La Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon accompagne l’éclosion des talents artistiques de la région


La Caisse d’Epargne met à disposition de Joël Geniet, jeune prodige local, un Violoncelle d’Exception réalisé par le luthier montpelliérain Frédéric ChaudièreFaire de la musique n’est pas aisé, en jouer est encore plus dur, en vivre relève du parcours du combattant

En France et notamment dans notre région, les jeunes talents ne manquent pas. Mais le prix d’un instrument de qualité leur est souvent hors de portée. Alors que, paradoxalement, certains des meilleurs luthiers au monde sont français !


Il suffit parfois d’un lien, un unique maillon, mais le plus essentiel, pour changer les choses et que la magie opère… C’est ce chaînon-là que joue la Caisse d’Epargne grâce au partenariat noué avec l’association « Talents et Violoncelles ».

À travers celui-ci, la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon met à disposition de jeunes talents du territoire un instrument de grande qualité afin de les aider à parfaire leur excellence dans leur art. Ce partenariat est également un moyen pour la banque de promouvoir et soutenir l’artisanat français de la lutherie.

celleCapture

Joël Geniet sera le 1er talent du territoire à recevoir, pour une durée de deux ans, l’instrument d’exception réalisé par Frédéric Chaudière, luthier montpelliérain. Le violoncelle passera ensuite entre les mains d’un nouveau jeune prodige du territoire. Et ainsi de suite…
Création et transmission.


Kantorow, Gutman, Brainin, Boyarsky,… Nombreux sont les solistes internationaux à avoir joué avec les instruments fabriqués par Frédéric Chaudière. Luthier talentueux, ce dernier a installé son atelier à l’Hôtel Magnol, en centreville de Montpellier. Primé à de nombreuses reprises pour la qualité de son travail, il a œuvré pendant plusieurs mois à la création d’un violoncelle, pour le compte de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, en partenariat avec l’association.


« Je suis ravi de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice dans ce b eau projet, dévoile Frédéric Chaudière. Ce violoncelle a été dessiné, fabriqué, monté et vernis comme le faisaient les luthiers du XVIII ème siècle. C’est un instrument hors du commun. »

Les derniers accords réalisés, l’instrument a été remis à un jeune musicien identifié par l’association « Talents et Violoncelles » : Joël Geniet. « Je le suis depuis plusieurs années, présente Raphaël Pidoux, professeur et directeur artistique de l’association. Aujourd’hui, du haut de ses 15 ans, il est déjà excellent. Il sera extraordinaire dans les années à venir et fera des étincelles. Quand on l’écoute jouer, la musique parle d’elle-même ». Le jeune adolescent, lequel joue du violoncelle depuis ses 4 ans et demi, est abonné à la mention « Très bien » avec les félicitations du jury lors de tous ses diplômes.

« C’est une excellente chose que la Caisse d’Epargne soutienne ce projet culturel. Pour un jeune violoncelliste comme moi, se procurer un instrument similaire est impossible , explique Joël Geniet. Habituellement, il faut attendre plusieurs années de carrière avant d’envisager cette opportunité. »

Quelques concerts privés dont un à l’Opéra Comédie
Joël Geniet a déjà pu faire vibrer les cordes de son violoncelle à l’occasion de plusieurs concerts privés organisés à l’Hôtel Magnol, dans le centre historique de Montpellier. Pour la Convention célébrant les 200 ans de la Caisse d’Epargne, organisée par la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon le 14 mai dernier, celui-ci a brillamment ébloui les 350 invités réunis pour l’occasion à l’Opéra Comédie.


« On a de suite été séduit par ce projet , présente Pierre Valentin, Président du Conseil d’Orientation et de Surveillance de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Il y a d’abord cette notion de travail, de savoir-faire, avec ce luthier. Il y a aussi cette idée de partage, en remettant cet instrument à un musicien de talent. Voir ce violoncelle passer de main en main, se bonifier au fil du temps, cela fait vraiment un effet miroir avec le modèle coopératif de notre banque. »

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations