ANCIENS EDITOS

La vague épidémique prend de l'ampleur 37 partages

Virus, Coronavirus, Sars-Cov-2, Flash

La France est confinée depuis 17 jours, et la vague épidémique grossit.  Les évacuations de malades se poursuivent pour soulager les régions les plus touchées.

AU MOINS 884 DECES AU SEIN DES EHPAD EN FRANCE - Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon annonce que 14.638 cas confirmés ou possibles d'infection par Covid-19 ont été remontés dans les Ephad, et que 884 décès sont survenus au sein des établissements sociaux et médico-sociaux.

Il précise également que ces chiffres sont partiels, car tous les établissements n'ont pas encore pu faire remonter de chiffres précis. Zone grise depuis le début de l'épidémie, les décès dans les Ehpad étaient exclus jusque-là du décompte officiel, qui ne prenait en compte que les décès à l'hôpital.

471 NOUVEAUX DECES EN FRANCE EN 24 HEURES - En tout, 4.503 décès dûs au coronavirus ont été enregistrés en France depuis le début de l'épidémie, annonce ce soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, soit 471 de plus en 24 heures.

Au total, 26.246 personnes sont désormais hospitalisées en France. Parmi elles, 6399 se trouvent dans un état grave en réanimation (soit 382 de plus que la veille).Le Conseil d'Etat rejette une requête de cinq associations de soignants, patients et juristes qui demandaient de "contraindre" le gouvernement à réquisitionner des usines pour fabriquer les équipements nécessaires à la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Cette demande "n'est pas fondée", affirme la plus haute juridiction administrative, qui estime que la "carence" dénoncée "est sérieusement contestable". Le juge de référés rappelle que "certains biens" ont effet "déjà fait l'objet, soit de mesures de réquisitions, comme les masques" de protection respiratoire, "soit de partenariats industriels".

La France informe la Commission européenne qu'elle prolonge ses contrôles aux frontières jusqu'au 30 octobre, en raison de la "menace terroriste" mais aussi de la pandémie. La Commission a reçu une notification de la France, qui a rétabli ces contrôles depuis les attentats jihadistes du 13 novembre 2015. Ils sont reconduits depuis tous les six mois, par dérogation aux règles de la libre-circulation dans l'espace Schengen. Cette fois, outre "une menace terroriste (qui) reste élevée", la France a mis en avant des raisons sanitaires liées à la pandémie pour justifier ces contrôles. Au total, 13 Etats de l'UE, ainsi que la Suisse et la Norvège, également membres de Schengen, ont rétabli des contrôles aux frontières en raison de l'épidémie.

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/

 

Confinement: le 114 accessible par SMS aux femmes victimes de violences

Confinement: le 114 accessible par SMS aux femmes victimes de violences depuis mercredi :

Le numéro d'urgence destiné aux sourds et malentendants est, depuis mercredi, accessible aux femmes victimes de violences conjugales en cette période de confinement. Ce numéro gratuit est accessible par SMS.

"Christophe Castaner a annoncé, ce mardi, que le 114, numéro d'urgence destiné aux personnes sourdes et malentendantes, allait être accessible aux femmes victimes de violences conjugales pendant le confinement, et ce à partir de mercredi."

Coronavirus: 500 morts, l'État promet de combler le retard en protections

Trois mois jour pour jour après la première alerte de l'Organisation mondiale de la Santé sur des pneumopathies inexpliquées en Chine, la France a enregistré mardi une nouvelle hausse record du nombre de morts du coronavirus: près de 500 en 24 heures, soit un décès toutes les trois minutes.

Selon le dernier bilan des autorités, l'épidémie a tué 3.523 personnes au total, dont 499 depuis lundi. Le nombre de patients en réanimation a lui plus que doublé en une semaine et atteignait mardi soir 5.565 (+458).

Le chiffre de décès en France dépasse désormais le bilan officiel en Chine (3.305). Mais de nombreux experts, se basant notamment sur le nombre élevé d'urnes funéraires que les familles ont commencé à récupérer en Chine, estiment le nombre officiel chinois largement sous-estimé."Cette situation est totalement inédite dans l'histoire de la médecine française", a souligné le directeur général de la Santé Jérôme Salomon lors de son point presse quotidien.

Alors que l'Ile-de-France et la région Grand Est restent particulièrement sous tension, les transferts de malades graves vers des zones moins touchées par l'épidémie se poursuivent. Depuis la première opération de ce type le 18 mars, "288 patients lourds ont été transférés vers des régions moins en tension et ce nombre est amené à progresser dans les jours et semaines qui viennent", a indiqué le Pr Salomon.

Critiqué pour le manque de protections auquel est confronté le pays, le président Emmanuel Macron a annoncé que la France allait changer de vitesse dans la production de masques et respirateurs.

En savoir plus : https://actu.orange.fr/france/coronavirus-500-morts-l-etat-promet-de-combler-le-retard-en-protections-CNT000001oYEUP/

Changement d'heure

Le passage à l'heure d'été s'effectue dans la nuit du 29 au 30 mars.
  À 2H du matin ce dimanche, les aiguilles avanceront d'une heure.
Plus d'infos sur Service-Public.fr  https://bit.ly/3bl0qtL

L’image contient peut-être : texte

APPEL AUX DONS DES SAPEURS6POMPIERS DE L'HERAULT

L’image contient peut-être : texte qui dit ’erault rault LES SAPEURS-POMPIERS DE L'HERAULT LANCENT #APPEL AUX DONS Nous recherchons les materiels suivants: Des blouses et combinaisons jetables stériles ou non-stériles Des charlottes jetables (stériles ou non-stériles) Des combinaisons ou blouses de peintre Merci de les déposer à la caserne des sapeurs -pompiers la plus proche’

Au regard des difficultés pour s’approvisionner et afin d’anticiper le manque de stock, nous lançons un appel aux professionnels et artisans qui possèdent ce genre de matériels et d’équipements afin de venir le déposer dans la caserne la plus proche.

Vous pouvez en cas de difficultés pour le déplacement les contacter par mail à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Coronavirus, le point sur la situation en France et dans le monde

Plus d'un tiers de l'humanité est contrainte de rester chez elle face au coronavirus qui sème le chaos à travers le monde. En France, au neuvième jour de confinement, le gouvernement n'a pas encore décidé de le prolonger, alors que selon son Conseil scientifique le juge indispensable et estime qu'il durera "vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place" le 17 mars.

L'ONU appelle à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des "ravages" dans les prisons souvent surpeuplées.

La Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU Michelle Bachelet exhorte "les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention", en libérant par exemple "les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible".

Le gouvernement annoncera "dans les prochains jours" sa décision sur une éventuelle prolongation du confinement en France, après l'avis du conseil scientifique suggérant "au moins six semaines" au total.

"Nous considérons que le confinement devra durer le temps qui sera nécessaire. Nous annoncerons dans les prochains jours la manière dont nous entendons mettre en oeuvre les recommandations du Conseil scientifique" de l'exécutif sur le Covid-19, déclare la porte-parole Sibeth Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres. Le confinement a débuté le 17 mars.

Tout savoir sur : https://actu.orange.fr/france/