ECONOMIE

L'instruction est stratégique

L’éducation et l’instruction sont des paramètres essentiels qui conditionnent les performances économiques et la richesse d’une nation.

Il suffit pour s’en convaincre de constater la relation entre le nombre d’années d’étude et le PIB par personne illustrée par le graphique ci-dessous qui donne le PIB par personne selon la durée moyenne de scolarité dans quelques pays représentatifs.

 

PIB per capita
(en parité de pouvoir d’achat exprimés en milliers de dollars US) [1]

 

La qualité de l’instruction est aussi évidemment cruciale pour la compétitivité d’un pays comme le montre le lien entre le PIB par personne et le score obtenu par les élèves en fin de scolarité obligatoire aux tests du Programme international pour le suivi des acquis des élèves, connu sous l’acronyme anglais PISA [2]. Ces évaluations sont réalisées tous les trois ans par l’OCDE dans quelque 70 pays.

 

PIB per capita
(en parité de pouvoir d’achat exprimés en milliers de dollars US) [3]

Tous les pays ont aujourd’hui compris l’importance de l’enseignement pour leur avenir. Selon les Nations-Unies, l’analphabétisme sera éradiqué partout dans le monde d’ici 2050. Tous les enfants de la planète bénéficieront alors au minimum d’un enseignement de niveau primaire et plus de la moitié d’entre eux auront également la possibilité de poursuivre des études de niveau secondaire. Enfin, dès à présent, de très nombreux pays, en particulier en Asie, investissent dans l’enseignement supérieur.

» lire d'autres articles sur l'éducation sur futuroscopie.org , un magazine numérique du réseau OC-INFOS

 __________________________________

[1] Sources des données : Banque mondiale pour les PIB et UNESCO pour les années d’études – dernière année connue en valeurs 2016.
[2] PISA : Programme for International Student Assessment
[3] Sources des données : Banque mondiale pour les PIB et OCDE pour les scores PISA (2015)

16ème prix de la Très Petite Entreprise

Les gagnants de la 15ème édition

Il ne reste plus que 15 jours aux Très Petites Entreprises de moins de 10 salariés et de plus d’un an d’existence pour candidater à la 16ème édition du prix de la TPE. Réservé aux entreprises situées sur « l’Est Hérault », le « Coeur d’Hérault », « l’Ouest Hérault » et le « Gard », le 16e Prix de la TPE s’étend cette année sur la région Occitanie et s’ouvre à 2 nouveaux territoires : l’Aude et la Haute-Garonne. Désormais, les chefs d’entreprises de l’Aude et de la Haute-Garonne vont pouvoir concourir dans les 3 catégories du concours en mettant en avant l’originalité de leur parcours (« ETRE »), leur savoir-faire (« FAIRE ») ou l’exemplarité de leur gestion (« PILOTER »). Co-organisé par la CCI Occitanie, le CCREM, le Pays Coeur d’Hérault, la « Fédération Jeune Chambre Economique Occitanie », les « Femmes Chefs d’Entreprises (FCE) » ainsi que les CCI Gard, Hérault, Aude et Haute-Garonne, de nombreux partenaires institutionnels et privés, le Prix de la TPE est au coeur du développement économique et local de la région Occitanie. Les entrepreneurs des 6 territoires concernés ont jusqu’au 30 juin 2018 pour déposer leur candidature sur le site http ://www.prix-tpe.fr/

L’économie du partage : nouvelles perspectives

 L’économie de partage renforce le lien social, rentabilise les équipements, réduit le gaspillage et préserve l’environnement. Elle bouscule ainsi de nombreux secteurs d’activités et induit de nouveaux comportements. D’alternatifs, les entrepreneurs de l’économie du partage sont toutefois devenus de vrais hommes ou femmes d’affaires. Avec une croissance annuelle à deux chiffres, le poids de l’économie du partage devrait dépasser les 500 milliards d’euros d’ici 2025.

Dans les premiers temps d’internet, les chercheurs ont pris l’habitude de mettre en ligne, gratuitement, à disposition de leurs collègues scientifiques les résultats de leurs travaux. Cela a permis d’accélérer l’innovation et a entrainé un mouvement de partage des savoirs dont Wikipédia est aujourd’hui l’illustration pour le grand public.

Le modèle économique de Wikipedia repose sur la générosité des utilisateurs. Chaque année, l'organisation sans but lucratif Wikimedia Foundation mène avec succès une levée de fonds pour financer la célèbre encyclopédie libre, sans publicité et gratuite. Le soutien du public est tel que Wikimedia foundation dispose aujourd’hui de 92 millions de dollars de fonds propres, de quoi s’assurer un filet de sécurité pour poursuivre son développement.

La terrible canicule qui tue 15.000 personnes en France, lors de l’été 2003, révèle l’isolement voire de l’abandon de certaines personnes âgées. Parallèlement, de nombreux jeunes rencontrent des difficultés pour se loger en ville. Ce double constat conduit à la création de l’association « Un Toit 2 Générations » qui se fixe l’objectif de promouvoir le développement de l’habitat intergénérationnel en organisant le partage du logement d’une personne âgée vivant seule et d’un jeune à la recherche d’un logement à moindre coût. Aujourd’hui plusieurs centaines de personnes participent à cette expérience de vie enrichissante et originale qui contribue à la prévention de l’isolement des personnes âgées et favorise l’émergence d’une offre nouvelle de logements solidaires pour les jeunes.

Pour continuer : http://futuroscopie.org/index.php/economie/158-l-economie-du-partage-ouvre-de-nouvelles-perspectives

Avec la loi Pacte, le gouvernement veut simplifier la vie des entreprises

Ce lundi 18 juin l'AFP précise :

"Le gouvernement présente lundi en conseil des ministres son projet de loi sur la croissance des PME, dite loi "Pacte", un texte tentaculaire visant à simplifier le quotidien des entreprises pour les rendre plus compétitives."

"Parfois surnommé "loi Macron", ce texte est fréquemment rapproché de celui qu'avait porté le chef de l'Etat quand il était ministre de l'Economie.

Une filiation due au grand nombre de mesures intégrées à ce texte protéiforme, mais aussi à son esprit et à ses objectifs, en ligne avec la loi Macron: "lever les freins à la croissance" et "renouer avec l'esprit de conquête économique".

L’immatériel : moteur de l’économie

L’immatériel prend une part croissante dans les activités humaines et transforme l’économie. Au milieu du 20ème siècle, un fabricant de machines, IBM, était encore leader sur le marché de l’informatique avec des ordinateurs dont les dimensions étaient imposantes. Progressivement les ordinateurs se sont miniaturisés tout en devenant plus puissants et Microsoft, spécialiste du logiciel, a supplanté le constructeur d’ordinateur et capté une bonne part de la valeur ajoutée de la filière. Au début du 21ème siècle, Microsoft est détrôné à son tour. Google, l’entreprise qui maîtrise l’information, devient le leader des nouvelles technologies.


Les vagues de fond qui dématérialisent l’économie n’ont pas fini de déferler.

Dans les prochaines décennies, le papier devrait connaître le sort du papyrus ou du parchemin. Les brochures, les journaux et les dépliants touristiques disparaitront. La reconnaissance automatique des données biométriques (visage, empreintes digitales, yeux, etc.) rendra inutile les cartes d’identité, les passeports, les digicodes, les cartes bancaires, les pièces de monnaie, etc.

Après les CD devenus archaïques, ce sont les clés USB et les disques durs qui s’évaporeront dans le cloud, le nuage du réseau de serveurs distants où seront stockés les informations et les données qui sont redistribuées ou restituées via l’internet.

Pour continuer : http://futuroscopie.org/index.php/economie/68-l-immateriel-devient-le-moteur-de-l-economie

Lancement du Prix de la TPE 2018

Finale de la 15ème édition du prix de la TPE

Le prix de la TPE est ouvert aux entreprises de moins de 10 salariés et de plus d’un an d’existence. Ce concours concerne les entreprises situées sur l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault et le Gard. L'édition 2018 s’étend sur la région Occitanie et s’ouvre aux territoires : l’Aude et la Haute-Garonne.

Désormais, les chefs d’entreprises de l’Aude et de la Haute-Garonne vont pouvoir concourir au prix de la TPE. Ce sont donc 6 térritoires avec l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault et le Gard, qui vont récompensé 18 lauréats pour les sélections territoriales.

Ce sont plus de 200 candidatures d'entreprises qui sont attendues dans les 3 catégories du concours en mettant en avant l’originalité de leur parcours (catégorie "ETRE"), leur savoir-faire (catégorie "FAIRE") ou l’exemplarité de leur gestion (catégorie "PILOTER").

Le Prix de la TPE 2018 est co-organisé par la CCI Occitanie, la CCI Hérault, le CCREM, le Pays Coeur d’Hérault, la Fédération Jeune Chambre Economique Occitanie, les Femmes Chefs d’Entreprises (FCE) ainsi que les CCI Gard, CCI Aude et CCI de Toulouse Haute-Garonne. Chaque année, de nombreux partenaires institutionnels et privés participent à cet évènement. Le Prix de la TPE est au coeur du développement économique et local de la région Occitanie.

Les entrepreneurs des 6 territoires concernés ont jusqu’au 30 juin 2018 pour déposer leur candidature sur le site www.prixtpe.fr

Mise à l’honneur des Très Petites Entreprises en Occitanie

Depuis sa création en 2003, le Prix de la TPE poursuit un seul et même objectif : offrir plus de visibilité aux TPE en leur permettant d’être connues et reconnues sur leur territoire. Ouvert aux entreprises de moins de 10 salariés et de plus d’un an d’existence quelle que soit leur activité, ce concours donne sa chance à chacune d’entre elles.

Il met en avant la richesse entrepreneuriale de notre territoire et dans le même temps des TPE exemplaires en termes de parcours, de savoir-faire ou de management.

Les 2 grandes étapes du Prix de la TPE : 6 remises territoriales et une grande finale

Dès la clôture des inscriptions le 30 juin 2018, des binômes d’auditeurs visitent les chefs d’entreprises afin d’évaluer leur dossier et sélectionner ceux qui participeront aux remises territoriales dans les 3 catégories du concours « ETRE », FAIRE » et « PILOTER ».

Elles seront organisées simultanément le 08 novembre 2018 sur l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault et le Gard et se dérouleront en octobre sur les 2 nouveaux territoires de l’Aude et la Haute-Garonne.

A l’issue de ces cérémonies, 18 entreprises participeront à la grande finale du 07 décembre 2018 qui aura lieu lors de La Place Créative, le rendez-vous régional de la création d’entreprise à Montpellier et tenteront de remporter un Prix.

En photo les Lauréats 2017 : SKI DISCOUNT (Prix TPE), NINO ROBOTICS (Prix Etre), BIMP’AIR (Prix Faire), ASG 34, (Prix Piloter) et LOCAVORIUM (Prix Engagement Durable).

A vos agendas

- Dépôt des candidatures jusqu’au 30 juin 2018 sur www.prix-tpe.frOuvrir dans une nouvelle fenetre
- Remises territoriales le 08 novembre 2018 en simultanées sur les 4 territoires de l’Est Hérault, Coeur d’Hérault, Ouest Hérault, et le Gard. En octobre dans l’Aude et la Haute-Garonne.
- Finale du Prix le 07 décembre 2018 en clôture de La Place Créative à Montpellier

La seconde édition d’InterSud.

Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, accompagné de Christian Pouget, sous-préfet de Béziers et de Richard Liger, directeur régional adjoint de la DIRECCTE Occitanie, s’est rendu au stade de la Méditerranée de Béziers pour la seconde édition d’InterSud.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout et costume

Cette journée de rencontres d’affaire entre différents acteurs économiques majeurs de la région Occitanie, organisée par la CCI de l’Hérault, est une opportunité pour les investisseurs et chefs d’entreprise de découvrir de nouveaux talents de la sous-traitance et des industries du futur.

Aux côtés de Didier Katzenmayer, directeur des affaires industrielles d’Airbus et Thierry Bouriau, directeur des achats Occitanie SUEZ, le préfet est intervenu sur le plateau TV sur le thème « des perspectives et prospectives pour l’industrie de la région Occitanie » :

« L’Hérault fait partie des 4 départements de la région dont l’emploi a progressé depuis début 2008 : + 8,4%, soit + 18 240 salariés ».

« L’industrie du futur pour l’Hérault, sera celle des biotechnologies, de la robotique médicale, celle des énergies renouvelables et plus généralement de l’industrie à forte composante numérique. »

« Ce qui est révélateur du niveau de confiance en l’avenir des chefs d’entreprises et des investisseurs, c’est aussi l’émergence des incubateurs et pépinières d’entreprise et bien sûr le fait que l’on y retrouve de très nombreux créateurs d’entreprises, nous avons à Béziers un bel exemple avec la pépinière INNOVOSUD »

« L’industrie dans l’Hérault se développe notamment autour de la viticulture et de l’agroalimentaire, avec les apports des nouvelles technologies. Il faut également évoquer les secteurs d’avenir des énergies renouvelables, secteur dans lequel le département compte de nombreux fleurons, qu’il s’agisse de l’éolien ou du photovoltaïque, le secteur du recyclage… »

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout

« Des signes forts ont été lancés par le Gouvernement notamment avec la loi de finances 2018 pour transformer l’économie et redonner aux entreprises françaises des arguments de compétitivité. »

« Le grand plan d’investissement a été lancé dès le mois de septembre 2017 pour la durée du quinquennat, avec 57 milliards d’euros d’investissement public, pour accélérer la transition écologique, édifier une société de compétences, ancrer la compétitivité sur l’innovation et construire l’État de l’âge numérique. »

« En matière de fiscalité, la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés qui passe à 28% avec l’objectif des 25% d’ici la fin du quinquennat est une mesure importante pour la compétitivité des entreprises. »

« Pour le soutien de l’innovation, en termes de nouveauté, le PIA 3, un outil régionalisé du programme d’investissement d’avenir piloté par l’État et la Région avec 42 millions d’euros pour l’Occitanie. »

Bon état de santé de Vacalians

Vacalians annonce une très forte progression de ses résultats en 2017.

Montpellier - Sète , le 20 mars 2018 

 

Vacalians, le leader européen de l’hôtellerie de plein air , annonce des résultats records pour son exercice 2017 , clos le 31 octobre dernier . Le chiffre d’affaires s’établit à 159, 3 millions d’euros en données publiées , en croissance de 12% , portée par le solide développement de l’ensemble des activités.

Cette dynamique des ventes s’accompagne d’une très forte progression des résultats opérationnels avec un Cash Récurent 1 qui franchit pour la première fois le seuil des 30 % du chiffre d’affaires. En 2018, Vacalians accélèrera son plan de transformation et mettra l’accent sur l a qualité de service, au bénéfice de ses clients et de ses partenaires, pour renforcer son leadership sur un marché de l’hôtellerie de plein air en forte transformation .

Les 10 Faits marquants de l ’exercice 2017

• Lancement de la revue stratégique et du plan de transformation Cap 2020 ;

• Simplification de la Plateforme de Marques du Groupe autour de trois axes : le séjour (Campings Tohapi et ses labels), la distribution (Canvas Holidays et ses déclinaisons) et les services BTB aux professionnels (Gain) ;

• Déploiement des outils & méthodes de Pricing Dynamique & Revenue Management ;

• Forte hausse des V entes Directes , notamment sur le web, tirée s par le cross - selling multi - plateformes et multi canal ;

• Poursuite de la Rénovation et de la Montée en Gamme des sites ;

• Développement de l’ Expérience Clients et mise en place de la Charte Qualité ;

• Lancement des premières opérations d’ Asset Management ;

• Lancement de la Franchise Campings Tohapi ;

• Lancement de la Marketplace Canvas Holidays et de l’outil « Smart Camping Finder ».

• Mise en place de la Nouvelle Gouvernance du G roupe . Une dynamique de croissance forte du chiffre d’affaires et des résultats pour la saison 2017 La forte croissance du chiffre d’affaires est tirée par le remarquable développement de la marque Campings Tohapi dont les ventes dépassent pour la première fois la barre des 2 millions d’euros. Le repositionnement de Tohapi est un grand succès que confirment la montée en gamme de ses produits, de ses infrastructures et de ses offres de services. Canvas Holidays affiche également un développement solide (+12% en données publiées) , en réduisant son exposition au Brexit et en diversifiant ses marchés émetteurs en Europe du Nord.

Cet élargissement de l a base de clientèle s’appuie sur une nouvelle plateforme de distribution et bénéficie de l’intégration progressive d’Adriati camp et de Camping Travel Club. Enfin , les opérations de v entes de mobil - homes et de centrale d’ a chat (GAIN) , en croissance de 27 % par rapport à 2016, augmentent leur contribution , démontrant une fois de plus la pertinence et la résilience d e ces activités au sein du groupe .

700 destinations campings distribuées dans 19 pays 50 campings gérés en propre, 4 franchisés, 200 campings partenaires, 450 campings affiliés 25.000 emplacements en propre dont 20.000 hébergements Plus de 1,2 million de clients accueillis par an 1.400 campings adhérents à la centrale d’achat et de référencement du Groupe 3 2 % de croissance annuelle moyenne depuis sa création Leader sur le marché de l’hôtellerie de plein air, Vacalians est le seul acteur à être simultanément présent dans les trois secteurs majeurs du marché, « Séjours », « Distribution », et « Services », grâce à son portefeuille de marques unique, notamment Campings Tohapi, Canvas Holidays et Gain.

Pionnier de la consolidation du marché, Vacalians joue un rôle central dans l’industrie en forte croissance de l’hôtellerie de plein air. Sa vision novatrice du camping et sa grande capacité à valoriser le potentiel de chacune de ses marques lui ont permis de s’imposer comme N°1 ou N°2 dans tous les métiers du secteur : exploitation de campings, distribution de séjours, vente de mobil - homes, services BtoB.

• Premier opérateur européen Vacalians est présent dans 8 pays et couvre 100% des marchés émetteurs (France et Europe du Nord) et 100% des marchés réceptifs (France, Espagne, Italie et Croatie). Vacalians répond à plus de 75% des demandes de séjours observées sur le Web.

• Premier distributeur de campings en Europe Vacalians propose l’offre la plus large du marché : 700 destinations implantées dans 19 pays, dont 50 campings exploités en propre (campings sous gestion), 200 campings partenaires (mobil - homes sous gestion) et 450 adhérents au réseau (club affinitaire et ca rte d’abonnement). Vacalians détient au total un parc de 25.000 emplacements, dont une flotte de 20.000 mobil - homes particulièrement récente, plus de 50% datant de moins de 7 ans.

• Première offre de services BtoB du marché 1 . 400 campings, incluant une dizaine de groupes, adhérent aux solutions proposées par Vacalians auprès des professionnels indépendants, parmi lesquelles la centrale de référencement et d’achat GAIN.

• Première base clients du secteur Vacalians accueille chaque année plus de 1,2 million de clients et possède une base de données de 700.000 familles ; une force digitale unique pour maitriser à long terme tous les canaux de distribution. Le Groupe s’appuie sur une équipe européenne de 2 . 000 professionnels du camping et sur un chiffre d’affaires de 16 0,7 millions d’euros pour 2017 à taux de change constant.

En savoir plus sur Vacalians : https://www.vacalians.com/

Déposez vos candidatures aux Trophées de l'économie numérique 2018

Les Trophées de l'Économie Numérique récompensent les entrepreneurs d'Occitanie, développant des solutions et applications numériques porteuses d'innovation. Déposez vos candidatures avant le 1er juin !

15ème Trophées de l'économie numérique 2018

Les 15ème Trophées de l'économie numérique mettent à l'honneur le savoir-faire et les initiatives des entreprises d'Occitanie, dans le développement des solutions et applications numériques. Ce concours souhaite mettre en avant les initiatives locales, valoriser la filière numérique, favoriser l'intégration du numérique par le plus grand nombre d'entreprises et ainsi contribuer au financement de projets innovants.

Les entrepreneurs peuvent candidater pour l'une des 5 catégories :

  1. Territoire et citoyenneté : ce trophée vise à valoriser l’initiative des entreprises, collectivités, associations, administrations ou organismes publics dont le projet vise à développer le territoire, favoriser le lien social et qui s’appuie sur le numérique pour développer ce projet.
  2. Transition Numérique et Performance : il récompense les entreprises utilisatrices des technologies numériques, qui assurent le déploiement d’un usage numérique ou qui souhaitent améliorer la performance, la compétitivité, l’organisation interne d’une entreprise, voire d’un secteur d’activité.
  3. Croissance, Rayonnement et potentiel international : ce trophée est ouvert aux entreprises numériques, ayant une croissance, une innovation et une performance qui assurent un rayonnement rapide et même un développement international.
  4. Transition énergétique et technologies vertes : cette catégorie est ouverte aux entreprises utilisatrices de technologies numériques proposant une innovation dans les problématiques de croissance verte via l’usage du numérique.
  5. Start'up : ce trophée récompense jeunes talents et jeunes projets innovants, particulièrement prometteur.

Les Trophées de l'économie numérique sont ouvert à toutes les entreprises dont le siège social se trouve en Occitanie et présentant un projet innovant dans le développement de solutions et applications numériques. Il faut justifier au moins un bilan comptable pour les 4 catégories Territoire et Citoyenneté, Transition numérique et performance, Croissance, rayonnement et potentiel international, Transition énergétique et technologies vertes.

Pour la catégorie Start'up, les candidatures sont ouvertes aux fournisseurs de Numérique, utilisateurs de Numérique, associations, collectivités, groupes d’individus, entreprises du secteur des technologies, dont le projet sera mis en œuvre opérationnellement un an après la date de candidature ou ayant été mis en œuvre opérationnellement un an avant la candidature. De plus, pour cette catégorie, les candidatures sont ouvertes aux structures ayant déposé leurs statuts ET ayant maximum 3 ans d’existence ET moins de 10 salariés.

Chaque gagnant bénéficiera d’une visibilité régionale/nationales et de dotations ou d’accompagnements fournis par les partenaires de l’opération.

Les 4 prix spéciaux des Trophées

Les prix spéciaux du jury récompensent les projets les plus remarquables parmi les catégories des Trophées de l'Économie Numérique.

  • Le Grand Prix de l'Économie Numérique sera décerné par le jury à l'organisme ou à l'initiative qui aura le plus contribué à la Révolution Numérique, toutes catégories confondues. Parrainé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Coup de Cœur Christine EMPOCIELLO récompensera quant à lui les candidats présentant des solutions originales. Parrainé par la CCI Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Métropole Toulouse récompensera le projet le plus remarquable autour de Toulouse.
  • Le Prix Métropole Montpellier-Méditerranée récompensera le projet le plus remarquable autour de Montpellier.

Réunion du jury à Blagnac, le 11 juin 2018

Les jurys sont composés de différents professionnels spécialisés, de journalistes, des parrains des Trophées de l’Economie Numérique, des représentants des différents départements de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ainsi que des vainqueurs de l’édition précédente. Tous les jurys se réuniront afin de désigner trois nominés et le lauréat de chaque catégorie.

Remise des prix à Carcassonne, le 26 juin 2018

La Cérémonie de remise des Trophées de L’Economie Numérique se déroulera à Carcassonne lors d’une journée spéciale, en présence de personnalités du monde économique régional et national.

Déposez votre dossier de candidature avant le 1er juin sur le site : lamelee.com

15ème Trophées de l'économie numérique 2018

Retour aux actualités

Retour sur l'AG de la JCE de Sète et du Bassin de Thau

L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Lors de la dernière AG de la JCE il a été fait le Point sur les actions réalisées (Gestes de premiers secours, film documentaire "C'est quoi le Bonheur?") et sur les projets en cours (Monopoly de Sète et du Bassin de Thau, World Clean Up Day).
  Puis il a été étudié les échanges sur les évènements de la JCESBT à venir (Soirée Développement le 23/05, Journée Conviviale le 24/06)

Sylvain McFly  a fait l'honneur à l'assemblée d'être parmi ses membres et a rappelé les fondamentaux et les points à améliorer au sein de la Jeune Chambre, avec son humour et son énergie débordante.

"SURPRISE SURPRISE en fin d'AG!!! Ca y est!!! les tee-shirts pour l'action World Clean Up Day sont arrivés."

Merci à Ludivine ABELA pour cette initiative, l'équipe est parée pour faire de ce 15 septembre 2018 une journée pas comme les autres prioritéàmaterre  propreté  rassemblementetpartage

L’image contient peut-être : texte

Pour en savoir plus sur le le Monopoly de Sète et du pays de Thau : https://www.facebook.com/MonopolyDeSeteEtDuPaysDeThau/

La croissance en France fortement ralentie au premier trimestre

Selon l'AFP et l'INSEE, Coup de mou confirmé pour l'économie française: la croissance a fortement ralenti au premier trimestre, en raison notamment d'une faible consommation des ménages que les économistes espèrent temporaire et donc sans conséquence sur l'ensemble de l'année 2018.

Questions d'argent

Selon une première estimation publiée mardi par l'Insee, la hausse du produit intérieur brut (PIB) a atteint 0,3% entre janvier et mars, loin du rythme atteint lors du dernier trimestre 2017 (0,7%).

Tout savoir sur : https://www.romandie.com/news/La-croissance-en-France-fortement-ralentie-au-premier-trimestre/912665.rom

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations