Doux comme un Cactus, c'est pour bientôt

"Depuis le mois de mai 2017, nous avons annoncé l'ouverture de note salon de thé à Poussan " Doux comme un cactus" à Poussan." Précisent Pascale et Carine.

cook2Capture

"Nous avons crée une page face book du même nom, pour vous faire partager l 'aventure, et suivre l'évolution du projet. Cependant , nous avons été confrontées à l'attente du traitement des dossiers par les services concernés, le projet a pris un peu de retard. Nous pensons pouvoir vous annoncer une bonne nouvelle courant janvier ; en attendant, nous avons ouvert notre boutique facebook, pour vous permettre d 'accéder à nos produits, les découvrir et les acheter."

A la boutique vous trouverez de la vaisselle autour du thé, du thé, mais elles ont aussi collaboré avec des créatrices, pour des bijoux originaux et uniques, ou des accessoires déco. Un petit espace enfant est aussi disponible. N'hésitez pas à les contacter pour tout renseignement complémentaire, elles vous répondront avec plaisir.

"Autour d'un thé , dans un espace cosy à la déco atypique, imaginée par nos soins et pensé pour un moment détente." Pascale et Carine.

Page Facebook : Doux Comme Un CactuscookCapture

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations