Environnement

Toutes les aides en faveur de la mobilité électrique

Le ministère encourage le développement de la mobilité propre, qui limite les émissions de polluants dans l'air et de gaz à effet de serre. Plusieurs aides sont disponibles pour favoriser l'acquisition de voitures, de camionnettes, de 2-3 roues électriques, mais aussi de vélos à assistance électrique. Découvrez comment en profiter !Fun snail

Voitures particulières, camionnettes : jusqu'à 10 000 €

Tout le monde peut bénéficier d’un bonus pour l’achat et la location de longue durée (plus de 2 ans) de véhicules peu polluants : voitures particulières (VP), camionnettes (CTTE), ou véhicules automoteurs spécialisées (VASP), dont le poids total autorisé en charge n'excède pas 3,5 tonnes.

Le bonus écologique

Le montant du bonus est établi en fonction du niveau d’émissions de CO2 du véhicule neuf :

  • 6 000 € (dans la limite de 27 % du coût d’acquisition) pour l'achat ou la location de longue durée (+ de 2 ans) d'une voiture particulière ou d'une camionnette émettant de 0 à 20 grammes de CO2/km (véhicule électrique) ;
  • 1 000 € pour l'achat ou la location de longue durée (+ de 2 ans) d'une voiture particulière ou d'une camionnette émettant de 21 à 60 grammes de CO2/km (véhicule hybride rechargeable).

Attention : les véhicules diesels ne sont pas éligibles au bonus.

La prime à la conversion

Une prime à la conversion peut être cumulée avec le bonus. L’aide peut ainsi atteindre 10 000 €, si l’achat d'un véhicule s'accompagne de la mise au rebut d'un vieux véhicule diesel, mis en circulation avant le 1er janvier 2006 :

  • 4 000 € pour un véhicule neuf acheté émettant de 0 à 20 grammes de CO2/km (véhicule électrique) ;
  • 2 500 € pour un le véhicule neuf acheté émettant de 21 à 60 grammes de CO2/km (véhicule essence hybride rechargeable).

    Bonus 2-3 roues et quadricycles à moteur : jusqu'à 1 000 €

    Tout le monde peut bénéficier d'une aide pour l'achat d'un véhicule à moteur 2-3 roues ou d'un quadricycle à moteur qui utilise l'électricité comme source d'énergie et qui n'est pas équipé d'une batterie au plomb.

    Véhicules dont la puissance maximale nette du moteur est supérieure ou égale à 3 kilowatts

    Le montant de l'aide est fixé à 250 € par kilowattheure d'énergie de la batterie sans être supérieur au plus faible des deux montants suivants :

    • 27 % du coût d'acquisition toutes taxes comprises, augmenté le cas échéant du coût de la batterie si celle-ci est prise en location ;
    • 1 000 €.
    Véhicules dont la puissance maximale nette du moteur est inférieure à 3 kilowatts

    Le montant de l'aide est fixé à 20 % du coût d'acquisition toutes taxes comprises, sans être supérieur à 200 €.

    Bonus vélo à assistance électrique : 200 €

    Depuis le 19 février 2017, l'achat d'un vélo à assistance électrique donne droit à 200 € d'aides. Le vélo ne doit pas être équipé d'une batterie au plomb et la puissance nominale continue maximale doit être de 0,25 kilowatt.

    Pour plus d'informations

    L’Agence de Services et de Paiement indique les démarches à effectuer pour obtenir ces aides. Pour contacter l'Agence de Services et de Paiement, appelez le numéro vert 0800 74 74 00 ou consultez son site internet.

    Pour en savoir beaucoup plus : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/developpement-des-vehicules-propres/

L'inule visqueuse, une plante originale et précieuse !

l'inule visqueuse

Cette belle vivace, de la famille des Astéracées (ex : pissenlit, chardon, marguerite...), est une originale de par son nom mais aussi de par son fleurissement.

Toutes les plantes de notre région ne fleurissent pas au printemps ! Inféodée à la région méditerranéenne, l'inule visqueuse (1) préfère fleurir en automne. Elle affectionne les lieux incultes ou anciennement cultivés (friches, talus, bords de chemin...) ainsi que les oliveraies non soumises à un désherbage intensif. Vous pourrez la rencontrer notamment au Parc départemental de Bessilles (Montagnac), dans les friches de la partie nord du domaine. 

 

Comment la reconnaître ? Il s'agit de plantes dressées, très feuillées (feuilles ondulées et dentées, embrassant partiellement la tige par leur base), de 0,50m à 1 m de haut, formant des touffes ligneuses à la base, généralement présentes en grandes masses, et qui vous feront admirer en septembre-octobre (2) leurs longues grappes de "fleurs"(3) rayonnantes jaune d'or. Les fruits sont des akènes (= fruit sec) blanchâtres, velus, surmontés d'une aigrette de poils qui assure leur dissémination par le vent, comme c'est souvent le cas chez les Astéracées (cf. l'image du Larousse : " je sème à tout vent ").

N'hésitez pas à la toucher et la sentir pour confirmer son identification. En effet, cette plante est toute glanduleuse-visqueuse (d'où son nom), et elle présente une odeur caractéristique suscitant des avis partagés (odeur agréable selon certains, désagréable pour d'autres). Pollinisée par nombre d'insectes et plus particulièrement par les abeilles, elle est très appréciée par les apiculteurs.

 

mouche de l'olive

 

 

Mais l'inule visqueuse tire surtout sa réputation de sa qualité d' "insecticide végétal" qui combat la mouche de l'olive. Le mécanisme d'action est le suivant : l'inule abrite un parasite (larve de mouche), lui-même parasité par une petite guêpe qui va également parasiter et tuer la larve de la mouche de l'olive. Lorsque l'on sait que cette dernière est le principal ravageur de l'olivier, on mesure tout l'intérêt pour les oléïculteurs d'avoir la "mauvaise herbe" dans ou à proximité de leurs oliveraies. Assez répandue dans notre région, il n'est généralement pas nécessaire d'en planter, mais il ne faut surtout pas l'arracher !

Elle semble également jouir de nombreuses propriétés médicinales. Connue, entre autres, par son pouvoir antifongique et ses propriétés anti-inflammatoires, de nouvelles recherches la présentent comme étant abortive et antioxydante.

Malgré son nom un peu repoussant, voilà donc une plante précieuse à bien des égards !

l'inule visqueuse
(1) : Le nom scientifique de l'inule visqueuse est Dittrichia viscosa ; on trouve en France une autre espèce de Dittrichia, dénommée Dittrichia graveolens, et également inféodée à la région méditerranéenne. Les Dittrichia étaient autrefois rattachées au genre Inula, qui comporte un assez grand nombre d'espèces en France et dans notre région. Les Dittrichia se distinguent des Inula par la forme de leur fruit (chez les plantes du genre Dittrichia, le fruit est étranglé puis élargi au sommet).
(2) : Point de repère " évènementiel " : l'inule visqueuse est généralement en pleine floraison à l'ouverture de la foire-exposition de Montpellier, vers la mi-octobre.
(3) : Chez les Astéracées, ce qui nous apparaît comme semblant être une fleur est en réalité une inflorescence appelée capitule. Dans le cas de l'inule, les fleurs situées au centre du capitule sont des fleurs en tube et les fleurs de la périphérie sont des fleurs en languette, d'où l'illusion saisissante d'avoir affaire à une fleur alors qu'il s'agit d'une inflorescence (les fleurs en tube, au centre du capitule, simulant un cœur de fleur et les fleurs en languette, en périphérie, simulant des pétales). Ce type d'inflorescence avec fleurs en tube au centre et fleurs en languette en périphérie est assez courant chez les Astéracées. On le retrouve notamment chez le tournesol, la pâquerette, la marguerite, etc.

Texte de Jacques Olivier.

L’hydrogène : futur de la voiture électrique?

 Honda/ Clarity (hybride hydrogène)

Dans un véhicule à hydrogène, l'électricité est produite par une pile à combustible qui transforme l'hydrogène en énergie électrique.

L'hydrogène est stocké dans un réservoir sous pression (plusieurs centaines de bars) et le plein se fait en moins de 5 minutes ce qui est comparable au plein fait avec les carburants classiques. La voiture à hydrogène supprime donc la batterie et les contraintes qui y sont associées. Elle ne se branche pas et n’émet que de la vapeur d’eau.

Timidement, depuis 2014, Toyota joue cette carte avec la mise sur le marché de sa Mirai mais les ventes ne décollent pas : le coût de production de la voiture est élevé et donc son prix de vente, environ 75.000 euros, est peu attractif. Par ailleurs la faiblesse du réseau de distribution de l’hydrogène et les problèmes de sécurité que pose le gaz comprimé ne favorisent guère son développement. En 2018, Honda a relance le concept avec les modèles hybrides, électrique et hydrogène, de sa gamme Clarity. Les premiers tests de commercialisation réalisés par une douzaine de concessionnaires de l'État de la Californie sont encore peu probants au plan économique mais confirment le potentiel de complémentarité entre les deux technologies.

Voir sur : http://futuroscopie.org/index.php/technologie/transports/143-l-hydrogene-futur-de-la-voiture-electrique

Les sites Natura 2000 en mer

Situés dans le golfe du Lion, les sites Natura marins et mixtes (terrestre et marin) ont été désignés au titre de la directive "Habitats-Faune-Flore" 92/43/CEE et de la directive "Oiseaux" 2009/147/CE. Ils représentent une vaste étendue marine de plus de 1 248 km² plongeant jusqu’à plus de 20 mètres de profondeur et associant 30 communes des départements du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées Orientales. 

Les paysages sous-marins qu’ils abritent sont constitués principalement de fonds sableux ponctués de zones rocheuses, composant des mosaïques d’habitats complexes, caractéristiques de la région Languedoc-Roussillon. Parmi ces 10 sites Natura 2000, trois d’entre eux* abritent l’herbier de posidonie (habitat prioritaire). 

Venez vite découvrir le site Natura 2000 marins et mixtes du Languedoc-Roussillon ainsi que la démarche Natura 2000 en mer en cliquant sur la carte ci-dessous !

 AIRECapture


Retrouvez le détail par site dans l'onglet "les sites du Languedoc-Roussillon"

* la répartition géographique des herbiers de posidonie est localisée en Languedoc-Roussillon sur seulement trois zones : sur la côte Palavasienne, au niveau du Cap d’Agde et sur la côte des Albères.

La coopérative THAU ENERGIES CITOYENNES met en œuvre des projets de production d'énergie

Des projets initiés et financés par des acteurs locaux.
TEC Appel investir LPO v050918 recto
 
Ses objectifs sont le développement d'installations d'énergies renouvelables au travers d'une société participative à la gouvernance locale et la mobilisation de l'épargne pour investir dans les moyens de production et générer des retombées économiques partagées.
 
La LPO HÉRAULT est une association reconnue d'intérêt général , œuvrant pour la préservation de la biodiversité et des écosystèmes par la connaissance et l'expertise, l'éducation à l'Environnement et au Développement durable, la gestion des espaces ou encore les soins à la faune sauvage en détresse.
 
Dans un contexte où la réalisation d'économies d'énergies et la lutte contre le réchauffement climatique sont une priorité, il était logique que ces deux structures s'unissent pour mener à bien un projet commun.
 
Il a donc été décidé de mettre en place et d'exploiter une pergola photovoltaïque de 30m2 (investissement de 15000 euros) sur la façade principale du Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, siège social et administratif de la LPO Hérault situé à VILLEVEYRAC (34);
 
La signature de la convention officialisant ce partenariat aura donc lieu, sur site, le lundi 24 septembre 2018 à 10h00.

Le festival S.E.V.E pendant trois jours en septembre

Du 21 au 23 septembre, des scènes végétales étonnantes, des jardins d'artistes réalisées par des collectifs rassemblant producteurs, concepteurs, entrepreneurs du paysage, jardineries, jardiniers de la Ville, étudiants, association et fournisseurs, c'est la 3e édition du festival S.E.V.E dédié au végétal, aux jardins et au jardinage.

Le Festival Scène d’Expression Végétale Ephémère regroupe les différentes formations, institutions et associations locales en lien avec l’univers du végétal, du jardin et du paysage au Domaine de Grammont à Montpellier pendant trois jours de 9h à 18h.

Pour le public, les professionnels présents ainsi regroupés apportent solutions, conseils ou idées quel que soit le type de projet mené. L’Association horti.FM présidée par Christophe Verducci a été créée pour que tous ces acteurs puissent participer à la création du Festival |S|E|V|E| et à sa mise en œuvre de façon durable dans l’intérêt de tous.

Un village des associations et des métiers, un village emploi-formation, un village gourmand pour la dégustation de produits locaux seront également présents. Enfin, des animations, conférences et ateliers pédagogiques viennent compléter le tableau de cette 3e édition biennale.

Pour découvrir le site du festival S.E.V.E
Entrée 5€
Accès : Domaine de Grammont - Avenue Albert Einstein 34000 Montpellier

Classement 2018 en zone de répartition des eaux

 

4 nouveaux sous-bassins sont classés en zone de répartition des eaux, dans les Alpes de Haute Provence, le Vaucluse et les Alpes maritimes (Jabron, amont du Coulon-Calavon, Loup aval, Cagne) par l'arrêté du préfet coordonnateur de bassin Rhône-Méditerranée du 31 juillet 2018.

Le processus de classement, commencé en 2017, a fait l'objet de plusieurs phases de concertation, locales, de bassin et d'une consultation du public achevée le 15 juin 2018. Cette dernière a fait l'objet d'un rapport de synthèse des avis reçus et des réponses apportées disponible en ligne.

Le classement en ZRE constitue un signal fort de reconnaissance du déséquilibre durablement installé entre la ressource et les prélèvements en eau existants. Elle suppose en préalable à la délivrance de nouvelles autorisations, l’engagement d’une démarche d’évaluation précise du déséquilibre constaté, de la répartition spatiale des prélèvements et si nécessaire de la réduction de ce déficit en concertation avec les différents usagers, dans un souci d’équité et dans un objectif de restauration durable d’un équilibre quantitatif.

Cet outil participe à la démarche globale à mettre en place suite aux études d'évaluation des volumes prélevables globaux (EVPG) : élaboration du plan de gestion quantitative des ressources en eau (PGRE), établissement des règles de répartition des volumes prélevés et révision des autorisations.

 

zarzar

Une ZRE est donc caractérisée par une insuffisance chronique des ressources en eaux par rapport aux besoins.

L’inscription d’une ressource (bassin hydrologique ou système aquifère) en ZRE constitue le moyen d’assurer une gestion plus fine et renforcée des demandes de prélèvements dans cette ressource, en application de la rubrique 1.3.1.0. du Titre 1er  de l’article R214-1 relatif au régime des procédures d’autorisation  et de déclaration sur les prélèvements de la ressource en eau.

Dans les zones classées ZRE, tout prélèvement supérieur ou égal à 8 m3/h dans les eaux souterraines, les eaux de surface et leurs nappes d’accompagnement est  soumis à autorisation, à l’exception :

  1. des prélèvements soumis à une convention relative au débit affecté (art. R211-73),
  2. des prélèvements inférieurs à 1000 m3/an réputés domestiques.

Et, comme dans le cas général, tout prélèvement dans les ressources en eau est soumis à déclaration à l’exception des prélèvements considérés comme domestiques (art. R214-5).

Par cette implication réglementaire, le classement en ZRE permet une connaissance accrue des prélèvements existants et la gestion du régime des procédures d’autorisation/déclaration de la loi sur l’eau (R241 du CE) à l’échelle d’un bassin versant ou d’une entité hydrogéologique en prenant en compte les effets cumulés des autorisations individuelles

Une île aux oiseaux avec moins de déchets!

Une île aux oiseaux avec moins de déchets!
Bravo aux 15 participants qui sont venus ce week-end ramasser les déchets et découvrir les herbiers de Thau à Marseillan-plage.

L’image contient peut-être : 1 personne, océan, plein air, eau et texte
Filets de pêche, bouteilles en verre, cercles en plastique... autant de macro-déchets dangereux pour la faune (pièges, enchevêtrements,...) et de plastiques en tout genre en décomposition, des micro-plastiques qui se retrouvent ensuite dans la chaîne alimentaire.
Si nous avons trouvé quantité de cartouches de chasse... nous avons également trouvé des filets de boules de graisse pour les oiseaux des jardins...
Réutilisons, trions et diminuons d'une manière générale notre utilisation du plastique !

Mouille ta plume : participez à un projet de sensibilisation des inondations !

Mouille ta plume : participez à un projet de sensibilisation des inondations !
" Mouille ta plume", 2ème Édition : participez à un projet de sensibilisation au risque inondation !

Fort du succès de la première Édition de l’opération "Mouille ta plume" sur la période 2017 - 2018, Nous vous invitons à contribuer à la 2ème édition de l’opération « Mouille ta plume » au titre de l’année scolaire 2018-2019.

Cette action est ouverte à tous les établissements d’enseignement des 23 départements de l’arc méditerranéen. Elle mobilise élèves, enseignants volontaires et partenaires des 1er et 2nd degrés mais également les étudiants des universités. Les projets peuvent s’articuler avec les PPMS inondation et les exercices associés.

Les contributions pourront prendre des formes diverses, notamment :

  • dessins, poésies ou contes illustrés ;
  • nouvelles éventuellement théâtralisées ;
  • clips ou vidéos …
Comment contribuer ?
 Les contributions sont à envoyer avant le 30 avril 2019 par courriel à l’adresse suivante : secretariat[@]iffo-rme.fr

L’ensemble des productions sera valorisé, avec l’accord des établissements. Une remise de prix viendra couronner les plus belles réalisations.

Nouveau Monde au Comoedia à Sète

ÉCO-DIALOGUE DE THAU

Projection du documentaire
Nouveau Monde
(France, 2016, 52′)

suivie d’une rencontre avec son réalisateur Yann Richet
animée par Thierry Salomon

MERCREDI 19 SEPTEMBRE 2018
Cinema le Comœdia à Sète
(6 rue du 8 mai 1945)

Organisé dans le cadre du passage du Tour Alternatiba qui aura lieu le lendemain 20 septembre à Frontignan et Sète, en collaboration avec le collectif Alternatiba Thau.
 
Nouveau Monde est un road-movie écologiste, résolument optimiste. Pendant 4 ans, le réalisateur a parcouru la France à la recherche des personnes et des initiatives locales qui portent l’espoir d’une société plus solidaire, un monde meilleur pour ses deux enfants. De l’intelligence collective à l’économie circulaire, des monnaies locales à l’idée d’un revenu de base, ce film nous guide à la découverte de ce Nouveau Monde.
donCapture
 
19h45 : pot d’accueil avec le collectif Alternatiba Thau
20h30 : projection suivie de la rencontre avec le réalisateur
Billetterie sur place