Education

Salon de l'enseignement supérieur à Montpellier, c'est bientôt

Le salon de l'enseignement supérieur se tiendra les 10, 11 et 12 janvier 2019 au parc des expositions à Pérols. 

Conférences 2019 : télécharger le fichier avec la liste des conférences prévues chaque jour

Vidéos des conférences

Les conférences du salon de janvier 2018 sont en ligne.

Accédez aux conférences en ligne
 
Vous avez accès aux conférences suivantes :

  • Devenir enseignant
  • Les métiers de la recherche et de l'innovation
  • Les études supérieures à l'UFR STAPS
  • Droit et sciences politiques
  • Communication, information et journalisme
  • Réussir à l'université
  • DUT : quelles formations pour quels métiers ?
  • Le numérique, nouveaux usages, nouveaux métiers
  • Gestion, économie, AES pour quels métiers ?
  • Le parcours BTS et post BTS de la formation au management en hôtellerie restauration
  • Licences professionnelles, quelles formations pour quels métiers ?
  • Etudes en psychologie, pour quels métiers ?
  • PACES et les métiers après la PACES
  • Les classes préparatoires aux grandes écoles
  • Etudes scientifiques, pour quels métiers ?
  • Interview : les rôles multiples du CROUS (bourses, logement, culture...)
  • Classes préparatoires Arts et Design
  • L'apprentissage dans l'enseignement supérieur
  • Les bacs pros et la poursuite d'étude en BTS

 

Entrée dans l'enseignement supérieur

 La préparation des élèves à l'entrée dans l'enseignement supérieur donne lieu à une programmation concertée des principaux évènements.

Télécharger le fichier de programmation des principaux évènements

1, 2, 3 Calcul, pour les plus petits

Un outil pédagogique unique

 Une application s'appuyant sur la reconnaissance vocale et d'écriture

Trois modules d'apprentissage pour appréhender les différents aspects des nombres et du calcul
Quatre niveaux de jeu, de la moyenne section au CE1
Une interface dédiée pour suivre les progrès de chaque enfant

Les dernières recherches sur le développement de l'enfant et ses premiers apprentissages montrent que pour apprendre à calculer, il est indispensable de manipuler et d'appréhender les nombres grâce à des représentations variées (objets, constellations de doigts, chiffres, etc.). En valorisant la comparaison de quantités et la décomposition des nombres par l'intermédiaire de manipulations ludiques, l'application 1,2,3 Calcul permet aux plus petits d'expérimenter de nombreuses situations pour apprendre à calculer en s'amusant.

S'appuyant sur des techniques innovantes, 1,2,3 Calcul est un outil pédagogique unique. Grâce au glisser-déposer et à la reconnaissance vocale et d'écriture, l'enfant peut manipuler les nombres, les décomposer et les recomposer pour expérimenter et trouver progressivement les solutions des problèmes qui lui sont posés. Pour favoriser la mémorisation des représentations orales et écrites des nombres, il est également invité à prononcer et écrire les résultats de ses manipulations, sans oublier de participer à la récitation de différentes suites numériques.

Les trois modules de l'application permettent à l'enfant de progresser parallèlement dans les trois grands domaines d'apprentissage du calcul valorisés dans le nouveau programme 2016 de la maternelle : la résolution de problèmes, la découverte des propriétés des nombres et la mémorisation de leurs systèmes de représentation.

Quand il a acquis les compétences attendues dans son niveau, l'enfant est récompensé par des médailles, pour l'inciter à expérimenter encore et encore et lui donner le plaisir des nombres.

Cantine scolaire : ce qu'il faut savoir

Illustration 1Crédits : © Ministère de l'Éducation nationale

Illustration 1 undefined

Votre enfant va déjeuner à la cantine de son école ou de son établissement ? Service-Public.fr vous rappelle les dispositions qui organisent ce moment de la vie scolaire.

Autorités administratives chargées de la restauration

La restauration scolaire relève de la compétence :

  • de la commune, en primaire (maternelle et école élémentaire) ;
  • du département, en collège ;
  • de la région, en lycée.

Les modes d'organisation varient selon les collectivités. Le service est généralement assuré par le personnel de la collectivité. Dans certains cas, la gestion est assurée par une société de restauration collective. Les repas peuvent être préparés sur place ou dans une cuisine centrale puis livrés dans une cuisine dite satellite, en liaison chaude ou en liaison froide.

 

Les obligations en matière de restauration

La restauration scolaire poursuit plusieurs objectifs :

  • préserver l'équilibre alimentaire des enfants et des adolescents notamment en proposant à chaque repas un plat principal, une garniture, un produit laitier et, au choix, une entrée et/ou un dessert et en mettant à disposition des portions adaptées au type de plat et à chaque classe d'âge ;
  • couvrir les besoins nutritionnels des enfants et des adolescents : l'alimentation d'un enfant d'âge scolaire doit être équilibrée, variée et répartie au cours de la journée : 20 % du total énergétique le matin, 40 % au déjeuner de midi, 10 % à 4 heures et 30 % le soir ;
  • éduquer à la nutrition et au goût ;
  • veiller à la sécurité alimentaire.
 

Les allergies et les régimes alimentaires particuliers

Pour les enfants ayant besoin, pour des raisons médicales, d'un régime alimentaire particulier, et lorsque le service de restauration scolaire n'est pas en capacité de fournir des repas adaptés, les conditions de restauration peuvent être définies dans un projet d'accueil individualisé (PAI).

Dans ce cas, les familles assurent la pleine responsabilité de la fourniture de paniers repas (composants, couverts, conditionnements et contenants nécessaires au transport et au stockage de l'ensemble). Tous les éléments du repas (contenants, couverts, ...) doivent être identifiés pour éviter toute erreur ou substitution. La chaîne du froid de la fabrication (ou l'achat) du repas jusqu'à la présentation à l'enfant doit être respectée.

 

Pause méridienne

Dans les écoles maternelles et élémentaires et les collèges, la pause méridienne des élèves ne peut pas être inférieure à 1 heure 30.

Aucune disposition ne fixe de durée minimum dans les lycées.

 

Les tarifs

Ce sont les collectivités territoriales en charge de la restauration scolaire qui en fixent le prix.

Les prix ne peuvent pas être supérieurs au montant, par enfant, des charges supportées par les collectivités pour la fourniture des repas, déduction faite des subventions qu'elle reçoivent.

Les tarifs peuvent être modulés en fonction des ressources des familles et du nombre de personnes vivant au foyer.

Dans le primaire, la commune peut fixer la participation financière des familles sur la base du quotient familial.

Des aides aux familles les plus défavorisées peuvent être accordées par le fonds social pour les cantines, le fonds social collégien ou le fonds social lycéen, gérés par les communes et les départements.

 

Et aussi sur service-public.fr

Rentrée 2019 : trois spécialités en classe de première

Message du Ministère de l'Education Nationale :

"pour avoir la liberté de choisir en suivant ses goûts et ses centres d'intérêts"

À la rentrée 2019, les séries ES/L/S disparaissent car elles ne tenaient pas suffisamment compte de la diversité des talents et des aspirations des lycéens. Les séries sont remplacées par des enseignements de spécialité. Ces enseignements donneront la possibilité aux élèves d'approfondir leurs connaissances dans les domaines qu'ils auront choisis.

Les séries sont remplacées par des enseignements de spécialité : 3 en première (à raison de 4 heures par enseignement) et 2 en terminale, (à raison de 6 heures par enseignement). Ces enseignements donneront la possibilité aux élèves d'approfondir leurs connaissances dans les domaines qu'ils auront choisis. Ils permettront également aux élèves de concevoir progressivement leur projet d'études et de préparer leur réussite dans l'enseignement supérieur.

En première et en terminale, tous les élèves suivront également un ensemble d'enseignements communs représentant plus de 50 % du temps scolaire : français en 1re et philosophie en terminale, enseignement scientifique en voie générale et enseignement mathématique en voie technologique, histoire-géographie, enseignement moral et civique, langue vivante A et langue vivante B, éducation physique et sportive. Ces enseignements garantissent à tous l'acquisition des savoirs fondamentaux et d'une culture humaniste et scientifique ouverte aux enjeux de l'avenir. Ils préparent chaque élève aux exigences de l'enseignement supérieur et du monde professionnel.

1. Le calendrier de présentation

Entre le mardi 18 et le vendredi 21 décembre, les sites académiques indiqueront la liste des enseignements de spécialités proposés dans chaque lycée, et les proviseurs les communiqueront aux parents d'élèves.

Après les vacances de Noël, les lycéens de seconde, pourront échanger avec leurs professeurs sur les enseignements de spécialité qui les attirent afin de murir les choix qu'ils feront définitivement en juin. Ils pourront également opter pour une série de la voie technologique.

Des outils sont d'ores et déjà en ligne pour accompagner les élèves dans leur réflexion : www.secondes2018-2019.fr.

En parallèle, l'ONISEP ouvre vendredi 21 décembre le site "HORIZONS 2021" destiné aux élèves de seconde et à leurs familles. Ce site est un outil d'aide aux choix d'enseignements de spécialité de la voie générale. Il permet aux élèves d'en connaître le contenu, et surtout de découvrir les horizons proposés par chaque enseignement de spécialité ou découlant de leurs combinaisons.

Début 2019, ONISEP publiera une information nationale sur les enseignements de spécialité, après consolidation de toutes les académies.

2. Plus de liberté, plus d'approfondissement

Avec trois spécialités en classe de première, puis deux spécialités en classe de terminale, la réforme du lycée d'enseignement général permet aux élèves de disposer d'un choix d'enseignements beaucoup plus important que précédemment.

Là où les lycéens devaient opter entre trois séries (L, ES, S) qui avaient des prestiges différents et enfermaient les élèves dans des couloirs, le choix de trois enseignements de spécialité en première à la rentrée 2019, permet un parcours beaucoup plus personnalisé davantage lié aux goûts, aux passions et aux centres d'intérêts de chaque lycéen. Ces choix se feront aussi en cohérence avec les projets d'avenir qui s'affineront tout au long des années au lycée.

3. Principes d'établissement de la carte des spécialités

Dans chaque académie, la carte des enseignements de spécialité des lycées publics et des lycées privés sous contrat a été préparée dès le mois de septembre dans un dialogue entre le rectorat et chaque établissement. Des réunions en bassins de formation se sont tenues dans la plupart des académies afin d'avoir une définition harmonieuse de la carte des enseignements de spécialité. Elle s'appuie sur les ressources humaines présentes dans les établissements.

Les principes définis nationalement pour l'implantation des cartes de spécialités :

  • 7 spécialités sont implantées dans la très grande majorité des établissements : mathématiques, physique-chimie, sciences et vie de la Terre, sciences économiques et sociales, histoire-géographie - géopolitique et sciences politiques, humanités-littérature-philosophie, langues-littérature-cultures étrangères.
  • 5 spécialités font l'objet d'implantations académiques par bassin de formation : langues et cultures de l'Antiquité, numérique et sciences informatiques, arts, sciences de l'ingénieur, biologie - écologie (biologie-écologie est une spécialité offerte uniquement dans les établissements agricoles).

Afin de revitaliser les établissements éloignés ou moins attractifs, certains enseignements de spécialité, moins courants, ou très demandés y seront installés.

Ainsi, la nouvelle organisation du lycée propose, aux élèves de lycée, une offre enrichie par rapport au système actuel des séries. Pour mémoire : aujourd'hui 16 % des lycées publics n'offrent pas les trois séries (L, ES, et S) et 20 % des établissements ont moins de 5 classes. Nombre de ces établissements proposeront 7 enseignements de spécialité.

 

En route vers le baccalauréat 2021

  • Vous êtes en 2nde en 2018-2019 ?
  • Toutes les vidéos sur les nouveautés du lycée et du baccalauréat
  • Baccalauréat 2021 : quelles nouveautés ?
  • Pourquoi réformer le baccalauréat ?

En route vers le baccalauréat 2021

Découvrez toutes les actualités sur le #Bac2021 sur Quandjepasselebac.education.fr : calendrier de la 2nde, de la 1re et de la terminale, épreuves du nouveau bac, parcours de lycéens, etc.

Jean-Michel Blanquer a réuni le Conseil national de la vie lycéenne

 

 Avatar, Clients, Clientèle, Icônes

 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse a réuni, lundi 18 décembre, le Conseil national de la vie lycéenne (CNVL), instance de dialogue avec les représentants des lycéens. Les nouveaux élus ont travaillé toute la journée au ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et ont exprimé au ministre leurs préoccupations.

Ces lycéens, membres du CNVL sont issus des Conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL), base de la démocratie lycéenne. Le vote a eu lieu la semaine dernière et les représentants siègent pour deux ans.

Les nouveaux élus ont travaillé toute la journée au ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Ils ont exprimé au ministre leurs préoccupations, en particulier :

  • être mieux informés sur les réformes en cours au lycée
  • améliorer la communication avec les élus lycéens
  • être davantage entendus dans les instances, notamment dans des groupes de travail locaux.

Ils ont également souhaité travailler sur l'égalité filles-garçons, l'égalité des chances, la mixité sociale et l'inégalité territoriale.

Au terme d'un échange de plus de deux heures avec les lycéens, le ministre a acté les modalités de travail suivantes :

Education Nationale : élections professionnelles 2018

1,2 million de personnes relevant principalement du ministère de l'Éducation nationale ont été appelées à voter par Internet du 29 novembre au 6 décembre 2018. Elles ont désigné, pour un mandat d’une durée de quatre ans, leurs représentants aux comités techniques, aux commissions administratives paritaires, aux commissions consultatives paritaires ainsi qu'au comité consultatif ministériel des maîtres de l'enseignement privé sous contrat et aux commissions consultatives mixtes académiques, interdépartementales et départementales.

Les scrutins des élections professionnelles sont clos depuis le 6 décembre 2018, à 17 heures, heure de Paris. Consultez les résultats.

1 023 211 électeurs relevant de l'éducation nationale étaient appelés à désigner leurs représentants au comité technique ministériel de l'éducation nationale. 436 321 suffrages ont été exprimés soit une participation de 42,64 %. Le taux de participation est en hausse de 0,91 point par rapport à 2014 (41,73 %).

 

 

Des collégiens « apprentis vulcanologues » très actifs

Les jeunes collégiens et écoliers du Club Lave s’investissent à fond dans leurs projets. Pour financer en partie leur séjour dans le parc des volcans d'Auvergne classés patrimoine mondial de l'Unesco, à la fin du mois de janvier prochain, ils se montrent très responsables et multiplient les actions tous azimuths.

Déjà deux classes, l’une de l’école élémentaire et l’autre de la 4e du collège, sont parties cette semaine pour une journée nature pour découvrir le volcan des Baumes et mieux comprendre le volcanisme de l'Hérault.

Ce jeudi 6 décembre, une soirée volcanique et auvergnate est organisée au collège, avec au programme une conférence sur les lacs de lave présentée par Jean-Marie Dautria, maitre de conférence à la faculté de Montpellier ; un apéritif et une truffade royale auvergnate, pour cent quarante convives. Les élèves, très responsabilisés, se sont entièrement investis dans toutes les tâches : décoration du restaurant, dressage des tables, cuisine, service en salle, ménage de fin de soirée.

Le dimanche 9 décembre, les collégiens tiendront un stand volcanique sur le marché de Bessan, stand sur lequel ils vendront le cru millésimé de leur huile d'olive 2019 ; ils renouvelleront cette vente le samedi 15 décembre sur le marché de Noël de Vias.

La mutation de l’enseignement supérieur

 

Selon l’UNESCO, il y aurait  environ 200 millions d’étudiants dans le monde, soit 2 fois plus qu’en l’an 2000 et ce chiffre devrait encore doubler dans les 20 ans à venir.


La Chine compte 45 millions d’étudiants, l’Inde en recense 35 millions. Quelque 20 millions se trouvent en Amérique latine, 19 millions aux Etats-Unis et 16 millions en Europe (Russie comprise). Malgré une croissance plus forte que partout ailleurs, l’Afrique n’héberge encore que guère plus de 8 millions d’étudiants. Elle affiche ainsi le plus faible taux d’accès à l’enseignement supérieur du monde : moins de 10%. Ce chiffre masque cependant une autre réalité : les étudiants africains sont nombreux à étudier sur d’autres continents et à y acquérir de prestigieux diplômes.

» Lire la suite

La création du "César des lycéens"

L'académie des arts et techniques du cinéma et le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse annoncent la création du "César des lycéens".

 Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma s'associent pour créer le "César des Lycéens". Cela s'inscrit dans la politique culturelle menée par le ministère dont l'une des priorités est l'éducation à l'image.

Ce "César des Lycéens" sera attribué par un corps électoral de 2 000 élèves de terminale des lycées généraux, technologiques et professionnels choisis par le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse.

Ce César a pour objectif d'offrir aux jeunes cinéphiles la possibilité d'affirmer leur regard sur la production cinématographique française, d'exprimer et de défendre leurs goûts. Les 7 films nommés au César 2019 du Meilleur Film seront projetés, aux classes sélectionnées, entre le 28 janvier 2019 et le 22 février 2019.

La période du vote des lycéens sera identique au vote du second tour des membres de l'Académie : il commencera le vendredi 1er février et se clôturera le vendredi 22 février 2019 à 16 h, quelques heures avant l'ouverture de la 44e Cérémonie des César.

Le résultat sera annoncé par communiqué de presse le lundi 25 février 2019.

La remise du "César des Lycéens" s'effectuera à l'occasion d'une rencontre-débat avec les lycéens et en présence du lauréat et de son équipe, le mercredi 13 mars 2019, à la Sorbonne.

Télécharger le mode d'emploi du César des Lycéens 2019

En savoir plus sur le César des lycéens