Contre l'homophobie et la transphobie à l'École

Le ministère est engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences, dont celles à caractère homophobe ou transphobe. Que vous soyez élèves ou personnels des établissements scolaires de l'Éducation nationale, retrouvez des services et ressources adaptés pour prévenir, comprendre, écouter et accompagner.

Les sites à consulter



[Témoignages] "Des mots peuvent bien plus heurter que des violences réellement physiques", au collège, au lycée : tous égaux, tous alliés.

Sohan, Estelle, Louis et Johann partagent leurs expériences en tant qu'élèves LGBT et donnent des pistes pour lutter contre l'homophobie et la transphobie et améliorer le climat scolaire pour toutes et tous.



Des services d'écoute et d'aide pour les victimes et témoins d'homophobie et de transphobie 7j/7 de 8h à 23h

Vous êtes

Élève

Contre l'homophobie - Image d'illustration collégiens

Un service d'écoute et d'aide pour les victimes et témoins d'homophobie et de transphobie

  • Par téléphone : 0 810 20 30 40 7j/7 de 8h à 23h ou 01 41 83 42 81 (gratuit selon le forfait)

  • Par livechat

  • Par email (réponse sous 48h)

Non au harcèlement

Un service d'écoute et d'aide aux victimes de harcèlement

  • N° vert gratuit "Non au harcèlement" : 30 20
    du lundi au vendredi de 9h à 20h (sauf les jours fériés), et le samedi de 9h à 18h

nonauharcelement.education.gouv.fr

  • N° vert gratuit "Net Ecoute" : 0800 200 000 pour la protection de l'enfance en lien avec le numérique 

Personnels des établissements scolaires

Un service d'écoute et d'aide pour les personnels, qui donne des clés pour repérer, comprendre et agir

  • Par téléphone : 0 810 20 30 40 7j/7 de 8h à 23h ou 01 41 83 42 81 (gratuit selon le forfait)

  • Par livechat

  • Par email (réponse sous 48h)

Santé, bien-être et sécurité au travail

Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche prend les mesures nécessaires pour la protection de la sécurité et de la santé et pour l'amélioration des conditions de travail de ses personnels, en y intégrant  notamment les risques liés au harcèlement moral et au harcelement sexuel.

Santé, bien-être et sécurité au travail