Environnement

Transition énergétique : l'UE prévoit un développement à grande échelle de l'hydrogène entre 2030 et 2050

L'hydrogène représente aujourd'hui une part infime de la consommation d'énergie européenne. La Commission voit monter cette part jusqu'à 14% en 2050, sous sa forme "propre".

Hydrogen Trainset, Fuel Cell

Une solution pour la transition énergétique européenne ? Bruxelles a dévoilé un plan de développement de l'hydrogène "propre" dans l'Union européenne mercredi 8 juillet, avec pour objectif de décarboner les secteurs les plus polluants comme la sidérurgie et les transports, dans la course vers la neutralité climatique en 2050.

>> Transition énergétique : le futur va-t-il carburer à l'hydrogène ?

"C'est la clé d'une économie européenne forte, compétitive et sans carbone", a assuré le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, lors d'une conférence de presse. Pour la Commission, l'hydrogène "propre" doit permettre d'aider des secteurs qui peinent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il s'agit de remplacer les énergies fossiles dans l'industrie, notamment pour la production d'acier, de l'utiliser comme carburant pour le transport aérien et maritime, les poids lourds, mais aussi pour les batteries.

Elle en a fait un investissement prioritaire pour la transition et la relance de son économie après la crise liée à la pandémie de Covid-19. Actuellement, le secteur de l'énergie est responsable de 75% des émissions de gaz à effet de serre de l'UE.

Jusqu'à 14% d'hydrogène "propre" en 2050 : https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/transition-energetique-l-ue-prevoit-

Projet « Cours OASIS » : transformer des cours d’école en îlots de fraîcheur et espaces urbains de proximité

 

LogosLe projet FEDER UIA Cours OASIS (Ouverture, Adaptation, Sensibilisation, Innovation et lien Social) vise à transformer les cours de 10 établissements scolaires pilotes en îlots de fraîcheur et à les rendre accessibles aux riverains en dehors du cadre scolaire et périscolaire, lors des épisodes de fortes chaleurs. Les objectifs d'OASIS sont triples : répondre au défi climatique, apporter une réponse au risque sanitaire majeur pour les personnes vulnérables et créer des espaces de convivialité nécessaires à la cohésion sociale.

Rafraîchir les cours d'écoles

Piloté par la Ville de Paris, OASIS constitue une des actions phare de la stratégie de résilience de la ville. Elle vise, à moyen-long terme, à mettre en œuvre un programme de rafraîchissement de l'ensemble des cours des 656 écoles et 115 collèges de la capitale après avoir défini puis expérimenté les procédés retenus et s'inscrit dans un programme plus vaste de la Ville de Paris. Cette expérimentation est l'objet du projet Cours OASIS, financé par le fonds européen FEDER UIA (Urban Innovative Action).

Cinq partenaires, dont Météo-France, sont associés à la Ville de Paris dans ce projet innovant dont les maîtres mots sont l'adaptation au changement climatique et l'amélioration du lien social. On retrouve aussi Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement 75 (CAUE), Laboratoire Interdisciplinaire d'Évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences-Po, Laboratoire Interdisciplinaire des Énergies de Demain (LIED) de l'Université Paris-Diderot - ESIEE, Ligue de l'Enseignement 75.

Aller plus loin : http://www.meteofrance.fr/actualites/83487673-projet-cours-oasis-transformer-des-cours-d-ecole-en-ilots-de-fraicheur-et-espaces-

Les oiseaux ont aussi besoin de boire, en été comme en hiver !

Servez-leur de l'eau toujours pure, sans aucun additif (sel, huile ou antigel).

En été, les points d'eau sont parfois rares dans les zones urbaines ou de culture intensive. Quand les canicules surviennent, les oiseaux doivent parcourir de plus grandes distances pour se désaltérer ou faire leur toilette. Une bonne raison de leur prévoir un petit récipient d'eau, surtout durant la période d'élevage des jeunes. Fournissez-leur de l’eau dans un abreuvoir pas trop profond pour éviter les noyades. L’idéal étant une soucoupe peu profonde et assez large en terre cuite (cela préserve la fraicheur). Choisissez un endroit ombragé et surtout dégagé pour éviter les prédateur (chat…).

Par temps froid, veillez à recouvrir l'abreuvoir d'un grillage (à mailles moyennes) pour éviter qu'ils ne se baignent et gèlent par la suite. Disposez des petites soucoupes ou des récipients peu profonds (3 à 4 cm) dont vous changerez régulièrement l'eau à heures régulières pour que les oiseaux prennent l'habitude de venir boire avant que l'eau ne gèle.

Pensez à changer l’eau tous les jours pour éviter tout risque de contamination.

Tout lire sur : https://www.natagora.be/faqs/comment-donner-boire-aux-oiseaux

Chaffinch, Finch, Bird, Nature

Naissances d’hippocampes dans le port de Mèze !

!Naissances d’hippocampes dans le port de Mèze !

Chaque année, les hippocampes mouchetés de la lagune de Thau se reproduisent entre mai et septembre.

Après 3 à 4 semaines de gestation, le mâle expulse de 100 à plus de 500 bébés par portés

Il semblerait que certains mâles trouvent, au sein des ports, un espace abrité des vents et des courants pour mettre bas.

Retrouvez le témoignage du CPIE Bassin de Thau sur le 12/13 et 19/20 de FR3 Occitanie de 09:16 à 11:14.

 

 

Retrouvez le témoignage
du CPIE Bassin de Thau
de 09:16 à 11:14
 

 

Un dimanche au bord de l'eau

0

Le CPIE BT et la LPO Hérault ont participé à l'émission de radio Un dimanche au bord de l'eau sur France Bleu Hérault.

Retrouvez le replay de l’émission « Un dimanche au bord de l’eau » passé en direct le dimanche 14 juin sur France Bleu Hérault.

Le CPIE a participé à la conception de cette première émission avec Bénédicte Bourdial, journaliste de France Bleu Hérault.

Valérian Tabard (LPO 34), Gaelle Jullian et Florian Martel (CPIE BT) interviennent dans l’émission.

Y sont valorisés les projets suivants :

- Le réseau CPIE et surtout ses membres ;

- Les Sentinelles de la mer Occitanie ;

- La campagne Ecogestes méditerranée Occitanie ;

- Le programme des balades de l’été : « Un été nature » que vous animez pour certains sur le territoire de Thau ;

- Panier de Thau.

Très bonne écoute à tous ! 

A la découverte des herbiers de Thau

Cet été , retrouvez les stands de la campagne "A la découverte du monde des herbiers de Thau" sur les plages, et les nouveaux rendez-vous du mardi sur les réseaux sociaux !

Nous vous proposons tout au long de l'été des ateliers, jeux, quizz, expériences et vidéos pour mieux comprendre l'importance des herbiers de zostère pour la biodiversité et la qualité de l'eau de la lagune de Thau.

Une campagne de sensibilisation initiée par le Syndicat Mixte du bassin de Thau (SMBT) dans le cadre de l'animation du site Natura 2000 "herbiers de l'étang de Thau".

Infos : stands itinérants, sans inscription, tous les mercredis du 8 juillet au 19 août sur les plages de Balaruc-les-bains (15h30 à 18h30) et de Bouzigues (10h à 13h).

Agenda des animations sur https://www.smbt.fr/herbiers

Vers une alimentation locale et de qualité pour tous.

En 2019, le CPIE BT a accompagné le Secours Populaire de Frontignan dans la réflexion pour la mise en place d’une offre de produits alimentaires locaux, de qualité et accessibles. Ce projet a été mené avec les bénévoles et les bénéficiaires. Un partenariat étroit a été mis en place avec le LERIS, qui porte un projet régional autour de la question des tiers lieux alimentaires de solidarité.

Pendant la période de confinement, le Secours Catholique a débloqué un budget pour permettre à une dizaine de familles accueillies de bénéficier de paniers de produits frais locaux. 

Ainsi, ces nouveaux partenaires participent désormais à la dynamique, et sont présents à la livraison de Fronticourt un mercredi sur deux.

La rencontre de deux mondes : le secteur social et de l’environnement

Le projet a permis de mêler des acteurs qui se connaissaient pas, ou peu et de créer des synergies entre les acteurs. En mêlant les connaissances du réseau CPIE BT (et ses membres), et le comité du Secours Populaire et sa force de mobilisation de bénévoles, nous avons pu avancer sur des questions de fond et réaliser des actions ayant du sens pour l’ensemble des parties prenantes.

Le CPIE recherche activement des partenaires financiers pour poursuivre cet axe de travail.

Lutte contre les feux de forêt

Aucune description de photo disponible.Présentation du dispositif 2020 de lutte contre les feux de forêt en présence du préfet de l’Hérault, Jacques Witkowski, à l’ensemble des sapeurs-pompiers : « Soyez prudents, je salue votre engagement remarquable. Merci pour ce que vous faites. »
Prévision-surveillance-lutte et recherche des causes
De nombreux moyens terrestres et aériens sont engagés pour votre sécurité et pour préserver l’environnement
Avant de vous rendre en forêt, renseignez-vous sur le niveau de vigilance feux de forêt des 9 massifs de l’’Hérault
 
 
Agir efficacement sur une diminution des causes accidentelles de départs de feux
 Visualiser la carte de vigilance : https://risque-prevention-incendie.fr/herault/
Protéger la forêt c’est aussi protéger l’environnement
adoptez les bons réflexes !
Témoin d’un départ de feu, donnez  l’alerte en téléphonant au 112 ou au 18.

Pérou : en cinquante ans, le réchauffement climatique a provoqué la fonte de 51% de la surface des glaciers

"Les glaciers sont des écosystèmes très sensibles au changement climatique. Au cours des dernières décennies, les effets ont été plus évidents, entraînant une diminution notable de la masse des glaciers et la formation de nouveaux lacs", note l'Agence nationale de l'eau.Peru, Tourism, Cuzco, Landscape

Le réchauffement climatique a provoqué la fonte de la moitié de la surface des glaciers du Pérou au cours des 50 dernières années, ce qui a entraîné la formation de nouveaux lacs, a annoncé l'Autorité nationale de l'eau (ANA), dimanche 5 juillet. 

"Le Pérou a perdu 51% de sa surface glaciaire au cours des 50 dernières années en raison des effets du changement climatique sur ces réserves d'eau solide", indique un rapport de l'ANA. Le document se focalise sur la période 1948-2019. 

"Les glaciers sont des écosystèmes très sensibles au changement climatique. Au cours des dernières décennies, les effets ont été plus évidents, entraînant une diminution notable de la masse des glaciers et la formation de nouveaux lacs", selon l'ANA.

Le glacier Pastoruri particulièrement touché

Le Pérou compte plus de 8 000 lacs de montagne. Dans la région d'Ancash, le glacier Pastoruri, long de 5 200 mètres, est le plus touché avec plus de 50% de sa surface fondue du fait du dérèglement climatique.

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/perou-en-cinquante-ans-le-rechauffement-climatique-a-provoque-la-fonte-de-51-de-la-surface-

Une soixantaine de bénévoles a collecté des déchets dans les espaces naturels

 

C’est certes un succès mais il est bien triste de se réjouir d’une pareille opération.

Samedi, une soixantaine de personnes se sont retrouvées, d’abord sur le parvis de l’hôtel de ville, pour participer à une matinée de nettoyage des espaces naturels autour du village.

Piloté par Christophe Hyché, conseiller municipal, ce rendez-vous a mobilisé de nombreux partenaires dont le Sictom d’Agde-Pézenas, le syndicat local de chasse et l’association Project Rescue Ocean.

Répartis en plusieurs groupes, le ramassage des dépôts sauvages a permis de constater que des individus n’hésitent pas à jeter tout et n’importe quoi dans la nature… alors que des déchetteries existent à proximité ! Cumulus, machine à laver, vélo, canettes de boissons et autres encombrants ont été récupérés, triés dans la mesure du possible pour ensuite permettre aux services techniques municipaux de les amener rapidement en déchetterie.

Au-delà de l’incivisme de quelques-uns qui détruisent la beauté des espaces naturels et des paysages d’une cité, cette action municipale mérite de souligner l’importante mobilisation citoyenne. Cela favorise la prise de conscience. Déjà une équipe locale portée par l’association Project Rescue Ocean a été créée. Par ailleurs, une sentinelle citoyenne est en cours de constitution pour aider la mairie dans ce domaine.

Toutes les personnes intéressées sont invitées à contacter Christophe Hyché.