La nouvelle station d’épuration : début des travaux…

Thau Maritima a été retenue comme délégataire du service public de l’assainissement des communes de Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux,  Gigean, Bouzigues et Poussan, dont les contrats arrivaient à échéance le 31 décembre 2017.STEPCapture

Soit 29 000 abonnés. Cette société a été créée par Suez pour se consacrer entièrement à ce nouveau contrat dont la durée est prévue pour 20 ans. 

Cette nouvelle concession inclut donc l’exploitation de l’actuelle station d’épuration des Eaux Blanches, ainsi que celle de Frontignan Plage-les Aresquiers (5,2 millions de m3 d’eau traités chaque année).

Mais  également le renouvellement d’ici 4 ans de l’actuelle station d’épuration intercommunale, devenue vétuste et sous-dimensionnée. La future STEP aura une capacité de 165 000 Équivalents Habitants (extensible à 190 000 dans les années à venir).

La nouvelle station, qui deviendra le  plus gros équipement jamais réalisé par l’agglo (64,3 M€ HT), sera équipée d’un bassin tampon de 6.000 m3. Une fois l’orage passé, les eaux pourront y être stockées puis traitées. 19 M€ de travaux seront notamment investis sur les réseaux autour de la lagune pour mieux protéger les activités conchylicoles, sachant que l’étang bénéficie déjà d’une surveillance permanente de sa bactériologie.

Ces 6 dernières années, l’ex « Thau agglo » avait harmonisé les tarifs pour les 8 communes de son territoire, jusqu’ici très variés. Suite à la fusion avec la CCNBT, Sète agglopôle méditerranée va faire de même avec les communes « du Nord » du nouveau territoire. Ce lissage s’effectuera progressivement sur les 4 prochaines années afin d’aligner les 14 communes sur le tarif de 2,08 € HT en 2021.

Les travaux ont débuté autour de la zone de l’actuelle station d’épuration des Eaux Blanches. (Phase d'études et premiers travaux s'enchaînent)