Mini-stage découverte avec la CCI Hérault

Donner l’opportunité à des jeunes inscrits en collège (4ème–3ème) ou en lycée de "découvrir l’entreprise et les métiers" à l’occasion de stages de découverte de courte durée en dehors des périodes et cursus scolaires.

Ces stages d’immersion en milieu professionnel permettent, dans le cadre de situations de travail, de connaître un métier, les activités qu’il recouvre et l’environnement professionnel dans lequel il s’exerce.

Cette étape est déterminante pour le jeune dans la construction de son projet professionnel et la mise en place d’un futur parcours en apprentissage réussi.

Une bonne orientation et un parcours en apprentissage réussi passe, pour le jeune, par une meilleure connaissance des conditions de travail de l’entreprise et du métier qu’il a choisi.

Ce dispositif de stage "Explorer un métier pour bien s’orienter" rencontre un franc succès.

Tout jeune scolarisé (collégien - 4ème, 3ème - ou lycéen) qui souhaite valider son choix d’orientation grâce à un stage d’immersion en entreprise et qui pourrait se traduire pour certains par un parcours de formation en apprentissage.

#1 Ce dispositif n’est pas ouvert aux jeunes non scolarisés, peu importe leur âge.

#2 Ce dispositif n’est pas ouvert aux jeunes de moins de 14 ans. (cf. note Education nationaleOuvrir dans une nouvelle fenetre) + article L4111-1 du code du travailOuvrir dans une nouvelle fenetre

Le stage dure de un à cinq jours. Il est promu par les services de la chambre consulaire par le biais de son CFA ou d’un service spécialisé (Point A…).

La période en entreprise s’effectue durant les périodes de vacances scolaires.

Important !

Le mini-stage peut être complété, selon les situations, par :

une présentation détaillée de l’apprentissage, de la carte des formations de la région,

  • une visite de un ou plusieurs CFA,
  • un débriefing au sein de l’organisme à l’initiative du stage

Nota bene :

Même si le texte ne précise rien, à l’instar des règles régissant le travail des jeunes de moins de 16 ans pendant les vacances scolaire, il est souhaitable que le jeune bénéficie d’un repos au moins égale à la moitié de chaque période de congé.

Pour sécuriser le déploiement du mini-stage, un cadre juridique a été défini.

Une convention de stage, définissant les missions et les conditions de travail du jeune, doit être signée entre l’entreprise d’accueil et le jeune (et son représentant légal le cas échéant).

Un modèle de convention et les conditions d’assurance du jeune et de l’entreprise ont été définis au niveau national.

Les documents ci-dessous pourront vous être transmis après vérification des conditions requises.

  • un modèle de convention "mini-stage"
  • une notice contenant les aspects assurantiels destinés aux parents

Le référent de la CCI doit s’assurer du contenu de la convention et du respect des conditions d’assurance.