Tourisme de masse et pollution : "Il faut diffuser les usages, savoir ce que cherchent les touristes et leur proposer un certain nombre de réponses"

Les paquebots de croisière se remettent à sillonner les mers autant qu'avant la crise sanitaire. On le voit notamment avec le port de Marseille, qui doit accueillir cette année plus de 500 escales et des centaines de milliers de passagers.

Bateau De Croisière, Port De Mer

Selon France Info :

Avant la pandémie de 2020, on atteignait quelque deux millions de croisiéristes par an dans la cité phocéenne, ce qui est bon pour l'économie, bien sûr. Mais des habitants de Marseille y voient aussi de très mauvais côtés. Et ils entendent le dénoncer une nouvelle fois aujourd'hui en début d'après-midi, lors d'un rassemblement sur une place de la ville. C'est la "question de société" du jour avec le sociologue Jean Viard, directeur de recherche au CNRS, un grand connaisseur de Marseille et spécialiste du tourisme aussi.

franceinfo : Manifestation tout à l'heure pour deux raisons principales : la pollution générée par ses grands paquebots, mais aussi le tourisme de masse qu'il génère et ses conséquences sur la ville...

Jean Viard : La pollution de ces gros bateaux, surtout quand ils sont à l'arrêt, est un problème énorme, et c'est pour ça qu'il y a une politique d'électrification des quais pour que ces bateaux, quand ils sont à l'arrêt avec leur moteur – parce qu'ils font tourner le moteur évidemment pour la clim et l'électricité   donc ça, ça avance et c'est en train de se changer. C'est une politique essentiellement de la région et du port............................ Lire l'Interview sur : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/question-de-societe/tourisme-de-masse-et-pollution-il-faut-diffuser-les-usages-savoir-ce-que-cherchent-les-touristes-et-leur-proposer-un-certain-nombre-de-reponses-estime-jean-viard_5163478.html

Nouveau Calque...