Lido de Sète à Marseillan : une malle pédagogique pour mieux le connaître

L’école Haroun Tazieff de Gigean a eu ce vendredi matin la primeur de la présentation de la « Malle Lido ». C’est en présence du Maire et ancien directeur de cette école, Francis Veaute, également Vice-président de l’agglo délégué à l’environnement, que trois classes sont venues assister aux explications pédagogiques de Martine Blanc, coordonnatrice pour l’éducation à l’environnement, et découvrir son impressionnante maquette aussi précise que ludique. 

maqCapture

En effet, le lido, site d’exception si fragile, et victime il y a une vingtaine d’années d’une érosion massive au fil des tempêtes, a fait l’objet depuis 2007 de grands travaux d’aménagement en vue de sa sauvegarde. Régulièrement, Sète agglopôle méditerranée est sollicitée par des chercheurs, des journalistes et une grande majorité d’étudiants pour des visites sur le terrain et des explications techniques sur les aménagements maritimes et terrestres.

Suite à toutes ces demandes, l’agglopôle a décidé de créer un outil pédagogique qui servirait de support de communication pour expliquer de façon ludique la transformation du site. L’idée d’une maquette interactive véritable outil de vulgarisation, a fait son chemin. Réalisée par les écologistes de l’Euzière (avec comme co-traitant Nicolas Gall), celle-ci maquette permet désormais de raconter l’histoire de ce lido et de visualiser les travaux terrestres et les aménagements maritimes, pour comparer avec la plage actuelle et évaluer les conséquences de cette sauvegarde.

Cette action de sensibilisation à l’environnement naturel et urbain ainsi qu’au développement durable sera étendue à toutes les écoles du territoire, lors de la prochaine rentrée scolaire.

Et durant cette matinée les élèves étaient bien motivés avec une très bonne participation orale et des échanges enrichissants entre eux et Martine Blanc, du Service Espaces Naturels de Sète Agglopôle, en présence de Francis Veaute, Maire de Gigean et Vice-Président du SAM, Délégué à la gestion et à la valorisation des espaces naturels.maqP1050658

Les élèves ont pu grâce à la maquette avec des photographies adaptées comprendre l'évolution du Lido durant les 50 dernières années après avoir abordé ses origines et sa formation, avec son habitat, ses animaux, sa flore...

De la tempête de 1982 destructrice, à nos jours, ils ont compris pourquoi depuis 2003 de grands projets ont permis de modifier ce lido, pour le préserver tout en essayant de respecter cet environnement dans le cadre d'une économie circulaire.

Des ganivelles à l'oyat, de la surveillance vidéo du trait de côte à la mise en place d'adoucisseurs de houle, puis dernièrement de géo-tubes en test sur 1 km 400, tout a été expliqué et mis en situation sur la maquette vraiment bien adaptée à ce style de présentation.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations