La start-up WalkMe apporte une aide à la marche

Implantée à Montpellier et soutenue par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier, pôle Réalis, la jeune entreprise montpelliéraine Resilient Innovation commercialise depuis peu un appareil électronique destiné à améliorer la marche des personnes âgées et pas seulement.

 

Philippe Saurel découvrant le boîtier Walkme pendant la Foire Internationale de Montpellier en octobre 2017.

 

Ce boîtier portatif doté d’un logiciel capable de détecter les troubles locomoteurs, déclenche si nécessaire une stimulation auditive, sur laquelle l’usager peut synchroniser son pas. Une première mondiale.

Le procédé, qui a reçu le Prix trophée Cap’Tronic, catégorie « santé bien être » en 2016, s’avère aussi très efficace pour corriger des troubles locomoteurs de personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Ce stimuli auditif très simple, qui ne demande aucun effort de concentration, permet à la personne de mieux coordonner ses mouvements et de retrouver un pas plus stable.», précise Jordan Miron, ingénieur et professionnel de santé.  L’appareil vise à aider des personnes sujettes aux chutes à conserver des activités pour rester autonome.

Depuis peu, l’appareil est vendu en ligne, directement aux usagers. D’ici deux ans, Resilient Innovation espère le faire reconnaître comme produit médical pour aborder le marché des Ehpad.

  WalkMe pour plus d'autonomie : période d'essai

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations