Région : partenariat précieux avec la Banque de France

 Carole Delga : « Aujourd'hui, nous concluons un partenariat précieux avec la Banque de France, au plus près des réalités économiques de notre territoire »

france

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Maxime Maury, directeur régional de la Banque de France, ont signé ce matin une Convention de partenariat en matière de développement économique, conclue jusqu'en 2021.

Dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique d'Innovation et d'Internationalisation (SRDEII), la Région a souhaité nouer un partenariat fort avec la Banque de France, notamment en matière de suivi des entreprises. 3 objectifs principaux : disposer de données pertinentes sur l'accès au financement des entreprises régionales, accéder aux études réalisées par la Banque de France sur le territoire régional et bénéficier de son expertise financière.

« L'Occitanie est en pointe en matière économique ! C'est elle qui, aujourd'hui, génère la plus forte croissance économique à l'échelle nationale et qui détient la première place en matière d'effort de R&D et de création d'entreprises. La Banque de France est un partenaire précieux pour accélérer cette dynamique. Son expertise et sa connaissance du tissu économique régional doivent nous permettre de répondre toujours plus précisément aux ambitions et aux difficultés de nos entreprises. L'engagement pour le développement de nos entreprises et l'attractivité économique de notre territoire continue ! », a déclaré Carole Delga à l'issue de la signature.

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations