Environnement

Soutenez la campagne Ecogestes Méditerranée Occitanie!

 

Dites OUI à l’ARRONDI lors de vos achats au magasin Magasin Nature & Découvertes – Perpignan pour soutenir la campagne Écogestes Méditerranée Occitanie jusqu’au 31 août 2019.

En arrondissant vos achats à l’euro supérieur lors de votre passage en caisse, vous contribuez à la campagne régionale de sensibilisation des usagers de la mer pour diminuer l’impact sur le milieu marin.

Un grand merci à vous et à la Fondation Nature et Découvertes !

Pari tenu au Salon international de la plongée sous-marine 2019 !

Avec plus de 63 000 visiteurs sur 4 jours, cet événement a connu un franc succès !

Nous tenons à remercier toute l'équipe organisatrice du Salon et les structures partenaires Sentinelles de la mer Occitanie qui y ont représenté les sciences participatives et le réseau.

Le livre Hippocampes, une famille d'excentriques, de Patrick Louisy et l'exposition Hippocampe ont sur charmer les grands et les petits qui n'ont pas hésité à se plonger dans le monde mystérieux de ces poissons hors normes !

Les Sentinelles de la mer, à travers leurs conférences et stands ont sensibilisé le monde de la plongée aux programmes de sciences participatives et à l'importance de préserver l'environnement marin.

Beaucoup se sont glissés dans la peau d'un Sentinelle à travers les divers jeux proposés dans le Village Sentinelles de la mer.

Une belle réussite qui annonce de grands projets pour 2019 !

Retrouvez l'ambiance du salon sur ce lien !

Maison Départementale de l'Environnement : le Domaine de Restinclières entre garrigues et cours d'eau

L’histoire du domaine

La première mention du château se trouve dans le cartulaire (registre des propriétés tenu par les monastères) de Maguelone dès 1327…

Lire la suite

Découvrir les propriétaires historiques du Château 

Tout savoir sur le Domaine de Restinclières entre garrigues et cours d'eau

La gestion du domaine

 

Le Domaine de Restinclières, milieu naturel protégé abrite une grande biodiversité qu’il faut préserver :

Le réseau NATURA 2000 

Tout savoir sur le réseau Natura 2000

Agroforesteries 

L’agroforesterie est une pratique ancestrale, qui consiste à inclure des arbres dans le paysage agricole. Les parcelles agroforestières sont multifonctionnelles, elles produisent à la fois du bois et des produits agricoles, elles protègent les sols, les eaux et la faune sauvage, elles diversifient les paysages ruraux et enrichissent le patrimoine des exploitations agricoles.

  • A Restinclières l’agroforesterie représente 45 ha de plantations, avec des dispositifs qui permettent de comparer la croissance et la production de parcelles. 12000 arbres ont été plantés, 6000 conservés après éclaircie. Deux exploitants agricoles gèrent les cultures. Le Conseil départemental, propriétaire des arbres, en assure l’entretien.
  • Une dizaine d’équipes de recherche et de développement, coordonnées par l’INRA, ont pu étudier en grandeur nature le fonctionnement de parcelles agroforestières dans un véritable laboratoire sans mur, unique en Europe, et mis à disposition par le Conseil départemental de l’Hérault.
Guide de la bonne pratique 

Vous êtes visiteurs, seuls ou en groupe, afin de préserver ce milieu naturel, riche de sa biodiversité, où de nombreuses espèces sont protégées, nous vous demandons de respecter quelques recommandations.

Visite libre
Vous êtes un groupe, demandez l’autorisation de venir sur le site !

Visite en groupe

Les balades sonores 

Ecoutez…decouvrez…le domaine en téléchargeant les « Balades sonores » sur votre smartphone…

En savoir plus

Randonner autour du domaine, c’est possible

Découvrez le plan des balades

Infos pratiques

 Le domaine accueille les structures suivantes : les Ecologistes de l’Euzière, le SYBLE (Syndicat du Bassin du Lez), le CRST (Centre de Ressources Sciences et Technologie de l’Education Nationale) et l’ACH (Association Climatologique de l’Hérault).

         Tout savoir sur le Syble

         En savoir plus sur le Lez
 

Un service public

La Maison Départementale de l'Environnement (MDE) est un service du Conseil départemental de l'Hérault qui a pour objectif de sensibiliser et d'informer le grand public, les publics empêchés et les scolaires à la protection de l'environnement.

La MDE, c'est aussi : 

  • un lieu d'initiation et d'éducation à l'environnement ;
  • un espace d'échanges avec les associations d'éducation à l'environnement, les milieux universitaires et de la recherche;
  • un pôle d'informations et de conseils;
  • la mise à disposition de matériels pédagogiques;

 

  • 9 000 participants aux activités de la MDE
  • une dizaine d'expositions chaque année
  • 2 événements festifs chaque année
  • 150 animations grand public
  • 70 projets éducatifs avec les collèges et 164 animations scolaires
  • 9 000 collégiens sensibilisés
  • 2 000 journées de prêt gratuit (expositions, mallettes, jeux pédagogiques) aux collectivités, collèges et associations.

5 objectifs 

  • partager avec les citoyens héraultais les enjeux du développement durable (économie d’énergie, défi climatique, déplacements, déchets, biodiversité, ressources en eau, …) ;
  • favoriser la connaissance de la biodiversité et du cadre de vie des Héraultais ;
  • contribuer à l’équité territoriale et sociale par la mise en réseau et la mobilisation des acteurs ;
  • concourir à la professionnalisation des acteurs de l’Education à l'Environnement et au Développement Durable (EEDD) ;
  • promouvoir la culture du développement durable pour une administration éco-responsable.
Un maillage territorial

On distingue 3 niveaux dans l'Hérault : 

Le réseau COOPERE 34

Le Département de l’Hérault soutient et favorise la mise en réseau des associations environnementales, baptisé « Coopération pour l’Éducation Relative à l’Environnement dans l’Hérault ».

En savoir plus sur la COOPERE 34

Les Centres permanents d’initiatives pour l’environnement (CPIE)

Ces associations labellisées par l’Union nationale des CPIE, oeuvrent à l’émergence, la coordination et l’animation de projets liés à l’environnement et au patrimoine sur 4 aires de grands projets départementaux :

  • le Piémont-biterrois avec le CPIE du Haut Languedoc ;
  • le Cœur d’Hérault avec le CPIE des Causses méridionaux ;
  • l’Aire métropolitaine de l'est héraultais avec l’Atelier Permanent d'Initiation à l'Environnement Urbain (APIEU) ;
  • les Cités maritimes ave le CPIE du Bassin de Thau.
Les associations environnementales

Leurs domaines d’intervention sont diversifiés :

  • l’information et la pédagogie à l’environnement et au développement durable ;
  • la connaissance de l’environnement, les études et inventaires naturalistes ;
  • les actions relatives à la protection et la gestion du patrimoine naturel.
Des actions développées sur tout l'Hérault

Face aux enjeux départementaux de développement durable, le Schéma départemental d'éducation à l'environnement et au développement durable propose un plan d'action en 21 mesures. Approuvé en décembre 2008, ce Schéma a l'ambition, par la pédagogie et la sensibilisation, de favoriser la prise en compte du patrimoine naturel dans les politiques publiques et d'encourager l'éco-responsabilité.

Télécharger le Schéma départemental d'éducation et de développement durable

Hippocampes, une famille d'excentriques

Hippocampes, une famille d'excentriques, de Patrick Louisy (Peau-Bleue), paru en co-édition CPIE Bassin de Thau et Biotope éditions, lève le voile sur ces animaux aussi emblématiques que méconnus. 

Le livre est en vente auprès du CPIE Bassin de Thau et sur le club Biotope éditions.

Cet ouvrage a été réalisé avec le soutien du Salon International de la Plongée Sous-Marine, la fondation Octopus et le Seaquarium.

Consultez le communiqué de presse officiel

 

Visionnez le documentaire sur les Hippocampes de la Fondation Octopus partenaire du livre.

Rassemblement pour le climat à Sète Climate-Action

L’image contient peut-être : texte

*Face à l'urgence climatique, partout en France et aussi à Sète des associations et des personnes motivées se retrouvent pour dire et montrer qu'il est temps d'agir.
Rendez-vous à tous devant la mairie de Sète à 11h pour un rassemblement citoyen, pacifique et déterminé, tous plus chauds que le climat !

dimanche de 11 h 00 à 12 h 00 *

Devant la Mairie de Sète

accroissement des niveaux de polluants qui contribuent au réchauffement planétaire

Dernièrement, un satellite de la NASA a révélé des pics saisonniers d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) autour du globe. Il a également observé un accroissement des niveaux de polluants qui contribuent au réchauffement planétaire, notamment dans les régions tropicales, en raison du courant chaud «El Niño».Capture

 

Des données satellites haute résolution de l'Observatoire Carbonique Orbital de la NASA 2 révèlent les façons subtiles que le carbone utilise pour lier sur la Terre - l'océan, le terrain(la terre), l'atmosphère, des écosystèmes terrestres et des activités humaines.

Les scientifiques utilisant les 2 premiers années 1/2 de données OCO-2 ont publié des résultats sur cinq articles aujourd'hui dans le journal la Science qui démontre la largeur de cette recherche.

En plus de l'exposition, comment la sécheresse et la chaleur dans des forêts tropicales ont affecté des niveaux de dioxyde de carbone globaux (mondiaux) pendant 2015-16 avec El NiñO, tandis que d'autres résultats de ces relevés se concentrent sur la sortie carbonique océanique et des émissions absorbantes, urbaines et une nouvelle façon d'étudier la photosynthèse. Une conclusion par Scientifique Adjoint OCO-2 de Projet Annmarie Eldering du Laboratoire de Propulsion par réaction de NASA dans Pasadena, la Californie et collègues a été publié.

data graph

Le dioxyde de carbone (le CO2) est une prise au piège de chaleur importante (la serre) du gaz (l'essence), qui est fabriquée par des activités humaines comme le déboisement et des combustibles fossiles brûlants, aussi bien que des processus naturels comme la respiration et des éruptions volcaniques.

Le premier graphique montre des niveaux de CO2 atmosphériques mesurés à Mauna Loa l'Observatoire, d'Hawaii, ces dernières années, avec le cycle saisonnier moyen relevé. Le deuxième graphique montre des niveaux de CO2 pendant les trois derniers cycles glaciaires,cavec des analyses de cœurs de glace.

La série de temps  montre la distribution globale (mondiale) et la variation de la concentration de milieu de tropospheric le dioxyde de carbone dans des parties par million (ppm).

Sur le site, la couleur globale de la carte change vers le rouge avec le temps s'avançant, en raison de l'augmentation annuelle de CO2 : https://airs.jpl.nasa.gov/

la pollution du trafic maritime en question

Selon Francetinfo.fr :

"Si l'air de la mer est réputé bon pour la santé, vivre près des grands ports pourrait s'avérer dangereux. C'est ce que souligne une étude publiée vendredi 18 janvier 2019 : elle pointe du doigt les effets néfastes sur la santé de la pollution produite par les navires en Méditerranée.1 728 morts prématurées pourraient être évitées chaque année. L’étude plaide donc pour la mise en place d’une zone internationale de limitation de la pollution des navires (ECA). Le projet nécessite encore de rallier les pays riverains.Pollution de l'air maritime : la France propose des mesures supplémentaires en Méditerranée"

Navire De Croisière, Étagère-Princess

Aller plus loin sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/pollution-de-l-air-maritime-la-france-propose-des-mesures-supplementaires-en-mediterranee_3156613.html

En effet Equaltimes précisait , dans les ports, comme à Marseille,la pollution atmosphérique générée par les bateaux de croisière, les porte-conteneurs et les chantier navals, cette pollution n’a rien de nouveau, mais publiquement, le sujet n’a émergé que depuis quelques années.

« il y a eu l’émergence d’une prise de conscience avec le développement du trafic des bateaux de grandes croisières. Leur côté gigantesque a rendu le problème visible. » D’autant que ces mini-villes flottantes peuvent rester plusieurs jours à quai et doivent continuer de faire tourner leurs moteurs pour s’alimenter en électricité.

 

L’instance qui dicte les règles du trafic maritime, et a donc le plus de pouvoir pour agir, c’est l’Organisation maritime internationale (OMI). Grand absent des engagements pris lors de la COP21 de Paris et responsable de 3 % des émissions mondiales de CO2, le secteur maritime a récemment décidé de réduire ses émissions de 50 % à l’horizon 2050. En ce qui concerne les émissions de soufre, tous les navires, au niveau mondial, auront l’obligation de n’utiliser que du carburant contenant moins de 0,5 % de soufre à partir du 1er janvier 2020.

Lire le rapport d'août 2018 sur le port de Marseille : https://www.equaltimes.org/nuages-noirs-sur-la-mediterranee?lang=fr#.XEsEti2NyM9

Lire le raport d'Atmosud : Le contexte de la pollution de l'air en Méditerranée . ..... de pollution, notamment aux particules fines ou à l'ozone. D'une rive à l'autre, l'espace méditerranéen.

https://www.atmosud.org/sites/paca/files/atoms/files/gouv1airnance_rapport_final.pdf

"On remet ça pour le Climat" à Montpellier le 27

 

14h00 promenade du Peyrou à Montpellier.

Si vous avez décidé de venir marcher pour le climat le dimanche 27 janvier 2019, pour porter des revendications locales afin de changer de cap et que Montpellier devienne une ville pionnière de la transition écologique :
A cette occasion, les organisateurs ont concocté une belle marche pleine de surprises.

"Dans une ambiance conviviale, familiale et non violente, nous souhaitons t'emmener dans un cortège festif ou chacun pourra s'exprimer et faire passer son message au moyen de pancartes, banderoles, dessins d'enfant ou autres slogans que tu auras préparé en amont en famille, avec les enfants, entre amis, collègues, voisins. Des fanfares, musicos et chorales seront là pour te faire passer un moment riche en musique."

 

Un char spécialement conçu avec des matériaux de récup portera plusieurs petits jeux ludiques autour des revendications locales et des solutions concrètes et faciles pour changer notre quotidien.


Des solutions seront proposées dans le cortège grâce aux différentes associations porteuses de projets alternatifs.

L’image contient peut-être : texte


"On t'invite à venir habillé de vert si possible afin d'avoir un cortège représentant une vague verte sur la ville de Montpellier signifiant le retour de la nature, de la biodiversité, du vivant pour que les non initiés encore nous emboîtent le pas.


Viens avec ton sifflet, ton instrument de musique, tes casseroles, ton tambour ou tout autres objets sonores pour faire du bruit afin de réveiller les consciences et de faire entendre nos revendications locales."


"Viens également avec des petits papiers avec écrit tes revendications pour que nous constitutions un livret de revendications citoyennes.


Pour finir ce beau rassemblement, nous vous invitons à venir avec votre goûter bio et local pour finir tous ensemble, autour des ateliers "revendications citoyennes".

Avec le collectif:

Citoyens Pour Le Climat - Montpellier en partenariat avec Alternatiba Montpellier, L214 Ethique et Animaux, ANV COP 21 Montpellier, Arrêt du Nucléaire 34, La Carmagnole, FNE Languedoc Roussillon, Greenpeace France / Groupe local de Montpellier, I-boycott Montpellier, Mediterranée durable, Ocean Protection France, Oxfam GL34 Montpellier, Ride For a Life, Temoins au bout du monde, Oasis Citadine, Vélocité Montpellier, Women's March Montpellier France, NousSommes

Crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) : pour quels types de travaux ?

Maison Intelligente, Maison

 

Changement de chaudière, enlèvement de cuve à fioul, travaux d'isolation thermique, installation de pompe à chaleur... Vous projetez des aménagements chez vous ? Savez-vous que, pour certains travaux, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) ?

Pour tout comprendre sur le crédit d'impôt pour la transition énergétique (Cite) qui concerne les dépenses d'isolation du logement ou les dépenses d'équipements afin de le rendre moins énergivore, retrouvez tout ce qu'il faut savoir notamment sur les conditions à respecter pour pouvoir en bénéficier :

  • logements concernés (il doit s'agir de l'habitation principale, achevée depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux) ;
  • date des travaux (les dépenses doivent être payées jusqu'au 31 décembre 2019) ;
  • types de travaux (chaudières à haute performance énergétique ne fonctionnant pas au fioul, matériaux d'isolation thermique, équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec une source d'énergie renouvelable, pompes à chaleur, enlèvements de cuve à fioul...).

Attention, pour certains travaux, l'entreprise choisie doit avoir une certification RGE (reconnu garant de l'environnement).

  À noter :

Ce crédit d'impôt peut représenter 30 % des dépenses (50 % en cas de dépose d'une cuve à fioul) dans la limite de :

  • 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée ;
  • 16 000 € pour un couple ayant fait une déclaration commune.

Ces sommes sont majorées de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en cas de résidence alternée).

La course aux terres arables

 terre arable

Sur les 13 milliards d’hectares de terres émergées de la planète, seuls 1,6 milliard d’hectares sont des terres arables, le reste est occupé par la forêt (4,0 milliards d’hectares), les prairies ou les pâturages (3,3 milliards d’hectare) et les terres inutilisables (l’antarctique, les déserts, les iles rocheuses, le zones urbaines, etc.).

Les terres arables sont donc limitées.

» Lire la suite

La deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE2)

 GENECapture

 

JUSQU'AU 8 FÉVRIER 2019

"Le 14 janvier 2019, les ministres des Solidarités et de la Santé et de la Transition écologique et solidaire ont présenté la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE2) et annoncé sa mise à consultation du public jusqu’au 8 février prochain. La SNPE2 vise à définir les objectifs stratégiques de la France en matière de lutte contre les perturbateurs endocriniens pour la période 2019 – 2022. Rappelons qu'en 2014, la France était le premier pays au monde à se doter d’une telle stratégie fixant « comme objectif premier la réduction de l’exposition de la population et de l’environnement aux perturbateurs endocriniens (PE) ». Cet objectif est renouvelé dans la deuxième stratégie. "

Depuis le mois de juillet 2018, deux versions du projet de SNPE2 ont été présentées par les ministères aux parties prenantes qui composent le Groupe santé environnement, dont Générations Futures fait partie. Nous avons formulé plusieurs remarques et avons obtenu, en collaboration avec les autres ONG, quelques avancées entre la première et la deuxième version du projet."

"Néanmoins, l'actuel projet de stratégie présente de nombreuses faiblesses et nous déplorons l’absence de mesures concrètes pour protéger immédiatement les populations, notamment les plus vulnérables.

Générations Futures a listé ces faiblesses et vous propose de profiter de la consultation publique pour réaffirmer nos revendications. Le document ci-après vous présente nos remarques, ainsi que les demandes que vous pouvez directement intégrer dans votre réponse à la consultation pour les principaux thèmes que nous avons retenus.Il est maintenant temps de nous mobiliser massivement et de relayer nos revendications afin d’obtenir des mesures fortes et un cadre réellement protecteur pour notre santé !"

"
Argumentaire de Générations Futures pour répondre à la consultation publique sur la SNPE2

Si vous participez à la consultation publique, merci de nous le faire savoir en prenant le temps de répondre au questionnaire ci-après. 

Confirmation de participation à la consultation