Réaction de la CCI Hérault à l’annonce du Plan Mézard

Pour une redynamisation des cœurs de ville

La CCI Hérault salue l’annonce du Plan Mézardet des 5 milliards d’euros mobilisés, sur 5 ans, par l’Etat, la Caisse des dépôts, l’Agence de l’habitat et Action logement. 
 
"Nous souhaitons que cette initiative soit salutaire pour les bassins de vie de nos villes moyennes, car notre regard et notre action sur le développement économique, ne peuvent pas et ne doivent pas se limiter aux seules métropoles. " 
 
Depuis le début de sa mandature à la CCI de Montpellier, puis au sein de la CCI Hérault, le Président Deljarry a multiplié les initiatives, successivement dans le plan « Ambition Commerce », puis dans le plan de mandature « 100 % au Coeur de l’Eco - 100 % au Cœur de l’Hérault ». 
 
La politique de la CCI Hérault a ainsi toujours été guidée par le principe « pas de périphérie forte sans centre-ville fort ». 
 
Le Ministre Jacques Mézarden fait aujourd’hui le fondement de son plan en rappelant  «que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires …/… Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie, et plus largement aux territoires urbains et périurbains environnants. Le coeur de ville, dans toute la diversité du tissu urbain français, est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale ».     La CCI Hérault agit au quotidien et en partenariat avec les collectivités, sur les 4 villes du Département de l’Hérault concernées aujourd’hui par le Plan de redynamisation des villes : Agde, Béziers, Lunel et Sète.  
 
Ceci autour des principaux axes structurants mis en avant par le Ministre de la Cohésion des territoires :   

 - Favoriser un développement économique et commercial équilibré  - Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions  - Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public. 
 
La CCI Hérault travaille ainsi en partenariat avec les villes et les commerçants sur 

• Des animations de cœur de ville comme le Grand Bazar à Béziers et Lunel et la Grande Escale à Sète 
• En réalisant des études sur les comportements d’achat, sur l’accessibilité aux commerces des villes  
• En organisant « visio commerce » à Sète et à Béziers pour mobiliser des enseignes complémentaires qui pourraient s’y implanter pour optimiser le parcours et le circuit marchand 
• En sensibilisant les commerces à la transition numérique grâce aux rencontres dédiées au e- commerce, à la e-réputation et au social-selling 
• En développant le Label Préférence Commerce, véritable outil de performance et de reconnaissance au service des commerçants  
• En développant le tissu associatif des commerçants permettant de réaliser des actions concertées et constructives sur des opérations d’animation commerciale ou de co-construction avec les mairies  
• En déployant le Plan Cameron en lien avec l’Etat et la Direccte sur le Biterrois  
• En rénovant le Parc des Expositions de Béziers en partenariat avec la Région, le Département et l’Agglomération de Béziers  
• En faisant la promotion de la création d’entreprise, de l’entrepreneuriat et de la transmission/reprise, grâce au travail des conseillers CCI au quotidien et au travers de deux grandes manifestations : La Place Créative en décembre et Entreprendre en biterrois en octobre.   

Le Président Deljarry et ses équipes de la CCI Hérault prendront contact au plus vite avec les Maires qui seront les pilotes de ce plan sur Agde, Béziers, Lunel et Sète. 

"Nous sommes convaincus que le succès de ce plan réside dans le travail partenarial, la connexion des acteurs entre eux et la volonté d’innover de manière agile."  a précisé le Président Deljarry.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations