Environnement

Adhésion 2018 au CPIE Bassin de Thau

 Le CPIE Bassin de Thau est un réseau associatif ancré sur le territoire de Thau.

Au quotidien, ce sont 16 structures membres qui agissent pour la préservation et la valorisation du territoire.

Circuits-courts, programme de sciences participatives, écotourisme, événementiels… Autant de projets auxquels vous pouvez participer !Vous souhaitez participer à cette dynamique collective, ou simplement soutenir nos projets ?

Devenez adhérents du CPIE Bassin de Thau !

Vos avantages adhérents

• Participer à une dynamique collective sur le territoire.
• Etre informé(e) des actualités et événements du CPIE (newsletter mensuelle).
• Prendre part à la vie associative et participer aux réflexions sur le projet de l’association.
Vous êtes invités aux Assemblées Générales et pouvez être élu(e) au Conseil d’Administration.
• Profiter de moments conviviaux de partage entre adhérents du CPIE (rencontre, sortie, etc…).

 

Télécharger le bulletin d'adhésion. 

 

Le Syndicat mixte du bassin de Thau officiellement reconnu EPTB

Le préfet de l’Hérault  vient de reconnaitre par un  arrêté du 9 janvier 2018, le syndicat mixte du bassin de Thau comme  établissement public territorial de bassin. Cette labellisation conforte le rôle de cet établissement public crée pour protéger le territoire lagunaire de Thau. il regroupe Sète agglopôle  Méditerranée, Hérault Méditerranée et Montpellier Méditerranée Métropole.

En tant qu’EPTB, le Syndicat mixte du bassin de Thau est désormais en mesure d'intervenir sur toutes les questions liées à l’eau sur l’ensemble du périmètre du bassin versant de la lagune de Thau et de l’étang d’Ingril.  Ce territoire présente de nombreux enjeux :


-    qualitatifs pour la préservation des activités conchylicoles et de pêche ,
-    quantitatif pour garantir une alimentation en eau pour tous les usages face à un déficit important,
-    et enfin la prévention du risque inondation pour laquelle le Syndicat mixte du bassin de Thau travaille sur un projet pilote au plan national et international.

La gestion des milieux aquatiques sera également un volet important tant les zones humides situées aux abords des lagunes, fleuve et cours d’eau jouent un rôle primordial dans le fonctionnement du grand cycle de l’eau.

Le Syndicat mixte du bassin de Thau aura pour mission de faciliter à l’échelle du bassin versant la prévention des inondations, la gestion équilibrée de la ressource en eau, la préservation et la gestion des zones humides, la mise en œuvre du SAGE. Il aura la possibilité de prendre en charge la maîtrise d’ouvrage d’études et de travaux si aucune maîtrise d’ouvrage appropriée n’a été désignée. Il devra être consulté notamment pour tous les travaux d’aménagement de bassins, d’entretien de cours d’eau et de défense contre les inondations.

Sa double mission dans l’aménagement du territoire et la protection des ressources en eau sera un point fort pour harmoniser les politiques publiques et renforcer l’efficacité des mesures prises. Le Syndicat mixte du bassin de Thau est un des rares en France à disposer de cette double compétence, ce qui permet une vigilance accrue sur l’intégration de toutes les questions liées à l’eau dans les problématiques d’aménagement et vice-versa.

Le Syndicat mixte travaille en relation étroite sur toutes ces questions avec les communes mais également les intercommunalités qui sont désormais  compétentes en matière de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations avec l’entrée en vigueur de la loi GEMAPI au 1er janvier 2018.

Présentation des nouveaux bus électriques par Sète Agglopole Méditerranée

Ce jeudi 25 janvier 2018 Sète Agglopôle Méditerranée «Territoire à énergie positive pour la croisance verte» inaugurait deux nouveaux bus électriques,

Deux chartes ont été signées «Objectif CO²», «Eco-mobilité» et «Eco Mobilité relais».

Sète Agglopôle Méditerranée et CarPostal pour leur engagement dans la charte «Objectif CO²» dans ses activités de transports voyageur et la labellisation «Eco mobilité relais» avec l'ADEME pour les actions de promotions de la mobilité durable.

Signataires de la charte Objectif CO² : François Commeinhes, président de Sète Agglopôle Méditerranée, Philippe Nucho, Sous-Préfet de l'Hérault, au titre des financements TEPCV obtenus pour l'achat des 2 bus, Nathalie Courant, directrice générale de CarPostal, Frédéric Guillot, directeur adjoint de l'ADEME.

Signataires de la charte Eco-mobilité et Eco-mobilité relais : Norbert Chaplin, vice-président de l' Agglo, délégué au développement durable, Frédéric Guillot, directeur adjoint de l'ADEME.

Présents également : Patrice Wandrol, DREAL, Jérôme Leroyer, D.D.T.M., Emmanuel Boivin, directeur de Carpostal et Christian Weintz, gérant de Solaris.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sète Agglopôle Méditerranée est reconnue Territoire à énergie positive pour la croissance verte par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie pour ses projets s'inscrivant dans la transition énergétique, l'économie circulaire et la préservation de la biodiversité. Cette reconnaissance lui permet d'accéder à des aides financières exceptionnelles via le Fonds de transition énergétique géré par la Caisse des dépôts pour financer ses actions d'investissement.

Après une expérimentation réalisée en novembre 2015 sur la ligne 6 (future ligne gratuite desservant la gare de Sète, futur Pôle Multimodal, le centre-ville et la Villa d'Este), l'Agglo a acquis en décembre 2017 2 bus 100 % électriques SOLARIS en lieu et place de bus à motorisation diesel pour cette ligne gratuite.

D'une capacité de 50 passagers (25 places assises et 25 places debout), ces bus ont une autonomie d'environ 140 km, ce qui leur permettra de circuler sans avoir besoin d'être rechargés lors du service (la recharge des batteries du bus se fera principalement la nuit au dépôt-bus via l'installation de 2 bornes de recharge électriques installées sur place).

Ce mode de transport est non polluant et non émetteur de gaz à effet de serre. Il est emblématique de l'engagement de l'Agglo en faveur de la transition énergétique. L'objectif est aussi d'expérimenter, en conditions réelles, des bus «propres» et de préfigurer de l'évolution du parc de bus de Sète Agglopôle Méditerranée dans les prochaines années.

 

  

 

 

 

Sensibilisation des habitants aux éco-gestes !

Sète Agglopôle Méditerranée poursuit la sensibilisation des habitants aux éco-gestes !

ecoCapture

Initiée place Aristide Briand, à Sète, en septembre 2017, la sensibilisation des habitants de Sète agglopôle Méditerranée aux éco-gestes se poursuit dorénavant dans le quartier de l’Ile de Thau.

A ce titre, l'agglopôle organise, en partenariat avec l’OPH Sète Thau Habitat et avec la participation d’Hérault Habitat, de la Ville de Sète et de son CCAS, du GEFOSAT, de la Ligue de l’Enseignement et du Conseil Citoyen de l’Ile de Thau, la venue du mobil-home « Mon Appart’éco-Malin », du lundi 29 janvier au vendredi 9 février 2018, devant la médiathèque André Malraux.

« Mon Appart’Eco Malin » a pour objectif la sensibilisation, l’information et l’éducation des populations aux économies d’énergie, d’eau, au tri des déchets et aux éco-gestes en général.  L’espace sera ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00. Un animateur sera présent pour renseigner et conseiller les visiteurs.

L’inauguration de cette animation aura lieu le vendredi 2 février 2018, à 9h30, en présence de François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète agglopôle Méditerranée, des vice-présidents délégués Gérard Canovas, Francis Veaute et Emile Anfosso et des représentants des partenaires.

Sète agglopôle Méditerranée et son bailleur social Sète Thau Habitat agissent depuis de nombreuses années en faveur du développement durable et des économies d’énergie. Avec une programmation dynamique en matière de réhabilitations thermiques, Sète Thau Habitat propose des logements économes en charges grâce à un bon niveau d’isolation thermique et le choix d’équipements performants.

Cette exigence s’impose aussi bien dans la construction neuve que dans les choix de rénovation opérés.

Le projet « Mon Appart’éco-Malin » (MAéM) résulte d’un partenariat exemplaire entre l’Union Régionale des Organismes d’Habitat social du Languedoc-Roussillon (URO Habitat), EDF, l’ADEME et l’association Gammes.

Journée Mondiale des Zones Humides du 27 janvier au 4 février

 !

Du 27 janvier au 4 février 2018 auront lieu les Journées mondiales des zones humides. Pour la 14ème année consécutive en Méditerranée, tous les acteurs des zones humides se mobilisent pour faire découvrir aux petits comme aux grands les richesses des lagunes, des marais littoraux, des cours d’eau….  La thématique de l'année : « Des zones humides pour les villes de demain ».

Les animations du réseau CPIE Bassin de Thau

Zone humide de la conque

Le 27 janv., de 14h à 16h; Zone humide de la Conque à Mèze, des richesses naturelles aux portes de la ville. Proposé par l'ardam. Réservation 06 42 85 79 48.

Villeroy, le quartier des oiseau

Le 4 février de 9h à 12h, animé par la LPO Hérault. En partenariat avec Sète agglopôle Méditerranée. Une balade sur les anciens salins de Villeroy vous emmènera à la découverte de cette zone humide protégée, située à deux pas du cœur de la ville de Sète. Réservation 06 42 89 73 65

Le Bagnas, une zone humide au cœur d’une station balnéaire

Le 3 février de 9h à 12h animé par l'Adena, association gestionnaire de la réserve du bagnas.  Venez découvrir ce site naturel unique lors d’une balade accompagnée d’un guide. Réservations: 04 67 01 60 23

 

Télécharger le programme

je me forme avec l'Union Régionale des CPIE Occitanie

 

Pour 2018, l’URCPIE d’Occitanie vous propose un nouveau catalogue de formations réparties sur l’ensemble du territoire régional et rassemblant les compétences des 11 CPIE d’Occitanie et de leurs membres. Ouvertes à tous, les formations sont proposées par des professionnels expérimentés dans leurs domaines respectifs et regroupées au sein de 5 thématiques :

*Travailler en réseau et communiquer

*Sensibiliser les publics (EEDD) ;

*Observer l’environnement (espèces et milieux) ;

 *Accompagner les territoires ;

*Administrer, gérer

Les formations à venir

- 27 février 2018:  Concevoir et réaliser des animations nature pour les tout petits avec le CPIE Pays Gersois à Mirande

-29 mars 2018: Développer l'EEDD pour les adolescents CPIE Pays Gersois à Mirande

-Du 16 au 18 avril: Sensibiliser à la découverte de la vie marine avec Peau-Bleue, membre du CPIE bassin de Thau à Mèze.

Télécharger  le catalogue

LPO : la biodiversité dans l'Hérault

La biodiversité en France est constituée d'un grand nombre d'écosystèmes qui hébergent une grande part de la biodiversité européenne en France métropolitaine, auquel se rajoute la grande diversité biologique dans les collectivités d'outre-mer et dans son domaine maritime.

La France métropolitaine est concernée par 4 des 6 zones biogéographiques répertoriées au sein de l'Union européenne (zones dites atlantique, continentale, méditerranéenne, alpine). Ceci en fait le pays le plus diversifié d'Europe en matière d'écologie du paysage. De plus, plusieurs points chauds de biodiversité se situent sur le territoire français en outre-mer et, globalement, les collectivités d'outre-mer présentent un nombre d'espèces bien plus importants pour tous les groupes taxonomiques par rapport à la France métropolitaine. Enfin, le domaine maritime français est le 2e plus important au monde. Par ces enjeux, la France a donc une responsabilité particulièrement importante en termes de protection de la nature et de patrimoine naturel.

Depuis 2004, la gestion de la biodiversité en France est encadrée par la stratégie nationale pour la biodiversité qui s'inscrit elle-même dans les objectifs fixés par la convention sur la diversité biologique. À partir de 2014, dans le cadre de la simplification administrative et de la mise en œuvre de la stratégie nationale, les parlementaires ont débattu du projet de loi sur la biodiversité qui a notamment intégré la création d'une Agence française pour la biodiversité.

Il existe aussi un Centre d'échange français pour la Convention sur la diversité biologique (CHM) promouvant la coopération scientifique et technique entre les parties à la convention et qui facilite l'accès à l'information sur la diversité biologique dans le monde.

青蛙 3

Avec la LPO : découvrir la biodiversité dans l'Hérault :

http://herault.lpo.fr/biodiversite-de-lherault/

http://www.faune-lr.org/index.php?m_id=300&sp_tg=1&action=splist&zid=3&sp_Commune=13640&disp_key=Afficher+la+liste+des+esp%E8ces

La GEMAPI, une nouvelle compétence pour l’agglopôle

Depuis le 1er janvier 2018, l’État a imposé une nouvelle compétence aux agglomérations : c’est la GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations).

马赛洪水 1

Sète Agglopôle Méditerranée devra désormais prévenir les risques liés aux inondations et à la dégradation de son milieu aquatique. Pour couvrir les dépenses de fonctionnement et d’investissements liés à cette nouvelle compétence, le Conseil communautaire a voté une taxe additionnelle à hauteur de 3,5 M€.

Cette taxe est exclusivement affectée aux aménagements destinés à garantir la qualité de l’eau et à prévenir le risque inondation. Pour ne pas trop impacter les contribuables, les élus se sont prononcés à la majorité pour ce montant consensuel de 3,5 M€, sachant qu’ils étaient autorisés à prélever un montant maximum de 6 M€.

"En moyenne, la taxe s’établira entre 23 € et 51 € par foyer, soit au maximum la valeur de 5 paquets de cigarettes par an. La somme n’est pas exorbitante au regard de ce qu’une submersion marine ou une pollution importante des eaux de l’étang coûteraient à la communauté des habitants de l’agglomération, qu’ils soient particuliers ou professionnels." Précise Sète Agglopôle méditerranée.

Le CPIE : Une mosaïque de compétences ancrée sur le territoire

Connaissez-vous le CPIE du Bassin de Thau ?

 


crédit photo - Claude Cruells
 

L’association a pour objet la valorisation, le développement concerté et la promotion des initiatives dans le domaine de l’environnement et du développement durable, abordés de manière globale. La mise en réseau d’acteurs et la coopération territoriale sont transversales à l’ensemble de son projet. .La richesse de l’association provient de son fonctionnement en réseau avec des membres œuvrant dans des domaines variés et complémentaires tels que l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD), la culture, la formation, l’agriculture, la conchyliculture, la pêche, la biodiversité ou la découverte par le sport.

Au sein du CPIE Bassin de Thau, les structures membres portent ensemble des projets pour le territoire de Thau à travers des actions variées : la sensibilisation des publics, l’accompagnement des initiatives locales, la formation, la création d’outils et la valorisation des projets.

 

Les projets de l’association sont regroupés au sein de six missions principales :

  • Mettre en réseau les acteurs : l’animation de notre réseau interne et la participation active aux réseaux externes et outils de gestion du territoire, constituent notre coeur de métier ;
  • Sensibiliser et éduquer les publics : publics jeunes, scolaires, en difficulté ou grand public,l’EEDD s’adresse à tous ;
  • Accompagner les territoires : concertation territoriale, Agendas 21, mise en place de circuits-courts sont autant d’actions menées dans le domaine du développement durable local ;
  • Observer l’environnement : coordination d’études en sciences participatives, vulgarisation et valorisation des résultats via des outils pédagogiques ;
  • Concevoir et partager les ressources : création et diffusion d’outils pédagogiques (malle, expositions, livrets) et expertise en communication ;
  • Former les acteurs : capitaliser et transmettre les connaissances par la réalisation de formations qualifiantes. 


» en savoir plus sur le CPIE

Pour une préservation du bassin de l'Or

Aquarium Mare Nostrum
Conférence Zones humides en « Or »
Vendredi 2 février 2018 à 19h30

Symbo, le Syndicat Mixte du Bassin de l'Or s'occupe du plus important étang de l'Hérault : l'étang de l'Or. Entre Mauguio et la Grande-Motte, l'étang de l'Or représente un enjeu majeur pour notre société. Dans le cadre des Journées Mondiales des Zones Humides, une conférence se tiendra à Montpellier, animée par Eve Le Pommelet, ingénieur territorial  en charge des dossiers relatifs à la conservation de la biodiversité, à la préservation et restauration des milieux aquatiques.

Nombre de places limitées. 

Inscription obligatoire auprès de : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivi de la lagune avec SYMBO

TTNS en assemblée Générale

Ce samedi 20 janvier avait lieu l’ Assemblée Générale de TTNS. (Terres de Thau nourricières et solidaires)SAMSUNG

 « L’association se porte bien et en 2017 elle a été à l’origine ou partenaire d’une dizaine de manifestations liées à la conservation des terres agricoles et à une agriculture plus responsable soucieuse de la santé des populations. Plusieurs parcelles ont été libérées en fin d’année. Elles ont été attribuées après entretien aux personnes inscrites sur la liste d’attente. »

Les rapports, moral et financier, ont été approuvés à l’unanimité. Le conseil d’administration a ensuite été renouvelé comme prévu par les statuts.

 Le président André ROBINET reste aux commandes.