Université : des modifications dans la procédure d'admission des ressortissants étrangers

Un décret et un arrêté parus au Journal officiel du 14 avril 2019 modifient la procédure d'admission à l'université des étrangers non ressortissants de l'Union européenne qui ne résident pas en France pour leur première inscription en première année de licence.

La notion d'« université de premier choix » est supprimée. Le candidat peut formuler trois vœux d'inscription dans trois universités et choisir l'établissement où il s'inscrira en fonction de la réponse apportée par chaque université.

Les établissements doivent se prononcer sur sa demande avant le 10 mai 2019 et, au vu de leurs propositions d'admission, le candidat fait connaître son choix dans un délai d'une semaine à partir de cette même date.

La procédure n'est pas modifiée pour les candidats résidant en France.

  À savoir :

Les étudiants titulaires d'un diplôme étranger de fin d'études secondaires ne venant pas de l'Union européenne (UE), de l'Espace économique européen (EEE), de la Confédération Suisse, de Monaco ou d'Andorre ne passent pas par Parcoursup pour s'inscrire en première année de licence dans une université française. Il doivent faire une demande d'admission préalable (DAP) et remplir le dossier blanc« ».