Sète, la CCI Hérault et Sète Agglopôle collaborent pour l'embellissement du centre et l'emploi

 

Leelou, c’est ce petit bistrot gourmand  à l'ambiance "cosy" dont les gâteaux ( cookies, cheese cake, pain perdu, crumble…) particulièrement appétissants attirent le regard derrière la vitre du 26 rue Mario Roustan. Ce matin, à neuf heure, il était plein à craquer. Et quelques une des pâtisseries étaient d’ailleurs offertes avec la café pour l’occasion.

Qu’elle occasion ? Et bien la signature d’une convention d’une durée de trois ans, visant à renforcer la collaboration en faveur du développement économique.

Monsieur Commheines qui est arrivé à neuf heures cinq a évoqué rapidement la revitalisation du cœur de ville qui fait partie d'un des  objectifs prioritaires de Sète. Le président de  la Chambre de Commerce et de l'Industrie ( CCI ) Monsieur Deljarry,  qui,  lui,  est arrivé à neuf heures douze a rappelé que dans le département 500 entreprises voyaient le jour chaque année.

Il a aussi insisté sur l’importance du tourisme et des filières d’excellences telle  la pêche, l’oeno-tourisme, ou la station thermale de Balaruc.

Le président de la CCI Hérault n’a pas oublié de rappeler  que derrière toute ces aides, il y la volonté farouche d’enrailler le chômage.

Si Sète aglopôle s’est donné pour objectif de maintenir, renforcer et développer le tissu des entreprises de son territoire afin de favoriser la création d’activité et d’emplois, la CCI Hérault a pour mission de recevoir les créateurs d’entreprises, de les aider dans leur démarche de création, de les accompagner dans leur développement et de les mettre en relation avec les autres entreprises du territoire.

Le  récent  visage de la rue Mario Roustan avec ses nouveaux commerces n’est pas étranger à cette dynamique insufflée par la ville et la région.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations