Coeur de ville un outil pour revitaliser les centres-villes

Après les Assises de la revitalisation des centres-villes organisées par le ministère de l’économie et des finances en février 2017 et de nombreux rapports publics (IGF, INSEE, Sénat, etc.) ayant posé le diagnostic des difficultés grandissantes de nombreuses villes moyennes, le Gouvernement a décidé de lancer un programme ambitieux et inédit de revitalisation de ces espaces urbains. Le commerce y occupe une place centrale et le site cœurdeville.gouv.fr en constituera lui-même un des outils opérationnels amené à évoluer et à monter en puissance .

魁北克省

"Les villes moyennes portent une grande partie de l’identité de notre pays. Ce n’est pas leur taille qui fait leur personna- lité territoriale : qualifiées de moyennes par comparaison avec les métropoles, elles sont, pour beaucoup de Fran- çais, la grande ville d’à côté. Elles ont toujours eu une fonction de centralité et portent le dynamisme de tous les territoires avoisinants. Agir pour les villes moyennes revient à renforcer plus largement l’attrac- tion de tous les territoires. Ces villes sont un atout pour notre pays. Elles représentent encore aujourd’hui pour les Français qui y vivent — plus d’un quart de la population — un cadre de vie à taille humaine, et pour les territoires ruraux, un moteur de développement trop longtemps négligé. Dans le nouveau paysage territorial qui se façonne dans notre pays et dans le monde, ces villes ont un rôle essentiel à jouer, en com- plémentarité des métropoles et des territoires ruraux."

"C’est ce rôle que le plan national « Action cœur de ville » permet de conforter et d’affirmer. Les centres villes portent tout particulière- ment l’identité du territoire et en cristallisent les enjeux majeurs. En leur donnant les moyens d’inventer leur avenir, en s’appuyant sur leurs atouts, à travers la prise en compte de leur dimension écono- mique, patrimoniale, culturelle et sociale, « Action cœur de ville » est une expression de la nouvelle politique de cohésion des territoires." Précise le ministre de la Cohésion des territoires.

Baptisé « Action cœur de ville », ce plan s’attaque dans la durée aux dysfonctionnements existant dans tous les domaines : l’habitat, le commerce, la création d’emplois, mais aussi les transports et la mobilité, l’offre éducative, culturelle et sportive, la qualité des sites d’enseignement, le développement des usages des outils numériques...

Il a été élaboré en concertation avec les acteurs concernés , publics et privés, et continuera à s’enrichir en 2018 autant que de besoin. Les centres villes, dans leur grande diversité, ont tous en commun de porter l’identité de leur territoire. Les évolutions qu’on y observe depuis quelques années sont parfois spectaculaires, tout particulièrement sur le plan du commerce, de l’habitat et de la précarisation de la population. Pour permettre à ces villes de retrouver un meilleur équilibre, pour redonner attractivité et dynamisme à leurs centres, le Gouvernement a décidé de lancer un plan en faveur des villes de rayonnement régional .

Le portail cœur de ville a pour objectif de recenser l’ensemble des leviers permettant aux acteurs locaux de réaffirmer les fonctions du cœur de ville : économie, habitat, service, identité. Le contenu du portail sera enrichi au fur et à mesure des stratégies déployées par les acteurs locaux.

Coeur de ville : https://www.entreprises.gouv.fr/coeur-de-ville

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations