Acteurs culturels

Chaque fois que nous le pouvons, nous aimons ici rendre hommage aux bénévoles de la culture. Mais il ne faut tout de même pas oublier les professionnels qui participent au magnifique foisonnement culturel de Sète. Ils sont nombreux qui méritent d’être salués et, parmi eux, quatre sont indiscutables.

Depuis son arrivée, Maïté Valles-Bled a considérablement apporté à la ville, tant par une renaissance du Musée Paul Valéry que par la création des « Voix Vives » aux résonances internationales.

Yvon Tranchant a du connaître deux années difficiles à la tête de la Scène nationale avec les travaux du Théâtre Molière qui l’ont exilé dans un chai. Il a tenu cette gageure et réussi à maintenir son activité qui attire chaque saison plus de 50 000 spectateurs dont 10 000 abonnés fidèles à une programmation de haut niveau.

A plus petite échelle, France-Jehanne Lee a réussi un vrai tour de force en attirant un public fidèle dans son Théâtre de Poche où, pratiquement sans subvention, elle réussit à présenter des spectacles de grande qualité qu’elle sélectionne en sillonnant les festivals durant tout l’été.

Enfin, autre recrutement exceptionnel pour Sète, celui de Martin Bez, infatigable défenseur de la création sétoise mais aussi découvreur acharné de talents lointains. Courageux malgré la crise, il vient d’agrandir ses possibilités d’expositions  en ajoutant à sa galerie Dock-Sud les vastes salles de l’Espace Paul Boyé, quai de Bosc !

Avec de telles personnalités, la culture sétoise n’est pas près de s’endormir sur ses lauriers…

Bernard Barraillé