Education

Bourse de lycée : c'est le moment de faire votre demande papier !

Vous avez un enfant collégien qui intègre un lycée à la prochaine rentrée ou bien un lycéen qui n'est pas encore boursier et vous avez besoin d'une aide financière ? Vous pouvez faire votre demande en remplissant un formulaire et en le déposant au secrétariat de l'établissement scolaire de votre enfant jusqu'au 7 juillet. Vous pourrez également déposer cette demande papier ou faire votre demande en ligne entre le 1er septembre et le 15 octobre 2020.

La bourse de lycée est une aide financière accordée sous conditions de ressources pour permettre aux parents éligibles d'assumer les frais liés à la scolarité de leur enfant (fournitures, manuels scolaires, etc.). Elle se décline en 6 échelons qui déterminent le montant qui sera alloué selon le nombre d'enfants à charge composant le foyer et les revenus des parents.

Quels sont les critères ?

  • Les ressources de la famille : le revenu fiscal de référence inscrit sur l'avis d'imposition 2020 concernant les revenus de 2019 ;
  • Les enfants à charge : le nombre d'enfants mineurs ou en situation de handicap et le nombre d'enfants majeurs célibataires à votre charge.

Pour les parents en concubinage, leurs 2 revenus sont pris en compte. Dans le cas d'une résidence alternée, il sera tenu compte des revenus du demandeur de la bourse ou de ceux de son ménage recomposé.

Quel est le montant de la bourse du lycée 2020-2021 ?

Le barème d'attribution [application/pdf - 392.5 KB] a fixé pour 2020-2021 les montants suivants :

  • Échelon 1 : 441 €, soit 147 € par trimestre
  • Échelon 2 : 540 €, soit 180 € par trimestre
  • Échelon 3 : 639 €, soit 213 € par trimestre
  • Échelon 4 : 735 €, soit 245 € par trimestre
  • Échelon 5 : 831 €, soit 277 € par trimestre
  • Échelon 6 : 933 €, soit 311 € par trimestre

Le simulateur de bourse de lycée, mis au point par le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et disponible gratuitement sur son site internet, permet de savoir si votre foyer peut bénéficier d'une bourse scolaire à la rentrée 2020, grâce à une estimation personnalisée de son montant pour chaque enfant scolarisé au lycée.

La bourse est versée en 3 fois (en général fin décembre, fin mars et fin juin).

Comment faire votre demande ?

  • Pour les élèves scolarisés en classe de 3e dans un collège public et les élèves non boursiers scolarisés en lycée public, vous devez :
    • faire une demande pour chacun des enfants concernés ;
    • récupérer vos données fiscales nécessaires à l'instruction de la demande sans joindre de pièces justificatives ;
    • prendre connaissance de l'estimation de la bourse à la fin de la saisie.

    Pour ce faire, vous avez deux possibilités :
    • remettre le formulaire papier au secrétariat de votre établissement avant le 7 juillet ou bien entre le 1er septembre et le 15 octobre 2020
    • accéder au portail Scolarité Services pour faire votre demande en ligne entre le 1er septembre et le 15 octobre 2020
  • Si votre enfant est scolarisé dans un établissement scolaire privé sous contrat ou habilité à recevoir des boursiers nationaux, ou au Cned, la demande s'effectue à l'aide du formulaire en ligne Cerfa n° 11319*17 [application/pdf - 100.4 KB] .
    Vous avez jusqu'au 15 octobre 2020 pour remettre ce formulaire, dûment complété et accompagné des pièces justificatives demandées (une copie de votre avis d'imposition 2020 sur les revenus 2019 et les pièces justificatives) à l'établissement où votre enfant est scolarisé, selon les indications qu'il vous communiquera.

Le renouvellement

Il n'y a pas de démarche à réaliser, le versement de la bourse est automatiquement renouvelé si l'élève en bénéficiait l'année précédente. Si les ressources du foyer ont évolué de façon importante depuis la première demande, il faut contacter le secrétariat de l'établissement pour faire réétudier le dossier.

  À savoir : En cas d'absences répétées et injustifiées, une partie du montant de la bourse pourra être retenue sur décision du chef d'établissement pour défaut d'assiduité.

Préparez votre rentrée avec la Carte Jeune

JPEG - 122.7 ko

Prêt de manuels scolaires, acquisition de loRdi, aide à la lecture et de loisirs… L’ensemble des aides régionales sur les sujets qui concernent les jeunes sont regroupées sur la Carte Jeune.
Étendu sur l’ensemble du territoire depuis 2017, ce support moderne et numérique accompagne près de 230 000 lycéen·ne·s et plus de 1 500 élèves des Ecoles de la Deuxième Chance Régionales, tout au long de leur parcours de formation.

La Carte Jeune, un sésame pour les études

Nécessaire pour bénéficier des aides de la Région, la Carte Jeune peut également servir à l’accès à la restauration scolaire et aux établissements. Présentée sous la forme d’une carte "sans contact", la Carte Jeune se conserve d’une année sur l’autre. Chaque année, un sticker est fourni aux bénéficiaires pour l’actualiser.

Plus qu’un soutien financier, la Carte Jeune est un atout pour la réussite de tous les élèves, pour qui le coût de la scolarité ne doit pas être un frein.

La Région veut permettre à chaque jeune d’Occitanie d’accéder au savoir, à la formation et l’emploi dans les conditions optimales pour gravir l’escalier de la réussite, insiste la présidente Carole Delga.

Des aides utiles au quotidien

Mesure phare du dispositif : l’aide à l’acquisition d’un ordinateur portable. La Région fournit gratuitement loRdi aux familles les plus modestes qui en font la demande et propose des tarifs préférentiels pour les élèves qui ne sont pas dans un établissement labellisé Lycée Numérique.

L’ensemble des lycéens bénéficie du prêt gratuitde manuels scolaires

Les lycéens des établissements publics et privés bénéficient également dès la rentrée du prêt de manuels scolaires (papier ou numérique) et du premier équipement professionnel gratuit (matériel et tenue vestimentaire spécifique) pour les élèves des filières technologiques et professionnelles.
Enfin, des offres spéciales et "bons plans" culturels, sportifs et touristiques permettent aux jeunes de profiter de réduction auprès d’enseignes, ou d’acheter des livres dans les librairies indépendantes et les Maisons de la presse de la région. Utilisables tout au long de l’année scolaire, elles représentent un sérieux coup de pouce pour les loisirs !

Priorité à l’éducation des jeunes

En Occitanie, le soutien à l’éducation est un engagement prioritaire ! La Région a programmé un plan pluriannuel de plus d’1 milliard d’euros pour la construction et la rénovation des lycées. Pour la rentrée 2020, deux nouveaux lycées à environnement positif ouvriront leurs portes aux élèves à Gignac (34) et Cazères (31). Trois autres lycées seront construits d’ici 2022. La Région se mobilise aussi pour baisser le coût des transports. Elle plafonne le coût de l’abonnement annuel pour les scolaires pour la prochaine rentrée, avant de tendre vers la gratuité pour tous en 2021.

 
 
En savoir plus

L'opération vacances apprenantes repose sur plusieurs dispositifs allant de l'école ouverte à des séjours en colonies de vacances

logo vacances apprenantes

L'opération vacances apprenantes repose sur plusieurs dispositifs allant de l'école ouverte à des séjours en colonies de vacances, dans le respect des consignes sanitaires. Objectifs et points communs ? Le renforcement des apprentissages, la culture, le sport et le développement durable.

École ouverte pour l'été 2020

Le dispositif École ouverte permet d'accueillir dans les écoles ou les établissements des jeunes qui ne quittent pas leur lieu de résidence pour leur proposer un programme équilibré associant renforcement scolaire et activités sportives et culturelles au sens large.

Il répond à cinq enjeux : 

  • Proposer en matinée des activités visant à renforcer les compétences scolaires des élèves, notamment dans l'acquisition des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter et respecter autrui ;
  • Proposer l'après-midi des activités culturelles, sportives et de découverte de la nature, en lien avec les enjeux contemporains climatiques et de biodiversité ;
  • Offrir des temps d'actions collectives partagées pour renouer des liens sociaux ;
  • Intensifier l'articulation avec les associations complémentaires de l'école, les partenaires jeunesse et sport, les centres de loisirs, mini-séjours et colonies de vacances pour donner une ambition collective à cette période de l'été ;
  • Renforcer le lien avec les familles, qui a pu être affecté pendant la crise. Pour les familles inquiètes du niveau scolaire de leur enfant après cette période, École ouverte doit aussi être l'occasion de les rassurer et de les accompagner dans le suivi  du projet scolaire de leur enfant.

École ouverte buissonnière : des séjours en zone rurale du CP à la terminale

Afin de sensibiliser les élèves au développement durable, des séjours en zones rurales pourront être organisés dans le cadre du dispositif École ouverte.

Il sera ainsi donnée la possibilité aux élèves d’aller dans des Ecoles ouvertes à la campagne ou en zone littorale, à la découverte de la nature et du patrimoine local, ou de partir en mini-camps sous tente avec son Ecole ouverte.

Ces séjours seront aussi l'occasion pour les élèves d'être confrontés à des conditions de vie particulières, les amenant à des prises de responsabilité favorables à une plus grande autonomie.

Document à  consulter

Cadre juridique, responsabilité et qualité des intervenants, calendrier, etc., consultez le cahier des charges École ouverte buissonnière.

L'Été du pro : l'École ouverte pour les lycées professionnels

Parmi les lycéens, les élèves des lycées professionnels sont un public à privilégier du fait de la grande difficulté de travailler les enseignements professionnels pratiques et du décrochage constaté durant la période de confinement. 

"L’Été du pro" pourra notamment cibler les élèves :

  • inscrits dans un cycle de formation professionnelle en 2019/2020, dans le but de renforcer les aptitudes et compétences professionnelles et/ou générales ;
  • n’ayant pas obtenu leur diplôme professionnel à la session d’examen de juin 2020 et pour lesquels le jury de délibération propose une présentation à la session de septembre 2020 ;
  • en fin de parcours en voie professionnelle, dans une perspective de préparation d’une insertion professionnelle, d’une poursuite d’études y compris vers l’enseignement supérieur en lien avec les campus ou d’un contrat d’apprentissage ;
  • souhaitant découvrir une nouvelle filière professionnelle dans le cadre d’un projet de réorientation envisagée ou bénéficier d’une découverte des métiers, notamment pour des collégiens, issus de troisième prépa métier.

Les élèves de lycée professionnel pourront être accueillis dans leur établissement d’origine ou dans un établissement proposant un accès aux plateaux techniques nécessaires à leur formation initiale. 

Les campus des métiers et des qualifications pourront faciliter cette organisation en réseau et mobiliser le cas échéant leur capacité d’hébergement (internat, résidence….). Les activités sur plateaux techniques se feront toujours sous l’encadrement professeurs d’enseignement professionnel de l’établissement d’accueil  et par petits groupes.

Colos apprenantes

Les "Colos apprenantes" se dérouleront pendant les congés d’été : du 4 juillet au 31 août 2020.

Labellisés par l’Etat, ces séjours ouverts à toutes les familles associent renforcement des apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable.

Une aide de l’Etat pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine) sera versée aux collectivités partenaires pour permettre à 250 000 enfants et jeunes de partir dans ces séjours labellisés.

Les publics prioritaires seront les enfants et les jeunes scolarisés (3 à 17 ans), en priorité mais non exclusivement domiciliés en quartiers politique de la ville ou en zones rurales, issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation socio-économique précaires ou enfants en situation de handicap ou enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou de familles ne disposant pas de connexion Internet suffisante pour l’enseignement à distance. Une attention particulière sera donnée aux mineurs accompagnés par la protection de l’enfance.

Découvrez les séjours colos apprenantes

Aide exceptionnelle aux accueils de loisirs

À titre exceptionnel, est créée une aide aux accueils de loisirs sans hébergement afin de leur permettre de proposer des activités éducatives de qualité au plus grand nombre, et en particulier aux enfants des parents qui devront travailler en cette période de reprise de l’activité économique.

Les accueils de loisirs sans hébergement sont organisés par des collectivités (communes, EPCI ) ou des associations d’éducation populaire et leur action s’inscrit dans un projet éducatif.

Une aide pourra être versée aux organisateurs déclarés auprès de l’Etat ( DDCSPP ) afin de proposer un appui pour pouvoir soit accroitre leur capacité, soit permettre des ouvertures dans des territoires carencés par le biais notamment d’aides à la formation des animateurs ou l’achat de matériel.

Déconfinement : que risque-t-on si notre enfant ne retourne pas à l'école le 22 juin ?

Après l'annonce par Emmanuel Macron d'une rentrée le 22 juin, les inquiétudes montent quant au retour en classe des enfants. La loi permet de faire l'instruction à la maison mais sous certaines conditions. Elle impose par ailleurs une obligation d'assiduité. Mais les sanctions sont très théoriques.

Un retour à l'école obligatoire alors que les rassemblements restent à éviter ? C'est ce qu'a déclaré le chef de l'État français lors de son allocution du 14 juin : "Les crèches, les écoles, les collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves, de manière obligatoire et selon les règles normales de présence". Une annonce qui a soulevé des questions, notamment sur les aspects sanitaires de cette rentrée. 

Le lendemain, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a précisé que le protocole sanitaire avait été adapté dans le décret du 14 juin. En effet, les règles de distanciation sociale ont été allégées. Le principe des 4m² a été remplacé pour permettre à tous les élèves de pouvoir revenir. Avoir 30 élèves par classe inquiète certains professeurs, parfois fragiles, et des parents, qui voudraient éviter à leurs enfants de prendre des risques. L'État peut-il légalement forcer les élèves à regagner le chemin de l'école ? La cellule Vrai du Faux fait le point. 

Ce n'est pas l'école, mais l'instruction qui est obligatoire 

POURSUIVRE SUR : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-que-risque-t-on-si-notre-enfant-ne-

Protocole sanitaire allégé dans les écoles

Invité sur Europe 1, le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé lundi qu’une nouvelle version du protocole sanitaire dans les établissements scolaires serait présentée mardi, avec « un allégement fondamental : celui de la distanciation physique ». Désormais, il faudra respecter une distance d’« un mètre latéral entre chaque élève », et non plus de 4 m2 par élève, ce qui va permettre la reprise de « tous les élèves ».

Ce nouveau protocole entrera en vigueur lundi 22 juin, jour de reprise de « tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales », comme l’a fait savoir le président, Emmanuel Macron, dimanche soir lors de son allocution. Les gestes barrières et les lavages de mains fréquents seront toujours de rigueur.

Vacances scolaires : le calendrier pour 2020-2021

Illustration 1

Vous avez besoin de connaître dès maintenant les dates des futures vacances scolaires de vos enfants pour pouvoir vous organiser ? Service-public.fr vous donne le détail du calendrier pour toute l’année scolaire 2020-2021.

Les dates des vacances scolaires dépendent de la zone où se situe l’établissement scolaire. La France métropolitaine est divisée en 3 zones académiques auxquelles il faut ajouter l’académie de Corse :

  • la zone A comprend les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers ;
  • la zone B comprend les académies d’Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg ;
  • la zone C comprend les académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles.
Année scolaire 2020-2021
  Zone A Zone B Zone C
Rentrée scolaire des élèves Mardi 1er septembre 2020
Vacances de Toussaint Du samedi 17 octobre 2020 au lundi 2 novembre 2020
Vacances de Noël Du samedi 19 décembre 2020 au lundi 4 janvier 2021
Vacances d’hiver Du samedi 6 février 2021 au lundi 22 février 2021 Du samedi 20 février 2021

au lundi 8 mars 2021

Du samedi 13 février 2021 au lundi 1er mars 2021
Vacances de printemps Samedi 10 avril 2021

Lundi 26 avril 2021

Samedi 24 avril 2021

Lundi 10 mai 2021

Samedi 17 avril 2021

Lundi 3 mai 2021

Pont de l’Ascension Du mercredi 12 mai 2021 au lundi 17 mai 2021
Vacances d’été Mardi 6 juillet 2021

  À noter : Les calendriers scolaires en Corse, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à la Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon sont spécifiques à chaque académie. Pour connaître les dates des vacances, vous pouvez utiliser le simulateur du calendrier des vacances scolaires de Service-public.fr .

  À savoir : Le début des vacances a lieu après la classe et la reprise des cours le matin des jours indiqués. Les élèves qui n’ont pas cours le samedi sont en vacances le vendredi soir après les cours.

Des aménagements peuvent intervenir, notamment en raison des examens de fin d’année au collège ou au lycée.

Parents d'élèves, vous souhaitez connaître les modalités d’inscription de votre enfant en collège

Parents d'élèves, vous souhaitez connaître les modalités d’inscription de votre enfant en collège dans l’ Académie de Montpellier, pour obtenir l’information et la démarche à suivre...

Inscriptions au collège

Les affectations dans les collèges de l'académie sont gérées par les Directions Départementales des Services de l'Éducation Nationale.

Retour à l'école : le protocole sanitaire va être allégé

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a indiqué que le protocole sanitaire très strict appliqué dans les écoles allait être allégé, au lendemain de l'annonce du retour des élèves.

Critiqué par le corps enseignant pour sa rigidité, le protocole sanitaire, appliqué dans les écoles, va être allégé.Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a annoncé lundi 15 juin que l'amendement de ce protocole très strict. Il va être amendé mardi pour permettre le retour à l'école la semaine prochaine de tous les élèves, annoncé dimanche par Emmanuel Macron.

"L'allègement fondamental sera celui de la distanciation physique qui sera désormais moins contraignante", a dit Jean-Michel Blanquer sur Europe 1.

https://actu.orange.fr/politique/retour-a-l-ecole-le-protocole-sanitaire-va-etre-allege-magic