Recette de conserve de Poulpe

Préparation
Mettre les poulpes au congélateur 24 h à 48 h avant pour attendrir la chair. La congélation qui dégrade habituellement les aliments en brisant les fibres et les déshydratants est ici une alliée.

Faire cuire les poulpes dans un grand volume d’eau avec une feuille de laurier, 30 minutes à petit bouillon. Laisser ensuite refroidir puis  supprimer le « bec » et les éventuelles parties dures, vider les entrailles et leur encre, enlever les petites ventouses en passant le poulpe sous un filet d’eau.

Enfin couper des morceaux de 3 à 5 cm et bien les sécher avec un linge propre.
Placer le poulpe dans les bocaux. Assaisonner selon ses gouts, sel, poivre, thym… Couvrir d’huile jusqu’à 2 cm du rebord, fermer et procéder immédiatement au traitement thermique, 1h a 100°C.
Se conserve plusieurs années (limiter à 12 mois est recommandé) stocker les bocaux dans un endroit sec et frais à l'abri de la lumière.

Cette recette est également valable pour les calamars ou encornets.

Attention : le poulpe perd 60 % de son poids à la cuisson (sur un kg reste 400 gr) Ne pas employer des poulpes trop petits, ils se désagrègent à la cuisson.

Cette recette à été sélectionné par la marques française de bocaux pour conserve « Le Parfait »
http://www.leparfait.fr/recette/conserve-de-poulpe-a-l-huile_703

Georges Cantin

Si vous croisez un chien ou un chat errant, ne détournez pas le regard

CHIENCapture

"Alors la mort dans l’âme, sur les conseils du vétérinaire et en concertation avec la famille d’accueil, nous avons pris la décision d’abréger ses souffrances. Véronique et son fils Ange ont décidé que cette petite misère aurait quand même un nom, Glimm car « glimmer of hope » signifie lueur d'espoir… Alors voilà maintenant Glimm est au paradis des chiens.Mais que de souffrances. Cette petite chienne a été vue errante des semaines auparavant par des habitants du village, elle était à ce moment là sur ses 4 pattes, courant la campagne, mais personne ne s’en est inquiété. Un chien comme elle tout le monde s’en fout. Cela n’émeut et ne touche personne. Ce n’est qu’un chien de chasse. Personne ne lui a donné à boire, ni même de quoi manger. Glimm est morte lentement mais sûrement. Elle est morte de faim, de soif, de fatigue. Glimm est morte de notre indifférence à tous. Enfin presque tous...

» associations