Les Musées souffrent

Les récentes restrictions budgétaires décidées par le gouvernement ont des conséquences fâcheuses dans beaucoup de domaines. On des secteurs les plus touchés est celui de l’administration des 200 Musée français. Au Ministère de la Culture, on étudie des mesures pour sauver l’équilibre financier des établissements. L’une d’elle consisterait à ouvrir tous les Musées sept jours sur sept. Une autre est d’inciter les conservateurs (le plus souvent conservatrices…) à vendre des produits dérivés ( livres, CD, reproductions, etc) afin d’augmenter les recettes.
A Sète, toutes ces mesures sont déjà appliquées par Maïté Valles-Bled qui n’a pas attendu son ministre pour élargir les revenus du Musée Paul Valéry. Lequel est en train de battre tous ses records d’affluence grâce à l’exposition Miro…
Mais ce sont les petits Musées, tels celui de Frontignan et ceux d’Agde qui risquent d’être de plus en plus à la charge des municipalités.
Seul élément positif de cette conjoncture : la forte tendance du public à s’interesser aux expositions. A coté du triomphe sétois de Miro, on notera que les expos de Robert Combas à Montpellier ont déjà accueilli plus de 45 000 visiteurs et que le Musée Soulages à Rodez fait le plein. Tiens, encore deux sétois…

Bernard Barraillé

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations