Jean-le-blanc de retour au paradis

Pierre Vassiliu (paix à son âme) aurait dit : "Mais qui c'est celui-là… ?"

Et bien il s'agit d'un aigle migrateur spécialiste des reptiles : le Circaète Jean-le-blanc.

Ce mercredi, dans le cadre de la Journée Mondiale de l'Environnement, la LPO Hérault a relâché un spécimen blessé par du plomb de chasse dans l'Aude, juste au moment de sa migration (hivernage au sud du Sahara). Maëlle et Julie, attachées à l'unité de soins basée à Villeveyrac (lieu-dit "Les Cigales"), ont donc permis au circaète de retrouver sa liberté après 9 mois de soins.

"… parfois confondu avec la chouette, ce grand rapace blanc (1,80 m d'envergure), grand prédateur de reptiles a disparu de Suisse, d'Allemagne, de Belgique et du Nord de la France au cours du XXe siècle… Persécuté directement dans les années 1970, il semble connaître actuellement une légère expansion malgré de nombreuses perturbations (travaux forestiers, intensification de l'agriculture et du développement urbain, collision contre les câbles aériens, intoxications, tirs…) À savoir : l'oiseau ne pond qu'un œuf. Le jeune reste au nid 2 mois et demi et reste dépendant de ses parents pendant 50 jours…"

C'est dire la fragilité d'une espèce protégée ! Pour en savoir plus cliquez ICI.

Coïncidence ! Lors de notre retour vers le bâtiment LPO, nous avons croisé une couleuvre à échelons (photo ci-dessous). Un participant courageux s'est empressé de l'attraper vivante pour la conduire dans l'abri à reptiles de l'établissement : une aubaine !

La couleuvre à échelons.

 

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations