Pérou : en cinquante ans, le réchauffement climatique a provoqué la fonte de 51% de la surface des glaciers

"Les glaciers sont des écosystèmes très sensibles au changement climatique. Au cours des dernières décennies, les effets ont été plus évidents, entraînant une diminution notable de la masse des glaciers et la formation de nouveaux lacs", note l'Agence nationale de l'eau.Peru, Tourism, Cuzco, Landscape

Le réchauffement climatique a provoqué la fonte de la moitié de la surface des glaciers du Pérou au cours des 50 dernières années, ce qui a entraîné la formation de nouveaux lacs, a annoncé l'Autorité nationale de l'eau (ANA), dimanche 5 juillet. 

"Le Pérou a perdu 51% de sa surface glaciaire au cours des 50 dernières années en raison des effets du changement climatique sur ces réserves d'eau solide", indique un rapport de l'ANA. Le document se focalise sur la période 1948-2019. 

"Les glaciers sont des écosystèmes très sensibles au changement climatique. Au cours des dernières décennies, les effets ont été plus évidents, entraînant une diminution notable de la masse des glaciers et la formation de nouveaux lacs", selon l'ANA.

Le glacier Pastoruri particulièrement touché

Le Pérou compte plus de 8 000 lacs de montagne. Dans la région d'Ancash, le glacier Pastoruri, long de 5 200 mètres, est le plus touché avec plus de 50% de sa surface fondue du fait du dérèglement climatique.

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/perou-en-cinquante-ans-le-rechauffement-climatique-a-provoque-la-fonte-de-51-de-la-surface-