pdu.agglopole.fr, participez nombreux pour inventer ensemble la mobilité de demain

 

terre33CaptureDémarche et Diagnostic du PDU Lancement officiel de la concertation citoyenne

Pour inventer ensemble la mobilité de demain car c’est l’affaire de tous, parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne : car l'avis de chaque habitant est important  et pour donner son avis sur les déplacements de demain : aller sur le site

 pdu.agglopole.fr

http://pdu.agglopole.fr/concertation/la-parole-est-a-vous-206.html

Etant la 2ème agglomération de l’Hérault avec 14 communes, consciente de l’importance des déplacements dans la vie quotidienne de ses 125 000 habitants, Sète agglopôle méditerranée s’est engagée dans l’élaboration de son Plan de Déplacements Urbains (PDU).
Outil de planification, le PDU 2020-2030 doit préciser sur les 10 prochaines années l’organisation du transport des personnes et des marchandises, la circulation et le stationnement sur notre territoire. Jusque-là l'ancien PDU, volet déplacement du SCOT, mis en place en 2010-2012 était en cours.
Conformément aux orientations nationales en matière de protection de l’environnement, l’objectif principal du PDU est de réduire la place et l’usage de la voiture, au profit d’autres modes de déplacements moins polluants et moins consommateurs d’énergie, tels que les transports publics routiers, ferroviaires, fluviaux et maritimes, le vélo et la marche.
"Avec le PDU, une formidable occasion nous est proposée de repenser la chaîne globale des déplacements et d’offrir à tous, habitants ou visiteurs, des conditions de mobilité harmonieuses, respectueuses de l’environnement et… innovantes." Précisaient François COMMEINHES, Président et Norbert CHAPLIN, vice-président délégué à la mobilité, ce dernier présentant, entouré de techniciens de Startis la méthodologie et la démarche de concertation du PDU et le diagnostic des déplacements sur le territoire de Sète agglopôle méditerranée ce mardi 26 juin 2018, au siège de Sète agglopôle méditerranée.

Il s'agit d'une « Une ambition forte : réduire la place de la voiture » en lien avec les 11 objectifs légaux du PDU*

  • L’équilibre durable entre mobilité et protection de l’environnement
  • Le renforcement de la cohésion sociale et urbaine
  • L’amélioration de la sécurité de tous les déplacements
  • La diminution du trafic automobile
  • Le développement des transports collectifs, du vélo et de la marche
  • L’amélioration de l’usage du réseau principal de voirie d’agglomération
  • L’organisation du stationnement
  • L’organisation des conditions d’approvisionnement de l’agglomération
  • L’amélioration du transport des personnels des entreprises et des collectivités publiques
  • L’organisation d’une tarification et d’une billettique intégrées dans les transports en commun
  • La réalisation d’infrastructures de charges pour les véhicules électriques ou hybrides
  • * Article L. 1214 du code des transports
  • pudP1070963A ce sujet Norbert Chaplin rajoutait :
  • "Nous allons mener  une réflexion globale sur l’avenir de nos déplacements car ils influent directement sur notre cadre et notre qualité de vie.L’innovation doit être au centre de nos réflexions, afin de projeter dès aujourd’hui le futur de nos déplacements, avec une mobilité connectée, une mobilité respectueuse de notre patrimoine et une mobilité valorisant un territoire hautement touristique. Le PDU 2020-2030 de Sète agglopôle méditerranée sera élaboré en 3 phases (Diagnostic du territoire et des déplacements - scénarios et pistes de solutions - projet). Tout au long de son élaboration, une large concertation sera mise en oeuvre.Pour élaborer son PDU, Sète agglopôle méditerranée s’appuie sur des experts, spécialisés dans le transport, mais aussi l’urbanisme, l’environnement, la concertation ou l'accessibilité."

 

  • Le PDU est élaboré avec le soutien financier de l’ADEME.

    Par ailleurs, les partenaires institutionnels naturels sont associés à la démarche : Etat, Région Occitanie, Département de l’Hérault, communes membres, Conseil de Développement, agglomérations voisines…

    Ainsi, un Comité de Pilotage (élus) et un Comité Technique (techniciens) sont mis en place et sollicités à chaque étape clé.

pudP1070964Phases d'élaboration

La première phase d'élaboration du PDU est constituée par le diagnostic. celui-ci s'appuie sur les éléments du premier PDU de Thau Agglo réalisé en 2012 et sur l'Enquête Globale Déplacements de 2013. Il dégage un état des lieux assez complet du territoire

Lors de la deuxième phase, des scénarios d'actions envisageables sont étudiés. ceux-ci s'appuient sur les enjeux du diagnostic, mais aussi sur les attentes issues des premières phases de concertation.

Lors de la troisième phase, un projet de PDU est élaboré, en tenant compte des choix réalisés par les élus de l'agglomération et des contraintes financières. C'est ce projet de PDU 2020-2030 qui est alors soumis à l'ensemble de la population du territoire, dans le cadre d'une très large concertation citoyenne.

Calendrier prévisionnel d’élaboration du PDU

Depuis octobre 2017, Sète agglopôle méditerranée a engagé l'élaboration de son Plan de Déplacements Urbains. 2018 est une année charnière de l'élaboration du PDU 2020-2030

L'objectif est d'arrêter le projet PDU pour la fin d'année 2018. Celui-ci sera alors soumis aux Personnes Publiques Associées et fera l'objet d'une enquête publique courant 2019.

Octobre 2017 - Mars 2018 : Diagnostic du territoire et des déplacements
Avril - Septembre 2018 : Enjeux et pistes de scénarios
Octobre – Décembre 2018 : Projet PDU
2019 : Enquête publique et adoption du PDU
2020 : Mise en œuvre du PDU 2020-2030

Pour connaître les attentes et souhaits de l’ensemble des publics concernés,  est nécessaire une concertation avec tous les acteurs et habitants.

Sète agglopôle méditerranée met en place tout au long de l’élaboration du PDU une très large concertation avec les acteurs socio-économiques, techniques, associatifs et… les habitants du territoire.

L’objectif de cette concertation est simple : s’appuyer sur les expertises du territoire pour garantir le succès des actions futures à engager dans le cadre du PDU.

3 niveaux de concertation pour co-construire le projet PDU

"Nous sommes tous concernés par les déplacements. C'est dans ce cadre que les élus de Sète agglopôle méditerranée ont souhaité mettre en place une intense concertation avec l'ensemble des habitants et acteurs du territoire, afin d'élaborer le PDU de SAM.
Parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne, la démarche PDU ne peut réussir que si elle est menée de manière concertée." Précise Sète Agglopôle.


3 niveaux de concertation sont mis en oeuvre :

Une concertation « institutionnelle » entre les divers acteurs publics et leurs opérateurs

Il faut articuler l’action entre les diverses institutions : État, Région Occitanie, Département de l'Hérault, communes membres de SAM, Conseil de Développement agglomérations et territoires voisins, ADEME, gestionnaires de voirie, exploitants de réseaux de transports publics... Un Comité de Pilotage (élus) et un Comité Technique sont ainsi mis en place et sollicités à chaque étape clé de l'élaboration du PDU.

Une concertation « partenariale » avec les acteurs techniques, socio-économiques, associatifs et partenaires du territoire

Des ateliers de concertation sont menés avec les acteurs et partenaires du territoire pour travailler sur les problématiques et objectifs du PDU. Ces travaux ont pour objectif principal d'enrichir et d'ouvrir la vision purement technique, en s'appuyant sur le dialogue et les expertises de terrain. 2 séries d'ateliers sont prévus : en mars 2018 pour travailler sur le diagnostic des déplacements et les enjeux du PDU et en septembre-octobre 2018 pour travailler sur les solutions et les actions à envisager.

Une concertation « citoyenne » pour préparer le changement de comportements

La réussite du PDU ne pourra être obtenue qu'avec la participation active des habitants et usagers du territoire. Il est donc essentiel que chacun puisse prendre part aux choix majeurs qu'implique le PDU pour les 10 prochaines années. L'avis du public est déterminant, notamment sur le diagnostic et les enjeux des déplacements, mais aussi et surtout pour le pré-projet qui fera l'objet d'une très large concertation à l'automne 2018 (expositions, réunions publiques...).

Une première session d'ateliers sur le diagnostic et les enjeux du PDU s'est déroulée :

Une session d’ateliers, 3 thématiques et 1 transversal, s’est déroulée à l’Hôtel d’Agglomération de Sète agglopôle méditerranée à Frontignan les 13 et 14 mars 2018.

Ils étaient consacrés au diagnostic et enjeux des déplacements sur le territoire : principaux dysfonctionnements, actions déjà menées, grands projets, enjeux pour le PDU.

Plus de 130 acteurs représentatifs du territoire mobilisés

  • Cette première série d’ateliers a donné lieu à des débats riches et des échanges productifs avec :
  • une représentativité des 14 communes membres,
  • une bonne connaissance des problématiques de déplacements,
  • des dysfonctionnements, des attentes  mais aussi des points positifs soulignés.

Cette première session constitue une véritable force de propositions pour la co-construction du PDU. Elle permet de dégager des enjeux thématiques forts, et de nombreuses attentes pour le PDU qui anticipent l’architecture des scénarios et du projet.

terre2Capture

Synthèse des enjeux issus de la concertation

1 : Transports en commun et intermodalité

  • Améliorer l’offre en transports en commun : TCSP, amplitudes, dessertes, PMR…
  • Favoriser l’intermodalité : correspondances, PEM, billettique unifiée…
  • Informer et communiquer sur les transports en commun et l’offre en mobilité
  • Renforcer l’offre en transports en commun en été
  • Promouvoir et développer les navettes maritimes inter-étang et dans Sète
  • Renforcer les liaisons avec les territoires voisins : TER, cars départementaux…

2 : Circulation, stationnement, sécurité

  • Offrir des alternatives à la voiture, permanentes ou ponctuelles
  • Organiser le stationnement en rabattement vers les transports en commun : parkings-relais et parkings intermodaux
  • Lutter contre l’insécurité routière
  • Canaliser les flux de poids lourds et les livraisons
  • Développer de nouveaux modes déplacements plus vertueux pour l’environnement : covoiturage, autopartage, électromobilité…

3 : Modes actifs et nouvelles mobilités

  • Mieux partager l’espace public au profit des modes actifs et des transports en commun
  • Favoriser l’usage du vélo, comme mode de déplacement au quotidien et touristique
  • Encourager la marche à pied : itinéraires piétons, jalonnement…
  • Améliorer les déplacements des Personnes à Mobilité Réduite
  • Promouvoir les modes actifs : communication, sensibilisation…
  • Déployer des Plans de Mobilité en direction des salariés

.Il est urgent de proposer de nouvelles solutions de mobilité

(Un diagnostic des déplacements a été réalisé, dressant un état des lieux sans concessions de la mobilité sur les 14 communes de Sète agglopôle méditerranée.)

Chaque jour, 435 000 déplacements sont réalisés sur notre territoire. Cela représente près de 4 déplacements par habitant en moyenne. Et malheureusement, une grande partie est encore trop souvent réalisée en voiture, qui reste largement majoritaire (60 %), avec son cortège de nuisances : bouchons, pollution, insécurité routière, bruit. Il est urgent de trouver des solutions alternatives pour éviter l’embolie du territoire, notamment lors de la saison estivale durant laquelle la population double, voire triple selon les secteurs…

terreCapture

En effet, le territoire de Sète agglopôle méditerranée, hautement touristique connaît un afflux massif de visiteurs en été, et donc… de besoins de déplacements supplémentaires.

 

30 % des trajets en voiture font moins de 2 km

Un enjeu fort : accroître la performance des transports en commun

50 à 65 minutes par jour passées en moyenne dans les déplacements

Plus du 1/3 des déplacements est réalisé pour aller au travail tous les jours. Or, lorsque l’on étudie plus précisément l’usage de la voiture, on ne comptabilise qu’1,3 passager par véhicule ! Cela signifie que ces voitures circulent majoritairement à vide, offrant de grandes opportunités de développement pour le covoiturage par exemple.

En moyenne, nous passons 50 à 65 minutes par jour dans les déplacements, pour un trajet moyen de 7,5 km. Ainsi, beaucoup d’entre nous perdent beaucoup de temps coincés dans les bouchons… en voiture ou en bus.

Un changement indispensable des habitudes de déplacements et notamment vis-à-vis de la voiture

Autre enseignement, le cœur d’agglomération constitué par le triangle Sète-Frontignan-les 2 Balaruc concentre la majorité des équipements publics, des zones d’emplois et des grandes zones commerciales, générant de très nombreux déplacements.

C’est donc dans ce secteur que l’on retrouve les grands corridors de déplacements, avec une concentration des difficultés circulatoires en particulier aux heures de pointe. Ainsi, chaque jour, 184 500 déplacements sont réalisés dans ou en liaison avec la ville centre, Sète, qui connaît une embolie circulatoire chaque été, avec l’afflux massif de visiteurs.

Cette situation ne peut raisonnablement pas durer, pour la qualité de vie des habitants, mais aussi des touristes. Des solutions sont à trouver pour accéder au cœur d’agglomération en transports en commun, voire… en navettes maritimes inter-étang de Thau.

Pour terminer, avec près de 70 000 déplacements externes, rentrants ou sortants du territoire, Sète agglôpole méditerranée reste une agglomération orientée vers l’extérieur, et notamment la Métropole voisine. Des pistes d’amélioration sont également à envisager vers les territoires voisins.

Pour le moment, la voiture demeure la reine des déplacements sur notre territoire. Pourtant, un changement des habitudes de déplacements, et notamment de la dépendance à la voiture est devenu indispensable. Cela passe par le déploiement et le développement de solutions alternatives crédibles et efficaces : transports en commun, navettes maritimes, modes actifs, covoiturage… C’est tout l’enjeu du Plan de Déplacements Urbains de Sète agglopôle méditerranée.

mobilité : forces et faiblesses

Les points forts du territoire

  • Territoire exceptionnel au croisement des circulations des hommes et des marchandises
  • Richesse écologique importante
  • Dynamique de progrès dans les transports en commun: Réseau SAM en flèche et s’étend
  • Sécurisation des grands axes routiers
  • Inversion du regard en faveur de la marche dans les circulades et centres urbains
  • Projets de TCSP et transport maritime
  • Projets de pôle d’échanges multimodaux (PEM) sur Sète et Frontignan
  • TCSP sur la D2
  • Schéma vélo d’agglomération engagé
  • Projets d’équipements cyclables : Eurovéloroute 8
  • Démarche Smart City sur Sète
  • Doublement D600 au service de l'accessibilité du territoire

Les points faibles

  • Risques d’asphyxie économique, sanitaire et routière accentué par le phénomène de métropolisation de la ville de Sète
  • Blocage des accès aux pôles d’emplois et de développement (entrée Est...)
  • Territoire marqué par des pollutions liées aux transports (30% GES)
  • Stationnement trop facilité sur les grands pôles d’emplois et absence de Parcs Relais
  • Maillage routier restreint : des grands chantiers à initier (D600 /Barreau liaison vers Entrée Est)
  • Utilisation ancrée de la voiture, les transports en commun et les modes actifs à inscrire dans les usages
  • Intermodalité à développer
  • Transports en commun bloqués dans les bouchons et absence de réalisation en TCSP
  • Risque routier pour tous les usagers
  • Maintien d’une urbanisation diffuse
  • Réseau cyclable discontinu
  • Raréfaction des finances publiques et nécessité de maitriser les dépenses de fonctionnement

 

  • Pour inventer ensemble la mobilité de demain car c’est l’affaire de tous, parce qu’elle touche à de nombreux aspects de notre vie quotidienne : car l'avis de chaque habitant est important  et pour donner son avis sur les déplacements de demain : aller sur le site

     pdu.agglopole.fr

  • http://pdu.agglopole.fr/concertation/la-parole-est-a-vous-206.html
  • ou s'exprimer par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Par courrier : Sète agglopôle méditerranée
    Concertation PDU
    4, avenue d’Aigues
    BP 600 - 34110 Frontignan

Avec l'APAVH, la douce Molly est à l'adoption

CHIENimage5C’est une drôle d’histoire que celle de Molly… Sa maîtresse est décédée il y a quelques semaines et elle n’avait rien prévu pour ses animaux : 4 chiens et 2 chats. Sa voisine, qui a adopté un chien à l’association, nous a contactés pour la prise en charge de tous ces poilus ! Elle ne voulait pas que les 2 Yorks, l’autre femelle Labrador de couleur sable et Molly, partent en fourrière. A la veile de l’été, 4 chiens d’un coup c’était beaucoup, sans compter que nous étions déjà engagés pour d’autres chiens en détresse. Nous avons fait appel à Catherine du refuge des 4 pattes qui a accepté de prendre les York mais aussi à Valérie de JSMC qui a choisi la labrador sable. Restait Molly. Ces 4 chiens ont toujours vécu en compagnie de leur maîtresse, dans une maison avec un jardin dont ils ne sont jamais sortis, ne côtoyant que  très peu de monde… Si tous les 4 sont un peu craintifs, Molly est de loin la plus mal à l’aise avec les personnes qu’elle ne connaît pas. Nous avons eu du mal à la faire monter dans la voiture, puis à l’en faire descendre une fois arrivés!...

» associations