Réchauffement climatique : à quelle température la planète deviendrait invivable ?

Le corps humain ne s'adapte pas bien à la chaleur. Une planète transformée en fournaise n'est donc pas bon signe pour nous, d'autant plus que l'hyperthermie n'est pas, et de loin, la conséquence la plus préoccupante du réchauffement pour la survie de l'humanité.

Une planète invivable à 35 °C

La température normale du corps humain est de 37 °C mais celle de la peau doit rester au-deçà de 35 °C pour évacuer la chaleur métabolique du corps. Lorsqu'elle dépasse les 37 ou 38 °C, la température du corps atteint un seuil létal (42-43 °C) et c'est l'hyperthermie. Mais cela dépend aussi de l'humidité qui réduit la capacité d'évaporation. Dans un désert où l'air est sec, le corps peut résister à des températures de plus de 50 °C sans séquelles. À l'inverse, dans les zones tropicales où le taux d'humidité dépasse allègrement les 90 %, sortir dehors devient mortel dès 40 °C, le corps « cuisant » de l'intérieur. Les chercheurs ont ainsi calculé que, sur une Terre où la température dite de « thermomètre mouillé » (prenant en compte l'humidité relative et les mouvements de l'air) dépasserait les 35 °C en moyenne, les êtres humains et la plupart des mammifères ne pourraient survivre que quelques heures à l’extérieur.

Voir l'étude de Futura Planète : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-rechauffement-climatique-temperature-planete-deviendrait-invivable-11778/