Environnement

Journées européennes du patrimoine : 21 et 22 septembre

Chaque année, les Journées européennes du patrimoine constituent un moment privilégié permettant aux visiteurs de découvrir leur patrimoine : monuments, églises, théâtres, châteaux, demeures privées, lieux de pouvoir, etc.

Le thème de cette édition sera "Arts et divertissements". Le réseau CPIE Bassin de Thau vous propose plusieurs sorties :

Samedi 21 septembre :

- Découverte des oiseaux du Bagnas, animée par l'ADENA. De 9h à 12h, à la réserve naturelle du Bagnas à Agde. Gratuit, inscription au 04 67 01 60 23

- Les défenses Vauban du port de Sète, animée par Cap au large. De 13h30 à 16h30 à Sète (quai Tabarly). 15 à 30€ sur inscription au 06 32 49 57 75

- La biodiversité des lagunes, animée par la LPO Hérault. De 14h à 17h à Bouzigues sur la plage du Musée. Gratuit sur inscription par SMS au 06.80.34.37.69.

- Les chauves-souris des lagunes, animée par la LPO Hérault. De 19h30 à 22h à Bouzigues à la plage du Musée. Gratuit, inscription au 06.33.23.19.23.

- Muge, Mulet, connaissez-vous ce poisson ? Animée par Kimiyo. De 14h à 18h à Bouzigues au Musée de l'étang de Thau. Gratuit sans inscription.

- Quand la nature fournit les couleurs et les pigments. Animée par Kimiyo. De 14h à 18h au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains. Gratuit, sans inscription.

Dimanche 22 septembre :

- Muge, Mulet, connaissez-vous ce poisson ? Animée par Kimiyo. De 14h à 18h à Bouzigues au Musée de l'étang de Thau. Gratuit sans inscription.

- Quand la nature fournit les couleurs et les pigments. Animée par Kimiyo. De 14h à 18h au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains. Gratuit, sans inscription.

 
Retrouvez toutes les sorties des Journées européennes du patrimoine 2019

Zones humides, zones utiles ... Préserver les fonctions et la bonne santé des zones humides naturelles est essentiel pour garantir un développement durable et assurer la survie de l’humanité !

Quelques conseils sur le débroussaillement

Les beaux jours arrivent enfin et après quelques semaines de pluie intense la saison va vite arriver et la période du débroussaillage pointe son nez.

Quelques conseils sur le débroussaillement car le vieil adage "mieux vaut prévenir que guérir" est toujours de mise.

 

Aucun texte alternatif disponible.

Obligation Légale de Débroussaillement (OLD) : Tout savoir !

Débroussaillement — Le Guide Complet : conseils et règlementation :

En forêt, s’il est impensable et inutile de tout débroussailler, il est des secteurs où l’intervention est une obligation légale (OLD). Sur un terrain parfaitement débroussaillé, le feu passe sans grands dommages et le travail des sapeurs-pompiers est sécurisé et facilité. Plus de moyens de secours peuvent dès lors être mobilisés pour la lutte contre le feu de forêt.


Le débroussaillement protège l’habitation et évite la propagation de feux accidentels dans les propriétés situées en forêt ou à proximité. Ce guide du débroussaillement vous aidera à effectuer les travaux en toute sécurité et en respectant la règlementation.

 

Les défis de la voiture à hydrogène

 Honda/ Clarity (hybride hydrogène)

L’hydrogène peut être produit pour stocker l’électricité des sources intermittentes (solaire, éolien) ou absorber les excédents de la production nucléaire en période de basse consommation. Pour restituer cette énergie emmagasinée, l’hydrogène peut servir de carburant primaire ou alimenter une pile à combustible pour redonner de l’électricité. Il joue alors le rôle de régulateur et de vecteur d’énergie.
Le Japon, qui a décidé de miser très tôt sur l’hydrogène, développe à cette fin un réseau de plusieurs centaines de stations de recharge et soutient la recherche pour développer les piles à combustibles dans le secteur automobile. Dans l’archipel nippon, Toyota avec sa Mirai ou Honda avec sa Clarity, ont démontré l’intérêt des véhicules à hydrogène : agrément de conduite, ravitaillement rapide, autonomie de plusieurs centaines de kilomètres, zéro pollution avec la vapeur d’eau comme seul rejet.
Depuis, d’autres constructeurs s’intéressent à ce créneau encore étroit mais porteur : Hyundai, Kia, BMW, Mercedes, Lexus, Tata Motors… Selon le Conseil de l’Hydrogène, entre 10 et 15 millions de voitures et environ un demi-million de camions rouleront à l’hydrogène à l’horizon 2030. Les industriels de l’hydrogène mettent en avant le fait que les piles à combustible nécessitent beaucoup moins de métaux rares pour leur fabrication que les batteries. La Corée, l’Allemagne et la Californie suivent l’exemple du Japon et sont engagées dans le développement à grande échelle de réseaux de stations de recharge d’hydrogène. La Californie affiche à elle-seule un objectif de 5 millions de voitures à hydrogène pour 2030.

» Lire la suite

Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces

 AFP / Chien Du Groenland, Chien, Groenland

Entre les maisons en bois pastel et les collines dominant Kulusuk, un village insulaire du Groenland, les chiens de Moses Bajare guettent la formation des glaces pour s'élancer sur la banquise et traquer l'ours ou le phoque.

Robuste et endurant, le chien du Groenland, assez semblable au husky, est depuis des siècles l'animal de trait idéal pour le chasseur inuit qui écume sur son traîneau l'immense désert blanc pendant les longs mois d'hiver où le mercure peut afficher -35°C.

Mais le réchauffement de l'atmosphère et des océans accélère la fonte des glaces, deux fois plus rapide dans l'Arctique, et retarde leur formation à la fin de l'été.

Pour Moses, c'est tout un mode de vie, plus qu'un simple gagne-pain, qui est menacé au Groenland, recouvert à 85% de glace.

Aller plus loin : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Pesticides: la distance de protection des habitations fait bondir les écologistes

Fog, Steam, Person, Farmer, Spraying

 AFP/

Le gouvernement va proposer de fixer à 5 ou 10 mètres, selon les cultures, la distance minimale entre les habitations et les zones d'épandage de pesticides, un arbitrage dénoncé comme minimaliste par les écologistes et les associations.

Les distances proposées dans ce projet seront de 5 mètres pour les cultures dites basses comme les légumes et de 10 mètres pour les cultures hautes, telles que les céréales.

Le gouvernement va proposer de fixer à 5 ou 10 mètres, selon les cultures, la distance minimale entre les habitations et les zones d'épandage de pesticides, un arbitrage dénoncé comme minimaliste par les écologistes et les associations.

"Le gouvernement va soumettre à consultation lundi un projet de décret qui part des recommandations scientifiques de l'Agence nationale de sécurité sanitaire" (Anses), a indiqué samedi à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Agriculture.

Les distances proposées dans ce projet seront de 5 mètres pour les cultures dites basses comme les légumes et de 10 mètres pour les cultures hautes, telles que les céréales.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Météo France : « le nombre de cyclones majeurs devrait augmenter à l’avenir »

Entretien avec Fabrice Chauvin, chercheur au Centre National de Recherches Météorologiques (CNRM) et spécialiste des cyclones tropicaux.

Le cyclone Dorian a-t-il un lien quelconque avec le changement climatique ?
Il n'est pas possible d'attribuer au changement climatique un phénomène cyclonique comme Dorian. Ce qu'on peut dire, d'après les simulations climatiques qui ont été faites de part le monde et qui ont été synthétisées par le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), c'est que la proportion de cyclones majeurs, au moins de catégories 4 et 5, devrait probablement augmenter avec le réchauffement climatique. À l'inverse le nombre total de cyclones sur la planète, qui est d'environ 80 à 90 tempêtes tropicales au total par an, ne va pas augmenter mais plutôt diminuer selon le consensus entre les modèles climatiques.

Cyclone Tropical Catarina, 26 Mars 2004

Comment arrive-t-on à ce type de prévisions ?
Attention, ce ne sont pas des sorties brutes de modèles quantifiés, ce sont des résultats après évaluation par les experts. C'est le travail du GIEC que d'essayer de faire une synthèse la plus exhaustive possible de toutes les études qui ont abordé le sujet. Il y a des travaux sur des modèles régionaux qui concernent tel ou tel bassin océanique et puis il y a aussi quelques études plus globales. Ces dernières sont peu nombreuses, parce que ça coûte très cher de faire tourner un modèle global à une échelle spatiale suffisante pour représenter correctement les cyclones tropicaux.
Aujourd'hui, on peut prévoir une baisse du nombre de cyclones d'un certain nombre de pourcents, une hausse de l'intensité de tant de pourcent, mais en fait c'est un peu une compilation de plusieurs études. Ce n'est pas exactement quantifiable.

Poursuivre la lecture : http://www.meteofrance.fr/actualites/

Des aiguilles dans une botte d'herbe

 

 

L'opération « Des aiguilles dans une botte d’herbe », quèsaco ?

Cette opération s'insère dans le projet SYNTESE (SYNgnathidés TEmoins de la Santé de leur Environnement), soutenu par la Fondation Octopus et relayé par les Sentinelles de la mer Occitanie. La technique est simple et accessible à tous : il s’agit de pousser un haveneau pour capturer, identifier et mesurer les poissons invisibles dans les herbiers sous-marins (qui sont ensuite relâchés), puis de mettre en rapport ce résultat avec les observations sur l’état de santé de l’herbier. Des données importantes pour la connaissance et la préservation des hippocampes et syngnathes, mais aussi des herbiers de phanérogames marines, habitats sensibles considérés comme vulnérables, bien présents dans les lagunes d’Occitanie.

Crédit photo : Peau Bleue - Fondation Octopus

Y a-t-il beaucoup de poissons-aiguilles, hippocampes et autres poissons cachés dans les herbiers de la lagune de Thau ?

Vous pouvez nous aider à répondre à cette question en participant à nos sorties en bord de lagunes au cours de notre grande opération annuelle de recensement, du 6 au 9 septembre 2019 :

- Vendredi 6 et lundi 9 en fin d’après-midi (autres horaires éventuels possibles, à confirmer) – étangs de Thau et d’Ingril.

- Samedi 7 et dimanche 8 septembre, matin et après-midi – l’une de ces deux journées se déroulera sur la lagune de Thau, l’autre sur l’étang de Leucate-Barcarès.

Si vous êtes intéressés, inscrivez vous à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -

04 67 21 09 20

Les points et heures de rdv et le programme définitif seront établis en tenant compte de vos préférences et plages de disponibilité ; ils vous seront communiqués début septembre.

5 à 6 personnes extérieures à l’équipe peuvent être accueillies par sortie.

Cette opération entre dans le cadre du Festival « Tous Sentinelles » organisé par le réseau Sentinelles de la Mer Occitanie, porté par le CPIE Bassin de Thau.

 

Le crabe bleu

Le crabe bleu (Callinectes sapidus) est originaire des côtes atlantiques américaines et a été introduit en Méditerranée. Déjà bien implanté en Méditerranée Orientale, c'est récemment que l'on a découvert sa présence sur la façade maritime d'Occitanie.

Ce crustacé est reconnaissable à la couleur bleuté de ses pattes et ses pinces, excepté pour la femelle qui a des pinces de couleur rouge. C'est un crabe de grande taille, sa carapace pouvant atteindre 23 centimètres de large. On le retrouve notamment dans les lagunes, les estuaires et les milieux paraliques (zone de transition entre le milieu marin et le milieu continental). 

Le crabe bleu est connu pour sa reproduction efficace, ce qui peut accentuer son caractère invasif. C'est pourquoi le Parc naturel marin du golfe du Lion cherche a collecter le maximum d'observations afin de mesurer l'impact potentiel de l'espèce sur l'écosystème et les activités halieutiques de la façade maritime d'Occitanie. 

 

  • En cas d'observation : 

-prendre une photo de l'animal

-remplir la fiche alerte crabe bleu et l'envoyer à l'adresse suivante : parcmarin.golfe-lion@afbiodiversité.fr

 

  • En cas de capture :

-veillez à ne pas relâcher l'individu afin de na pas étendre sa zone de peuplement 

-enregistrer les coordonnées GPS du lieu de capture 

-conserver l'individu entier au congélateur, ou à défaut uniquement un bout de pattes

-transmettre les échantillons à Nicolas Bierne, référent scientifique de l'étude, basé sur le campus de l'Université de Montpellier : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" href="https://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=116793&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'objectif de cette étude est double : initier une collection d'échantillons pour la recherche génétique à un stade initial de l'invasion; et dans un second temps étudier le contenu stomacal de ces crabes qui semblent aimer les hippocampes.