont des relais opérationnels d’outils d’aide à la décision pour les entreprises en mettant à leur disposition des données de conjoncture et de prospective.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations