Environnement

Le SMBT veille sur le site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac Montagnac depuis plusieurs années.

Protection des oiseaux, économie d’eau, réduction des produits phytosanitaires… Le SMBT veille sur le site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac Montagnac depuis plusieurs années. Mathieu Grégory, directeur de la DDTM de l’Hérault a pu s’en rendre compte sur le terrain, lors d’une visite orchestrée par le SMBT le 26 août.
 
Première escale à Villeveyrac, sur les terres de Léo Rouquairol, viticulteur engagé dans le dispositif Biodiv’eau et les MAE (Mesures agro-environnementales) et deuxième halte à Saint Pons de Mauchiens où se trouvent les sites de nidification du faucon crécerellette. Michel Garcia, président de la commission locale de l’eau, Christine Pradel, maire de Saint Pons de Mauchiens et la cheffe du service Espaces naturels et agricoles de Sète Agglopôle Méditerranée, ont participé à cet état des lieux, avec en point d’orgue un superbe panorama du territoire offert en haut du clocher de Saint Pons.
 
Pour en savoir plus sur les sites Natura 2000 : https://www.smbt.fr/content/organisation-0
 
PHOTO SMBTPeut être une image de 2 personnes, personnes debout et plein air

Environnement : l'essence au plomb éradiquée de la planète, une "étape majeure" selon l'ONU

La disparition de ce carburant marque "la fin d'une ère toxique", a souligné dans un communiqué Thandile Chinyavanhu, en charge des campagnes de Greenpeace sur le climat et l'énergie pour l'Afrique.

Enfin éradiquée de la planète. L'essence au plomb n'est plus utilisée dans aucun pays du monde, comme l'a annoncé ce lundi 30 août le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).

Cette "étape majeure" permettra de sauver chaque année plus d'1,2 million de vies et d'économiser plus de 2.400 milliards de dollars.Près d'un siècle après les premiers avertissements sur les effets toxiques de l'essence au plomb, l'Algérie, dernier pays à utiliser ce carburant, a épuisé ses stocks le mois dernier, selon le PNUE.

Avec Thau Nature et la SMBT, deux forêts domaniales sur le territoire de Thau

Le bassin de Thau, c'est évidemment la mer « toujours recommencée », la poésie des garrigues et la douceur des lagunes mais la partition écologique comprend aussi un volet sylvestre. Deux forêts domaniales émergent de ce couplet verdoyant : celle des Pierres Blanches et celle du massif de la Gardiole. Perchée au sommet du Mont Saint-Clair, la première s'étend sur 20 hectares. La seconde alanguie entre Sète et Montpellier sur le rives de la Méditerranée, couvre 906 hectares. Plus d'informations sur ces oasis végétales et les espèces qu'elles abritent en parcourant le site thaunature.fr
 
Photo : SMBT
Peut être une image de nature et arbre

Sensibilisation sur les herbiers de zostère à Balaruc-les-Bains

 zos_JPD1816

Véritable nurserie à poissons et précieux abris pour des espèces emblématiques comme l’hippocampe, les herbiers de zostères participent à l’oxygénation de l’eau, filtrent les particules et limitent l’érosion. Ce poumon est cependant exposé à plusieurs menaces : herbicides, piétinement, ragage des ancres de bateau, pollutions diverses…

zos_JPD1832Afin de réconcilier les baigneurs  résidents ou visiteurs et d’attirer l’attention du public sur ces  écosystèmes et leur nécessaire préservation, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau et le CPIE orchestrent chaque été depuis 2016 une campagne de sensibilisation dans le cadre de l'animation Natura 2000, avec le soutien de Sète agglopôle méditerranée.

L'objectif est de réconcilier les baigneurs avec ces écosystèmes d’une incroyable richesse. Vingt animations étaient proposées en juillet et août sur les plages de Sète, Balaruc-les-Bains, Bouzigues et Mèze par l’association Kimiyo, ainsi que des interventions dans les centres nautiques des Glénans à Marseillan et du Barrou à Sète.

 

Animations sur les plages, jeux découverte…

Les animateurs sont allés à la rencontre du public, pour faire découvrir les herbiers et les richesses qu’ils abritent, tout en mettant en avant leur fragilité et les bons gestes à tenir pour les préserver. De nombreux outils ludiques et pédagogiques ont été réalisés pour l’occasion : maquette de fond lagunaire en bois, livret ludique, bande dessinée, planches pédagogiques…

Cette campagne de sensibilisation s’est achevée le jeudi 25 août, sur les berges de l’étang de Thau, à Balaruc-les-Bains, en présence notamment de Michel Garcia, vice-président de SAM délégué aux activités agricoles et viticoles, agriculture durable, gestion des espaces naturels, agricoles et lagunaires.

SECHERESSE : LE RISQUE D'INCENDIE EST TRES ÉLEVÉ DANS L'HERAULT

 Nous sommes actuellement (fin août) en vigilance orange aux feux de forêt : soyons prudents !
 Les zones les plus concernées par les sinistres sont le Minervois et le Saint-Chinianais, mais aussi la plaine viticole et le Littoral
 Les consignes : ne pas jeter de mégot par la fenêtre de son véhicule, ne pas réaliser de barbecue en dehors des zones prévues à cet effet, même si l’on se trouve à côté d’une rivière
 Il en est de même en ce qui concerne les travaux agricoles qui peuvent générer des étincelles

Observer les cétacés en Méditerranée

Chaque été l'association Cybelle Planète organise des sorties bateau dans le Sanctuaire Pelagos pour un suivi de la biodiversité marine. Pendant une semaine, septs écovolontaires embarquent avec un écoguide pour observer les cétacés et les autres espèces marines. 

Suivez leurs aventures sur leur page Facebook

Chaque observation est décrite selon un protocole scientifique (nombre d’animaux rencontrés, position, comportement…).

Les données sont collectées sur la plateforme OBSenMER et sont intégrées dans une base de données puis partagées librement avec la communauté scientifique. Ces données contribuent aux recherches sur les cétacés, la faune du large et les écosystèmes pélagiques de Méditerranée. Elles ont déjà servi à une vingtaine de publications scientifiques et permis la mise en évidence de mesures de protection des mammifères marins. 

Retrouvez les résultats des programmes de sciences participatives du réseau en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

 

 

 

ALIEN Occitanie, un nouvel outil pour le suivi participatif des Espèces Non Indigènes marines

Né de la volonté de plusieurs partenaires, et sous la coordination régionale du CPIE Bassin de Thau, le réseau ALIEN Occitanie, a pour objectif de mobiliser une large communauté d’usagers de la mer (plongeurs, pêcheurs loisirs, plaisanciers, usagers du littoral…) à participer à la remontée de données de plusieurs espèces non indigènes (ENI) marines. Ces observations viendront en compléments des suivis déjà effectués et permettront également de déployer une veille sur de nouvelles arrivées d’ENI. Au-delà de la collecte de données, il s’agit également de sensibiliser les usagers à cette problématique. 

Cet été démarre la sensibilisation des plaisanciers aux bonnes pratiques à mettre en place pour éviter la propagation des ENI d’une zone à une autre. En parallèle, avec les partenaires du groupe de travail, une liste d’ENI à suivre en plongée et sur le littoral est en cours de finalisation pour mettre en place des actions de suivi dès cet automne.

Un dépliant a été créé afin de sensibiliser les plaisanciers à cette cause, la plaisance étant un des facteurs de disséminations des espèces à travers les écosystèmes.

Découvrez les bonnes pratiques pour limiter la propagation des ENI
 

 

ALIEN Occitanie est coordonné par le CPIE Bassin de Thau à travers son réseau Sentinelles de la mer Occitanie. Avec le soutien financier de France Relance et de l’Office Français de la Biodiversité.

 

Zéro déchets sauvage, la plateforme référence sur les déchets marins et terrestre

 
 

L’association Mer Terre contribue à la réduction des déchets sauvages qui peuvent aboutir en mer en développant des méthodes de caractérisation standardisée. 

Pour mieux gérer la question des déchets il est nécessaire de connaître cette pollution, ce qui permet d'amorcer au niveau des politiques publiques des initiatives pour la réduction des déchets. 

MerTerre est une des structures identifiée par l’état pour mener des missions de collectes de déchets  sauvages terrestres et maritimes. Elle a mis en place deux plateformes de sciences participatives citoyennes : la plateforme ReMed Zéro Plastiques pour les déchets marins et la toute nouvelle plateforme Zéro Déchets sauvages, concernant les déchets terrestres et marins.

 

 

Lancée depuis le début du mois de juin, vous y trouverez les dates des évènements de collecte des déchets sauvages près de chez vous ; un centre de ressources avec diverses informations comme des articles, des guides et outils pratiques. La plateforme a aussi pour but de centraliser les caractéristiques des déchets sauvages collectés à terre, dans les cours d'eau, sur le littoral ou en mer.

 

AvecMétéo France : 4 systèmes tropicaux simultanés

18/08/2021

Depuis quelques jours 4 systèmes tropicaux sont présents autour du Mexique et des Caraïbes, 3 dans le bassin Atlantique nord et 1 dans le bassin Pacifique nord-est.

Atlantique nord

Dépression tropicale Fred 

Le mercredi 18 août à 09 h 00 UTC, la dépression tropicale Fred se trouvait par 28,6° N-81,8° O sur l’est des États-Unis (à proximité de Charleston, capitale de Virginie occidentale). Elle se déplaçait vers le nord-est à 30 km/h.

Le système s’est formé sur l’Atlantique le 9 août, à proximité immédiate de l’arc des Petites Antilles. Entre le 11 et le 12 août, il a traversé la République dominicaine et Haïti, le 14 il a longé les côtes nord-ouest de Cuba, puis il a atterri le 16 sur l’ouest de la Floride avant de remonter à l’intérieur des terres. C’est maintenant un système extra-tropical mais il donne encore des précipitations significatives.

Tempête tropicale Grace 

Le mercredi 18 août à 12 h 00 UTC, la tempête tropicale Grace se trouvait par 19,1° N-81,4° O dans la mer des Caraïbes . Elle se dirigeait vers l’ouest à une vitesse de 25 km/h. Les rafales de vent près du centre atteignaient 120 km/h. Elle devrait atteindre, jeudi matin, l’est du Yucatán en ayant atteint le stade cyclonique (rafales attendues à plus de 160 km/h).

Après avoir traversé le Yucatán en s’affaiblissant, elle devrait à nouveau reprendre de la vigueur vendredi en mer des Caraïbes puis atterrir définitivement samedi sur l’est du Mexique.

Tempête tropicale Henri............................. Poursuivre sur https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/planete/4-systemes-tropicaux-en-simultanee

Véritables stars de l'été, les tocs de Thau déchaînent visiblement les passions!

 Selon le SMBT, au-delà des polémiques et afin d'harmoniser la cohabitation entre les différents usagers de ce site Natura 2000 qui attire chaque année des colonies d’oiseaux migrateurs (sterne naine et Pierregarin, avocette élégante, gravelot à collier interrompu…), une sensibilisation aux enjeux ornithologiques des tocs sera proposée ce vendredi 20 août de 9h30 à 11h30, sur le parking du Pont-Levis.
 
C’est à bord d’une carriole pédagogique, le Laromobile, regorgeant d’informations sur l’avifaune littorale, que les animateurs de la LPO iront à la rencontre des promeneurs et adeptes de sports nautiques. Samuel Cohen-Salmon, Ambassadeur de pacte européen pour le climat, participera à cette animation orchestrée par le SMBT, en partenariat avec le CPIE.
 
 
Pour en savoir plus sur les espèces et espaces naturels de Thau : https://www.thaunature.fr/Peut être une image de océan, nature et ciel
Photo SMBT

La forêt des Pierres Blanches

En cœur de la ville, la forêt domaniale des Pierres Blanches, avec ses 20 hectares de pinède, riche de 700 espèces végétales dont certaines très rares, offre de nombreux sentiers pédestres avec des vues extraordinaires sur la Méditerranée, l’étang de Thau et le lido, ce mince cordon littoral qui sépare l’étang de Thau de la mer méditerranée.

Par temps clair, vous apercevrez la chaîne des Pyrénées et le Mont Canigou. Spectaculaire !


Découvrez le sentier des Pierres Blanches via une application mobile.
 

Cette application est facile à prendre en main. Le téléchargement gratuit ne prend que quelques secondes et son utilisation ne demande pas de connaissance particulière.

La visite est commentée par deux personnages. Martin, fin connaisseur de Sète, présente la forêt sous son aspect historique et les liens entre l’homme et le site. Une technicienne de l’ONF, Aurélie, présente de son côté les thématiques botaniques et forestières. Ce binôme accompagne le visiteur tout au long du parcours ! L’application réunit diaporamas, sons, vidéos et photosphère, ce qui permet de profiter du paysage en toute liberté.