Authentique

Il est évident que, depuis quelques années, le bassin de Thau en général et Sète en particulier bénéficient d’une grosse côte d’amour et sont de plus en plus visités par les habitants des régions voisines. Et parfois même de très loin, comme on peut le constater avec les plaques des véhicules. Et cela même en dehors des manifestations diverses et autres grands spectacles qui prolifèrent de Mèze à Frontignan et dans l’Ile songulière. On s’aperçoit de ce phénomène durant les week-ends sans événement particulier. Comment expliquer le spectaculaire accroissement de cette popularité de notre territoire ? La beauté de nos paysages, l’ouverture unique sur la mer, le charme de nos campagnes n’expliquent pas tout. Il semble évident que notre principal atout se résume en un seul mot : AUTHENTICITÉ. Veillons à conserver nos coutumes, nos paysages et notre façon de vivre qui plaisent tant à nos visiteurs. Par exemple, supplions la Région d’abandonner son projet de reléguer les bateaux de pêche au fin fond du port pour transformer les quais de la Marine et de la Consigne en port de plaisance comme un vulgaire Saint Tropez et ses étalages de yachts fortunés. Restons authentiques et continuons à recevoir nos visiteurs en toute simplicité et vérité.

Bernard Barraillé  

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations