Nouveau siège de la CMA Hérault

Mercredi 24 janvier 2018, Christian Poujol, président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault, inaugurera le nouveau siège qui jouxte le site de Pierrevives à Montpellier.

Aux côtés des élus de la CMA 34, il présentera les missions phares de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault à l'occasion de la présentation de ses vœux en ce début d'année 2018.

Pour rappel, Christian Poujol de son métier tailleur de pierre à Lunel fut élu en 2016 de la CMA héraultaise pour un mandat de cinq ans après 20 ans d'engagement au sein de la Chambre départementale des métiers et de l'artisanat. Les derniers chiffres font état de  29 153 artisans implantés dans l'Hérault et de 4 087 entreprises créées en 2017.

"Forte de son engagement, notre Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault s’attache à mettre en avant l’Artisanat dans sa diversité. Chaque année, plusieurs manifestations sont organisées en collaboration avec nos partenaires : l’Etat, le Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Conseil Départemental de l’Hérault, les villes de Montpellier, Béziers, Lunel, Clermont-l’Hérault dans lesquelles nous avons notre siège et nos antennes...", précise Christian Poujol.

Pour voir le Site de la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Hérault

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations