Environnement

L'agenda des sorties Sentinelles de la mer Occitanie

Les Sentinelles de la mer vous proposent des sorties natures autour d'un programme de science participative.

Voici la sortie du mois animée par le CPIE Bassin de Thau :

- Découverte des laisses de mer (BioLit) le dimanche 31 mars, de 9h30 à 12h30, Plage des Aresquiers à Frontignan, gratuit.

Inscription : 06.95.53.78.81  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1p.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=123904&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.
 
Pour plus d'information ou pour vous inscrire contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Marchons pour le climat, ce samedi !

Samedi 16 mars 2019, nous serons nombreux·ses, comme en septembre et octobre derniers, à marcher pour le climat.

Ensemble, bougeons-nous pour le climat et la biodiversité ! Dans toute la France, de nombreuses marches pour le climat sont organisées.

Vous aimez manger, boire, respirer ? Alors vous êtes concerné·e !

Le réseau du CPIE Bassin de Thau sera présent à la marche de Sète organisée par l'association Alternatiba Thau. Rendez-vous à 11h devant la mairie de Sète.C

Voir le Facebook de l'événement à Sète

Voir les marches prévues en France, près de chez vous

Bienvenue dans mon jardin au naturel - Appel à participation

 

 

Le CPIE Bassin de Thau à le plaisir de vous solliciter pour participer à la 5éme édition de l’évènement Bienvenue dans mon jardin au naturel.

Jardiniers amateurs du territoire de Thau, bénévoles ou simples curieux désirant faire partager vos savoir-faire et/ou réflexions vous êtes tous les bienvenus pour enrichir ce temps de festivité et de partage !

Cette année l'événement aura lieu les 25 et 26 mai dans le cadre du Festival de la Biodiversité.

Vous pouvez ouvrir votre jardin 1 heure, 1 demi-journée, 1 journée ou 1 weekend tout est possible l’important est de semer les idées et partager vos savoirs !

Une réunion d’informations est prévue

le 1er avril 2019 à 18h30

au jardin de St Louis à Montbazin

N’hésitez pas à partager l’information !

Pour toutes questions et/ou si vous souhaitez prendre part au projet en tant que jardinier ou bénévole contactez-nous au :  09.61.43.51.77 ou  04.67.24.07.55

Naufrage du "Grande America": une nappe d'hydrocarbures repérée

 AFP

Une nappe d'hydrocarbures se dirigeait jeudi vers les côtes françaises après le naufrage du navire italien "Grande America", qui a sombré au large de La Rochelle avec des matières dangereuses et 2.200 tonnes de fioul lourd dans ses soutes, ont annoncé les autorités.

"Au cours du vol réalisé cet après-midi au-dessus de la zone de naufrage du Grande America par l'avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale, une nappe d'hydrocarbures a été localisée", a indiqué dans la soirée la préfecture maritime dans un communiqué.

La nappe s'étendait sur une dizaine de kilomètres de long et un kilomètre de large, "à plus de 200 km des côtes".

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/

23 mars : Matinée biodiversité aux Jardins de Marcel

Dans le cadre de la semaine des Alternatives aux pesticides, les Jardins de Marcel organisent une matinée biodiversité : le samedi 23 mars 2019.

Rendez-vous à 10h30 aux Jardins de Sussargues

Au programme : échanges de graines, semage de graines de fleurs propices aux abeilles et papillons, recherche d'insectes dans les jardins pour les observer et les prendre en photo, relâcher dans les jardins de hérissons ou d’oiseaux selon la situation des pensionnaires de l’hôpital de la faune sauvage.

L'après-midi sera clôturée par une visite des jardins et un pot de l’amitié.

Avec la présence des associations   qui présenteront leur programme « Fleurissons nos communes »  et « Goupil connexion » qui gère l’hôpital de la faune sauvage à Ganges.

le scandale de la déforestation: conférence proposée par les Amis Vicois

 

 

Ce vendredi 8 mars, l'association Les Amis Vicois avait invité Monsieur Christian Allié afin qu'il nous parle de la déforestation. Mieux qu'une conférence, c'était un témoignage authentique. Effectivement, Christian Allié a passé son enfance en Afrique avec ses parents, il en a gardé de fabuleux souvenirs. La forêt africaine, enfant, il l'a appréhendée, il s'y est aventuré comme ce jour où,  avec sa soeur, il s'est trouvé devant un lieu de culte étrange pour un européen, souvenir exceptionnel voire traumatique...

 

Christian Allié a un morceau d'Afrique en lui, est-ce pour cela qu'il deviendra prospecteur forestier au Gabon en 1973 ?
Ce métier lui permettra à la fois de prendre conscience de l'exploitation honteuse des pays dits "développés", dont la France et de découvrir le savoir ancestral des pygmées, savoir qui peut être perçu comme un bien précieux à l'heure où notre civilisation occidentale bat de l'aile.

Jusqu'en 1924, il n'y avait aucune règle, puis ensuite, on a octroyé aux autochtones un permis d'exploiter, celui-ci a été réservé rapidement aux personnes argentées.  Les français ont eu des concessions (société Rougier Gabon).

En fait, l'exploitation est intensive: pour faire passer les engins, on fait des routes en faisant tomber un nombre incalculable d'arbres. L'exploitation se fait au bulldozer ou au débardeur à pneus. Même des arbres énormes sont coupés, ce qui compte c'est la rentabilité ! Monsieur Allié nous dit presque avec des sanglots dans la voix : "c'est un gâchis énorme".
Il existe des lois non respectées et de toute façon incontrôlables. Les sols sont morts, comme presque partout sur la planète, et le climat se dérègle. Pour faire, ce que l'on nomme ironiquement  de l'écotourisme, on écarte les pygmées, on les empêche de vivre alors qu'ils détiennent un savoir ancestral qui pourrait aider l'humanité à penser un monde plus vivable que celui dominé par le profit et la surexploitation.

Les ONG comme WWF France (fond mondial pour la nature) ou autre organisme comme le REDD (réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation forestière) ne sont pas en mesure de lutter contre cette soif de profit sauf peut-être à aider à l'émergence d'un capitalisme vert qui ne mènera à rien.

Notre conférencier d'un soir le sait bien. Que nous reste-t-il ? Se résigner ? ce n'est pas le choix de Christian Allié qui a choisi de dénoncer le scandale de la déforestation qu'il a lui-même vécu.
Il consacre maintenant sa vie à écrire pour faire part de son expérience.

Il termine son touchant témoignage sur une note d'espoir: la solution c'est l'agroforesterie et la permaculture que chacun peut apprendre à pratiquer à divers niveaux. Pour sauver l'humanité des problèmes graves qu'elle a elle-même créés, une seule solution: la prise de conscience et l'action citoyenne.

Qu'on se le dise.

La soirée s'est poursuivie autour dans somptueux buffet bien mérité après 2 heures d'écoute attentive des amis Vicois présents.

 

S.V.R.

Obligation Légale de Débroussaillement (OLD) : Tout savoir !

 

Débroussaillement — Le Guide Complet : conseils et règlementation :

En forêt, s’il est impensable et inutile de tout débroussailler, il est des secteurs où l’intervention est une obligation légale (OLD). Sur un terrain parfaitement débroussaillé, le feu passe sans grands dommages et le travail des sapeurs-pompiers est sécurisé et facilité. Plus de moyens de secours peuvent dès lors être mobilisés pour la lutte contre le feu de forêt.

Le débroussaillement protège l’habitation et évite la propagation de feux accidentels dans les propriétés situées en forêt ou à proximité. Ce guide du débroussaillement vous aidera à effectuer les travaux en toute sécurité et en respectant la règlementation.

LPO : 3 animations autour de la Journée Internationale des Forêts

3 animations autour de la Journée Internationale des Forêts avec la LPO en mars!
- Conférence, "Ces forêts qui nourrissent les oiseaux" à la Maison pour tous Frédéric Chopin de Montpellier vendredi 15 mars
- Stand d'animations, "l'Arboretum est un Refuges LPO" à Lunel dimanche 17 mars avec l'Office de tourisme du Pays de Lunel
- Sortie de terrain, "Les oiseaux des forêts du Parc naturel régional du Haut-Languedoc", à Avène samedi 23 mars
+ d'infos : http://herault.lpo.fr/agendaL’image contient peut-être : texte

Bessan, les abeilles expliquées aux écoliers de l’école élémentaire

En septembre dernier, « Par amour des abeilles », une association vouée au respect de la nature et au monde de l’apiculture a été créée par deux jeunes passionnés, Matthieu Martinez et Viktor Bajard. Leur ambition est de mettre en avant le rôle essentiel des abeilles dans la nature et de permettre à un maximum de personnes de les protéger au moyen de projets en cours de préparation.

Matthieu et Viktor souhaitent sensibiliser le grand public à la biodiversité, et pour eux, cette sensibilisation débute par la transmission aux enfants des valeurs essentielles de respect de l’environnement, d’éco-responsabilité, et de culture. Ils ont donc rencontré les enfants de l’école élémentaire Victor Hugo auxquels ils ont dispensé leur connaissance et leurs conseils : diaporama en salle de classe, présentation d’une ruche, découverte des produits issus de ces abeilles indispensables à l’environnement. Les écoliers ont posé de nombreuses questions démontrant que cette sensibilisation était nécessaire.

L’association a autofinancé l’installation de ruches sur un terrain agricole. Pour l’aider à développer ses activités, la dizaine de bénévoles attend des renforts ou des soutiens.

Pour tous renseignements ou contributions, tel au : 06 66 65 34 33 ; ou mail suivant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pollution plastique : à qui la faute ?

Dans son dernier rapport de début mars 2019 le WWF précise :

D’ici 2030, la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41 % et la quantité accumulée dans l’océan pourrait doubler. En cause, notre système de production, d'utilisation et d'élimination du plastique, système défaillant dans lequel aucun acteur n’est tenu pour responsable. Dans son dernier rapport « Pollution plastique, à qui la faute ? », le WWF tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme et formule des propositions pour sortir de cette crise mondiale.

Une pollution plastique incontrôlable

D’ici 2030, la pollution plastique de nos océans pourrait doubler, menaçant la vie marine et notre propre santé.

Portrait d'Isabelle Autissier

Plus de 310 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générées en 2016, dont un tiers se sont retrouvées dans la nature. Le constat est accablant et les conséquences dramatiques pour l’environnement, la santé humaine et l'économie. L’impact sur la biodiversité est particulièrement frappant : à ce jour, plus de 270 espèces ont été victimes d’enchevêtrement et plus de 240 ont ingéré du plastique.

Si rien n’est fait, la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41 % d’ici 2030 et la quantité accumulée dans l’océan pourrait doubler d’ici 2030 et atteindre 300 millions de tonnes. Les émissions de CO2 résultant du cycle de vie du plastique devraient augmenter de 50% tandis que celles issues de l'incinération de plastiques devraient tripler d'ici 2030.

Ensemble, sauvons la nature de la pollution plastique

À qui la faute ?

21 %

C'est la proportion de déchets plastiques qui sont recyclés en France

En cause, un système défaillant, où le coût de la pollution plastique n’est pas supporté par les acteurs qui tirent profit de sa production et de son utilisation. Ainsi, il est moins coûteux de rejeter les déchets dans la nature que de gérer leur fin de vie. Cette absence de responsabilité a conduit à la situation actuelle de production insoutenable et de pollution croissante. 

Les pays à revenu élevé ont une part de responsabilité considérable dans cette crise mondiale : ils produisent 10 fois plus de déchets par personne que les pays à faible revenu et exportent entre 10 et 25 % de ces déchets. La France fait partie des plus gros consommateurs de matières plastiques et est l’un des pires élèves européens en matière de recyclage du plastique (seulement 21%).

Consulter le rapport

Zéro plastique en 2030 : un scénario possible