Authentique

Il est évident que, depuis quelques années, le bassin de Thau en général et Sète en particulier bénéficient d’une grosse côte d’amour et sont de plus en plus visités par les habitants des régions voisines. Et parfois même de très loin, comme on peut le constater avec les plaques des véhicules. Et cela même en dehors des manifestations diverses et autres grands spectacles qui prolifèrent de Mèze à Frontignan et dans l’Ile songulière. On s’aperçoit de ce phénomène durant les week-ends sans événement particulier. Comment expliquer le spectaculaire accroissement de cette popularité de notre territoire ? La beauté de nos paysages, l’ouverture unique sur la mer, le charme de nos campagnes n’expliquent pas tout. Il semble évident que notre principal atout se résume en un seul mot : AUTHENTICITÉ. Veillons à conserver nos coutumes, nos paysages et notre façon de vivre qui plaisent tant à nos visiteurs. Par exemple, supplions la Région d’abandonner son projet de reléguer les bateaux de pêche au fin fond du port pour transformer les quais de la Marine et de la Consigne en port de plaisance comme un vulgaire Saint Tropez et ses étalages de yachts fortunés. Restons authentiques et continuons à recevoir nos visiteurs en toute simplicité et vérité.

Bernard Barraillé  

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations