Bénévolat

On vante les champions, on glorifie les comédiens, les peintres, les chanteurs et parfois même les politiques. Il serait temps qu’on encense une catégorie de gens bien mésestimés : les bénévoles !
A Sète ou à Frontignan, ils sont nombreux à se dévouer dans des associations philanthropiques, culturelles ou sportives. Mais le fait nouveau, semble-t-il, est qu’on en trouve autant dans les plus petits villages. Notre rubrique des communes de la région de Tau en témoigne : partout, nombreux sont ceux qui animent bénévolement les activités les plus diverses. Lorsque Coluche créa les Restos du cœur, on fut surpris par l’affluence de ceux qui répondirent à son appel et vinrent spontanément animer cette chaine spontanée de solidarité. Ce ne fut pas un feu de paille et, peu après, le Téléthon vint confirmer cette évidence : les français ont du cœur. Alors, à tous : bravo, Messieurs dames !

Bernard Barraillé

 » lire les éditos précédents