Hécatombe

4 morts, dont un nourrisson 2 blessés graves dont en  garçonnet de 3 ans, tel est l’effroyable bilan d’un accident survenu lundi sur la dangereuse route littorale entre Frontignan et Sete. Et ce n’est pas hélas le seul sur les routes du littoral héraultais. Et toutes ont la même origine : l’excès de vitesse. La rubrique des faits divers ne cesse de relater ces accidents entre autos, motos et camions. Et à chaque fois, c’est la meme cause : on roule trop vite et sans prudence sur nos routes entre Montpellier et Béziers.

Sur la même route, le week-end dernier, un choc entre une auto et une moto a fait un blessé grave :le motard, toujours dans le coma.

Il serait temps que cette série s’arrete et que les conducteurs prennent conscience des risques qu’ils subissent et font subir aux autres. Les radars ne sont plus la solution anti- vitesse et les gendarmes ne peuvent être partout et tout le temps.

Conducteurs, levez le pied !

Bernard Barraillé