O Sole Mio !

Du 13 au 18 mai, la Semaine Européenne du Solaire a été célébrée un peu partout, parfois même sous la neige. Partout, sauf en pays de Thau où un ensoleillement supérieur de 35 à 50 % à celui du nord de la France ne semble intéresser que les touristes.

En Allemagne, l’industrie solaire emploie déjà 150.000 personnes. En 2020, la puissance photovoltaïque installée outre-Rhin sera de 52 GW, contre seulement 5 GW en France

La France dispose pourtant d’un potentiel exceptionnel et de nombreux savoir-faire. Dès les années 1970 les fours solaires de Mont-Louis et d'Odeillo dans les Pyrénées ont servi de modèles dans le monde entier. Aujourd’hui encore nos industriels sont en pointe. La société française Air Liquide développe des gaz silanes capables d’augmenter significativement le rendement des cellules photovoltaïques. Tout près de nous, à Montpellier, la Compagnie du Vent déjà pionnière dans l’éolien est également une référence dans les champs solaires capables de valoriser nos friches et nos garrigues.

La compétitivité du solaire augmente à une vitesse extraordinaire. Le prix du silicium a baissé de 40% sur la seule année 2012. First Solar un des leaders mondiaux de fabrication de panneaux solaires annonce un rendement record pour ses nouvelles  cellules à base de tellurure de cadmium. Les projets jugés encore non rentables il y a peu le deviennent.
Aujourd’hui First Solar estime que la fabrication de panneaux photovoltaïques est une activité non seulement possible mais lucrative en Europe. Avec son partenaire EDF Énergies Nouvelles, elle avait proposé de construire la plus grande usine de panneaux photovoltaïques de France. Ce projet a été abandonné en 2012 à la suite de changements dans la politique du Gouvernement français en matière d'énergie solaire. Du coup First Solar double la capacité de son usine en Allemagne, laquelle emploie plus de 1.200 personnes.

L'essor du solaire est inéluctable mais comme le dit Bertrand Piccard, le créateur de l'avion Solar Impulse : « Les gens n'aiment pas qu'on les oblige à se réinventer. Pourtant, ceux qui vont réussir sont ceux qui y parviendront. Ceux qui produiront l'énergie et les solutions énergétiques de demain ne sont pas ceux qui la produisent aujourd'hui ».

L’énergie solaire peut créer des emplois de qualité dans toute la filière : la recherche, la fabrication, l’installation et la maintenance des systèmes solaires.

Le pays de Thau a des atouts indéniables pour tirer parti de cette transition énergétique à venir? Le fera-t-il ? C’est une question de politique au sens étymologique du terme, c’est-à-dire une volonté des citoyens et de leurs élus.

« La maison tournée vers le soleil est chauffée la première » dit le proverbe. Il est temps de s’en souvenir.

Jacques Carles

 

Anciens éditos

 

 

  

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations